Sortie de crise

16 juin 2021 15:26; Act: 16.06.2021 15:54 Print

Feu vert de l'UE pour le plan de relance du Portugal

Le Portugal est devenu mercredi le premier pays de l'UE à recevoir l'aval de Bruxelles pour son plan de relance financé par un emprunt commun inédit.

storybild

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le Premier ministre portugais Antonio Costa portent un toast lors d'une réunion au Pavillon de la connaissance à Lisbonne. (photo: AFP/Tiago Petinga)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Portugal est devenu mercredi le premier pays de l'Union européenne à recevoir le feu vert de Bruxelles pour son plan de relance financé par un emprunt commun inédit destiné à surmonter les conséquences économiques de la pandémie. «C'est le premier plan de relance national soutenu par la Commission, ici au Portugal», a déclaré à Lisbonne la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui doit se rendre ensuite à Madrid pour approuver le plan espagnol avant de continuer sa tournée jeudi à Athènes et Copenhague.

Le Portugal, qui assure la présidence semestrielle de l'UE, avait déjà voulu donner l'exemple en devenant en avril le premier pays à soumettre à Bruxelles ses projets d'investissements dans le cadre du plan de relance de 750 milliards d'euros, âprement négocié par les 27 jusqu'à son adoption en juillet 2020. La présidente de la Commission a ainsi remercié Lisbonne pour avoir «joué un rôle crucial pour faire du mécanisme de relance une réalité». La plupart des autres États membres ont, eux aussi, rendu leur copie et recevront à leur tour une visite de Mme von der Leyen, qui a voyagé pour la première fois mercredi avec le «pass sanitaire» européen, qui entrera en vigueur officiellement le 1er juillet.

Économies dévastées

Après le Portugal, le périple de Mme von der Leyen passera par l'Espagne, deuxième bénéficiaire de ces fonds européens derrière l'Italie. Madrid doit toucher quelque 140 milliards d'euros au total, dont 70 milliards d'euros en subventions directes et autant sous forme d'emprunts. Le Portugal et l'Espagne, «deux pays du Sud de l'Europe, qui dans le passé ne se sont pas sentis accompagnés, ont bénéficié cette fois-ci d'un soutien et d'une générosité extraordinaire de la part de leurs partenaires du Nord», a commenté à l'AFP Toni Roldan, directeur du centre de recherche en politique économique EsadeEcPol de Madrid.

L'Espagne a été l'un des pays les plus touchés par la première vague de la pandémie de Covid-19, au printemps 2020, tandis que le Portugal a lui été durement touché en début d'année. Très dépendantes du tourisme, leurs économies ont été dévastées. Depuis la crise de la dette de 2011, Lisbonne et Madrid se sont souvent retrouvés en première ligne face aux attaques des pays dits «frugaux» qui rechignaient à financer les dépenses de pays du Sud de l'Europe, selon eux, moins vertueux dans la gestion de leurs finances publiques.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vdv le 16.06.2021 18:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore de l’argent que le peuple portugais ne verront pas la couleur

  • Trop souvent censuré par L'Essentiel le 16.06.2021 21:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des plans de relances et des crises. Ça fait 50 ans que j'entends ça. Quand nos politiciens vont-ils enfin descendre de leur tour d'ivoire et prendre en compte la misère de leurs peuples et arrêter de voir des taxes sur les textes? Faudra-t-il voter pour l'extrême droite pour qu'ils se rendent compte de la situation?

  • revolution le 17.06.2021 08:32 Report dénoncer ce commentaire

    UE la dictsture du capitalisme assasin ,

Les derniers commentaires

  • Toni le 17.06.2021 09:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est le gouvernement pompe Alphonse!!!

  • revolution le 17.06.2021 08:32 Report dénoncer ce commentaire

    UE la dictsture du capitalisme assasin ,

    • Icaro le 17.06.2021 21:32 Report dénoncer ce commentaire

      Waouh, ça fait mal aux yeux...

  • TontonB le 17.06.2021 08:17 Report dénoncer ce commentaire

    Ah bah pour une fois elle a eu sa chaise

  • Trop souvent censuré par L'Essentiel le 16.06.2021 21:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des plans de relances et des crises. Ça fait 50 ans que j'entends ça. Quand nos politiciens vont-ils enfin descendre de leur tour d'ivoire et prendre en compte la misère de leurs peuples et arrêter de voir des taxes sur les textes? Faudra-t-il voter pour l'extrême droite pour qu'ils se rendent compte de la situation?

  • n'imp le 16.06.2021 19:49 Report dénoncer ce commentaire

    Premier devoir pour l'Office Européen de lutte antifraude, récemment crée et dont le fonctionnement à commencé en juin 2021.