Paris

29 novembre 2018 07:56; Act: 29.11.2018 10:40 Print

Horaires assouplis pour désengorger le métro

D'entente avec les transporteurs, des entreprises aménagent le temps de travail du personnel, afin de leur faire éviter les heures de pointe.

storybild

La Défense est le premier quartier d'affaires d'Europe.

Sur ce sujet
Une faute?

«Si 5% des gens se décalent d'un quart d'heure, cela permettra de se rapprocher de la fréquentation d'un samedi matin», affirme la SNCF. Pour y arriver, une vaste expérimentation a été lancée hier dans le quartier d'affaires de La Défense, près de Paris. La RATP, la SNCF et plusieurs entreprises, comme Total, EDF, Axa, Allianz ou Société Générale ont signé une charte en ce sens. Elle permettra à 35 000 salariés d'arriver plus tôt ou plus tard au travail pour éviter les heures de pointe dans les transports.

«Notre objectif est d'obtenir un socle commun entre 10h et 15h où tout le monde doit être présent, et sur le reste du temps, d'avoir un lissage des horaires, détaille Valérie Pécresse, la présidente de la région, au Parisien. C'est-à-dire permettre un jour une arrivée à 10h, une autre à 7h. Cela nécessitera évidemment une souplesse dans l'organisation de l'entreprise et d'arrêter d'organiser des réunions à 18h. Ce qui, par ailleurs, aidera aussi les parents».

L'objectif est de réduire de 5 à 10% le nombre d'usagers durant les pics de fréquentation, ce qui suffirait à éviter la saturation des wagons et augmenterait la ponctualité des trains. «Ça nous semblait impératif de s'inscrire, car nous avons 5 500 collaborateurs à La Défense et que voyager en pleines heures de pointe engendre de la fatigue et du stress pour eux», a expliqué une responsable d'Allianz à Europe 1. Chez l'assureur, 85% des employés à La Défense empruntent les transports publics.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Yann le 29.11.2018 08:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Excellente idée mais qu'en est-il au GDL? Ne peut-on pas faire comme eux? Ou faire plus de télétravail pour laisser la route et le train à ceux qui en ont besoin?

  • Luxy le 29.11.2018 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    Belle initiative!

Les derniers commentaires

  • Luxy le 29.11.2018 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    Belle initiative!

  • Yann le 29.11.2018 08:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Excellente idée mais qu'en est-il au GDL? Ne peut-on pas faire comme eux? Ou faire plus de télétravail pour laisser la route et le train à ceux qui en ont besoin?

    • Katya le 29.11.2018 13:40 Report dénoncer ce commentaire

      Dans mon service on le fait djà depuis 2 ans .. on s arrange entre collègues et on s adapte en cas de changement de dernière minute .. certains arrivent à 6.30 et repartent à 15.30 d autres font 10h/19h et tout tourne bien ... évidemment cela fonctionne car nous sommes polyvalents sinon cela devient vite compliqué. Seul impératif qu il y ait au moins une personne présente de 10h à 15h temps de midi y compris ... cela fait des jaloux et on a souvent des "dis donc tu pars tôt" et " ah tu as fais la grasse matinée pour arriver aussi tard ... " Bref ... bonne solution mais pas évidente ...

    • caro le 29.11.2018 13:44 Report dénoncer ce commentaire

      Pareil pour certaines entreprises : permis darriver à partir de 7h et jusque 10h du matin et de prester les heures de la journée. Tout dépend du travail en question et de ses obligations vis à vis de celui-ci.