Automobile

05 mai 2020 20:14; Act: 06.05.2020 13:27 Print

Fiat Chrysler et PSA vont fusionner malgré la crise

Deux géants de l'automobile ont fait savoir que la crise du Covid-19 n'aura pas raison de leur projet de fusion prévu pour 2021.

storybild

Malgré cette situation inattendue et sans précédent, FCA et le groupe PSA restent engagés à mener une fusion à parité (50/50). (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les constructeurs Fiat Chrysler (FCA) et PSA (Peugeot Citroën) restent déterminés à mener leur fusion jusqu'à son terme, soit fin 2020-début 2021, malgré la pandémie de coronavirus, a assuré le constructeur italo-américain, qui a fait état mardi d'une lourde perte trimestrielle.

«Malgré cette situation inattendue et sans précédent, FCA et le groupe PSA restent engagés à mener une fusion à parité (50/50), pour créer un leader mondial de la mobilité. Ensemble, nous continuons à faire avancer les différents volets pour finaliser la fusion et nous confirmons notre engagement à terminer l'opération d'ici la fin 2020 ou le début 2021», a souligné FCA, dans un communiqué.

Fiat Chrysler a essuyé une perte nette de 1,7 milliard d'euros au premier trimestre, victime de l'effondrement du marché mondial à cause de la pandémie de coronavirus.

«Situation inattendue»

Il réalise ainsi un résultat bien pire qu'attendu, les analystes ayant prévu un bénéfice net de 266 millions, selon le consensus du fournisseur d'informations financières, Factset Estimates. Le chiffre d'affaires du groupe, qui compte les marques Fiat, Chrysler, Jeep, Maserati, Alfa Romeo, Dodge et Ram, a lui chuté de 16%, à 20,56 milliards d'euros, contre 21,71 milliards d'euros attendus par les analystes.

Le groupe, qui avait retiré le 18 mars ses prévisions pour 2020 en raison de l'impact de l'épidémie de coronavirus sur le marché automobile et le fonctionnement de ses usines, a indiqué jeudi qu'il donnerait des indications pour le futur «dès qu'il y aura une plus grande visibilité de l'impact complet de la crise».

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • fab57 le 06.05.2020 05:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des millions d’emplois en moins tout fusion oblige pour baisse des coûts en opinion les coûts voilà voilà je dit ça je dit rien

  • taxi le 06.05.2020 19:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @bonne blague !! OPEL non merci ! Essence peut être ,Diesel plus jamais

  • bonsens le 06.05.2020 16:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malgré? Je suis pas sûr de ce terme

Les derniers commentaires

  • Jean Slavik le 07.05.2020 01:41 Report dénoncer ce commentaire

    Faux , Peugeot aura 64% contre 36% pour FCA , du faite du montage boursier ! Ensuite est majoritaire dans le CE ,six personnes pour Peugeot et comme président du directoires Tavares PDG de Peugeot PSA , et Elkrane du conglomérat FCA détenu par la famille agnelli elkrane est un neveu ou apparenté ! Donc Peugeot en capitalisation pèse le double de FCA Fiât !

  • taxi le 06.05.2020 19:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @bonne blague !! OPEL non merci ! Essence peut être ,Diesel plus jamais

  • bonsens le 06.05.2020 16:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malgré? Je suis pas sûr de ce terme

  • citoyen le 06.05.2020 16:04 Report dénoncer ce commentaire

    mais qui achete encore des fiat ? ou des chrysler ?

  • fab57 le 06.05.2020 05:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des millions d’emplois en moins tout fusion oblige pour baisse des coûts en opinion les coûts voilà voilà je dit ça je dit rien