Industrie automobile

01 juin 2018 15:18; Act: 01.06.2018 15:35 Print

Fiat Chrysler va lui aussi abandonner le diesel

Le groupe italo-américain Fiat Chrysler (FCA) a annoncé vendredi, qu'il éliminerait le diesel de ses véhicules particuliers dans la zone Europe-Moyen-Orient-Afrique, d'ici 2021.

storybild

Le patron de FCA, Sergio Marchionne. (photo: AFP/Geoff Robins)

Sur ce sujet

À l'occasion de la journée des investisseurs de FCA à Balocco, dans le Piémont (nord de l'Italie), Sergio Marchionne, le patron de FCA - compte dans son portefeuille les marques Fiat, Chrysler, Jeep, Maserati, Alfa Romeo et Ram - a souligné que le groupe éliminerait le diesel de ses véhicules particuliers dans la zone Europe-Moyen-Orient-Afrique d'ici 2021 et qu'il investirait plus de 9 milliards d'euros dans l'électrification ces prochaines années. «Étant donné la rigidité qu'il y a en Europe sur le CO2, nous croyons que l'introduction de divers niveaux d'électrification est obligatoire», a précisé M. Marchionne. Les ventes mondiales de voitures électriques ont bondi de 54% en 2017, selon l'agence internationale de l'énergie.

Un peu plus tôt, le numéro un de Jeep, Michael Manley, avait souligné que Jeep éliminerait le diesel dans la zone Emea «dans le cours de développement du plan» stratégique 2018-2022. Il avait précisé que cette motorisation serait remplacée par l'électrique, une technologie qui va prendre de plus en plus d'importance au sein du portefeuille des marques FCA. En mars 2018, lors du salon de l'automobile de Genève, M. Marchionne, avait souligné que son groupe allait «substantiellement diminuer (le) recours au diesel», ajoutant: «Nous n'avons pas le choix».

Un SUV sur cinq

Le marché du diesel baisse fortement depuis plusieurs années en Europe, notamment en raison du durcissement de la législation. Toyota, pionnier des motorisations hybrides essence-électrique, a aussi décidé en mars de cesser de vendre des voitures particulières diesel en Europe à la fin de l'année. Concernant ses objectifs, Jeep - qui devrait représenter à lui seul près de 70% des bénéfices de FCA cette année selon Morgan Stanley - entend vendre au niveau mondial quelque 1,9 million de véhicules en 2018, contre 1,4 million l'an passé. «Cette année, un SUV vendu dans le monde sur 17 sera une Jeep, notre objectif est un sur 12 en 2022» et dans le futur un sur cinq, a expliqué M. Manley, sans donner pour le moment d'objectifs de production pour 2022, un chiffre très attendu, car Jeep est un des piliers de la stratégie de FCA pour les cinq prochaines années.

Maserati entend de son côté doubler sa production dans le cours du plan. Il vise 100 000 véhicules en 2022, contre 50 000 l'an passé et seulement 6 000 en 2012. Il utilisera désormais uniquement des moteurs Ferrari, plus puissants, technologiques et propres. Alfa Romeo entend lui aussi plus que doubler ses ventes d'ici 2022, pour atteindre 400 000 unités contre 170 000 prévues cette année et 66 000 en 2014. RAM vise pour sa part des ventes d'un million de véhicules en 2022, contre 263 000 en 2009 et 770 000 prévues cette année.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dubitatif le 01.06.2018 16:38 Report dénoncer ce commentaire

    Le revirement est important et rapide pour de plus en plus de constructeurs sachant que l'Europe est le marché le plus diéselisé. En plus du scandale des moteurs trucués, peut-être que l'impact sur le santé lié au diesel est plus bien critique qu'annoncé ?

  • georgette le 02.06.2018 07:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’air propre des uns va détruire les paysage des autres, ce qui va de nouveau polluer l’atmosphère des uns et ainsi de suite.

  • Fishstix le 02.06.2018 11:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est une magnifique nouvelle. Moins de maladies respiratoires et une meilleure qualité d'air en ville (+ moins de bruit !) en vue finalement! Et soyons honnêtes, une Maserati diesel n'est pas une vraie Maserati, une Jaguar diesel n'est pas une vraie Jaguar. Quand on a l'argent, on achète une vraie !

Les derniers commentaires

  • Fishstix le 02.06.2018 11:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est une magnifique nouvelle. Moins de maladies respiratoires et une meilleure qualité d'air en ville (+ moins de bruit !) en vue finalement! Et soyons honnêtes, une Maserati diesel n'est pas une vraie Maserati, une Jaguar diesel n'est pas une vraie Jaguar. Quand on a l'argent, on achète une vraie !

    • porcinet le 02.06.2018 11:16 Report dénoncer ce commentaire

      c'est vrai. c'est comme une Ferrari hybride.

  • georgette le 02.06.2018 07:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’air propre des uns va détruire les paysage des autres, ce qui va de nouveau polluer l’atmosphère des uns et ainsi de suite.

    • porcinet le 02.06.2018 11:19 Report dénoncer ce commentaire

      oui car pour extraire le Lythium au Pérou, beaucoup de fermiers sont carrément privés d'eau et ne peuvent plus subsister à leurs besoins. Ensuite faut la construire la batterie qui elle va générer plus de Co2 que plsuisuers voitures diesel. Donc dans le fond c'est kif-kif. Vaut mieux rouler une essence.

  • Dubitatif le 01.06.2018 16:38 Report dénoncer ce commentaire

    Le revirement est important et rapide pour de plus en plus de constructeurs sachant que l'Europe est le marché le plus diéselisé. En plus du scandale des moteurs trucués, peut-être que l'impact sur le santé lié au diesel est plus bien critique qu'annoncé ?

  • torolkozo le 01.06.2018 16:12 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une bonne chose mais au pays on ne fait encore rien contre le diesel c'est bien dommage, quand on ne pourra plus rouler au diesel chez nos voisins en Allemagne et bien tout le monde au pays devra changer de voiture !!!

    • El Toro le 02.06.2018 08:12 Report dénoncer ce commentaire

      On ne fait rien? En tout cas vous ne pouvez pas dire que vous ne soyez pas informé. Que ce soit à la télé, presse écrite ou radio, vous êtes constamment tenu au courant des nuisances, des interdictions de circuler dans telle ou telle ville et des abandons du diesel (comme dans cet article). Que voulez vous de plus? Le reste, mais c'est à vous en homme responsable que vous êtes, de tirer les conclusions et d'agir en la sorte! Si nos ministres imposaient une interdiction de circuler vous seriez probablement le premier à crier à la dictature!

  • résident le 01.06.2018 15:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au moins on pourra enfin respirer un air propre au Luxembourg....à defaut d'interdire le trafic .ville ce qui me paraîtrait l'option la meilleure.....

    • Respiratoire le 01.06.2018 22:25 Report dénoncer ce commentaire

      L‘air propre est toujours au nord, à l‘est et à l‘ouest du Luxembourg. Le centre et le sud sont plus pollués.