Entreprise américaine

05 juin 2018 09:17; Act: 05.06.2018 09:21 Print

Howard Schultz, PDG de Starbucks, démissionne

Celui qui a transformé Starbucks en multinationale quitte l'entreprise, relançant les spéculations sur une éventuelle candidature à l'élection présidentielle américaine de 2020.

storybild

Son départ n'est pas vraiment une surprise.

Sur ce sujet

Proche du parti démocrate, Howard Schultz, à qui la presse américaine prête de possibles ambitions présidentielles, explique qu'il va écrire un livre sur l'impact social de Starbucks et de façon générale sur la responsabilité morale d'une grande entreprise cotée en Bourse. Âgé de 64 ans, il ne dit pas s'il va se lancer en politique, mais son départ est de nature à relancer les spéculations. Patron engagé, Howard Schultz s'est toujours illustré par ses prises de position politiques. Il s'était par exemple engagé en janvier 2017 à recruter 10 000 réfugiés dans les cinq prochaines années après l'annonce du décret anti-immigration pris par le président Donald Trump.

«Nous vivons dans une période sans précédent, un moment au cours duquel (...) la promesse du rêve américain est remise en cause», avait alors déclaré le grand patron, qui n'a jamais eu peur en outre d'aborder la délicate question des tensions raciales aux États-Unis. Il a également apporté son soutien aux salariés américains réclamant une augmentation du salaire minimum à 15 dollars de l'heure. Son départ, qui sera effectif le 26 juin, intervient moins de deux mois après la diffusion d'une vidéo montrant l'arrestation injustifiée de deux Noirs dans un café Starbucks, ce qui a conduit l'entreprise à organiser une formation antiracisme pour l'ensemble de ses employés américains.

À Wall Street, le titre Starbucks perdait 1,31% à 56,32 dollars vers 20h55 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance. Ce départ n'est pourtant pas à proprement parler une grosse surprise pour les marchés financiers, car dès le 3 avril 2017, Howard Schultz avait déjà cédé les rênes opérationnelles du groupe à Kevin Johnson, son numéro 2. Il n'avait gardé que la casquette de président exécutif du conseil d'administration. Il sera fait président honorifique du groupe, a indiqué lundi Starbucks, qui exploite actuellement plus de 28 000 cafés dans près de 77 pays à travers le monde, contre 11 établissements seulement lors de l'arrivée en 1982 de M. Schultz.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hofcat le 05.06.2018 10:35 Report dénoncer ce commentaire

    Starbucks a établi une holding en Irlande qui ne paie quasiment aucun impôt. L'utilisation de la marque, du nom "Starbuck" (qui permet de vendre des produits de base à prix d'or) est refacturé aux magazins à travers toutes l'Europe. Ces magazins sont alors tous soit déficitaires soit légèrement bénéficiaires et ne paient pas ou très peu d'impôt. Pas étonnant que les états soient en peine d'assumer leurs missions à caractère social.

  • torolkozo le 05.06.2018 09:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les médias cherchent constamment des candidats potentiels pour les prochaines élections, D. Trump est un sinistre personnage mais H. Clinton avait beaucoup d'ennemis et aurait pu perdre même sans manipulation de l'élection, les démocrates sont dans l'incertitude ...

Les derniers commentaires

  • Hofcat le 05.06.2018 10:35 Report dénoncer ce commentaire

    Starbucks a établi une holding en Irlande qui ne paie quasiment aucun impôt. L'utilisation de la marque, du nom "Starbuck" (qui permet de vendre des produits de base à prix d'or) est refacturé aux magazins à travers toutes l'Europe. Ces magazins sont alors tous soit déficitaires soit légèrement bénéficiaires et ne paient pas ou très peu d'impôt. Pas étonnant que les états soient en peine d'assumer leurs missions à caractère social.

  • torolkozo le 05.06.2018 09:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les médias cherchent constamment des candidats potentiels pour les prochaines élections, D. Trump est un sinistre personnage mais H. Clinton avait beaucoup d'ennemis et aurait pu perdre même sans manipulation de l'élection, les démocrates sont dans l'incertitude ...