Banques

18 février 2020 08:02; Act: 18.02.2020 11:51 Print

HSBC, dans le dur, va supprimer 35 000 emplois

Après avoir annoncé, mardi matin, une chute de son bénéfice net de 53%, le groupe bancaire britannique annonce qu'il va se séparer de 15% de son effectif.

storybild

Photo d'illustration.

Sur ce sujet
Une faute?

Le géant bancaire HSBC envisage de supprimer 15% de ses effectifs à l'échelle mondiale, soit 35 000 emplois, dans le cadre d'un plan de réduction drastique de ses coûts, a annoncé mardi le directeur général par intérim. «Notre objectif est de faire passer nos effectifs actuels de 235 000 à 200 000 au cours des trois prochaines années», a déclaré Noel Quinn, dans une interview à Bloomberg News. Le géant bancaire avait annoncé peu auparavant une chute de son bénéfice net de 53% en 2019, à 5,97 milliards de dollars, avec pour certaines activités des performances «qui ne sont pas acceptables», selon le directeur général par intérim Noel Quinn.

«La performance du groupe en 2019 a bien résisté mais certains pans de nos activités ne produisent pas des rendements acceptables», a déclaré Noel Quinn. Le groupe, basé à Londres mais actif à travers le monde, est engagé dans un vaste plan de réduction de coûts et de remaniement de sa direction.

Résultats plombés

HSBC, qui génère la majorité de ses profits en Asie, cherche à réduire ses coûts pour amortir l'impact de la guerre commerciale sino-américaine, du Brexit et désormais de l'épidémie du nouveau coronavirus. Noel Quinn, qui assure l'intérim à la direction générale de HSBC depuis l'éviction surprise en août de John Flint, a la lourde charge de remanier en profondeur le groupe bancaire. «Nous avons commencé à mettre en œuvre ce plan et mon équipe et moi sommes engagés à le réaliser en temps voulu», a-t-il assuré.

«Nous projetons de simplifier notre structure d'organisation complexe, en incluant une réduction des coûts», précise le communiqué. HSBC a vu en 2019 ses résultats plombés par la dépréciation d'écarts d'acquisitions de 7,3 milliards de dollars, lié principalement à ses activités de marché et en Europe.

L'an dernier, HSBC a supprimé 2% de ses effectifs soit 4 700 postes, principalement hors de Chine, l'une des régions où ses activités sont le plus rentables.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hervelux le 18.02.2020 08:33 Report dénoncer ce commentaire

    L’employé, c’est vraiment la soupape... on ouvre, on ferme, on rajoute de l’eau..

  • Jean le 18.02.2020 12:17 Report dénoncer ce commentaire

    Desastre

  • CQFD le 18.02.2020 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt que de chercher l'équilibre, il leur en faut toujours plus.

Les derniers commentaires

  • Trop top le 18.02.2020 18:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après désolé vu l arrogance de bcp d employés de la finance à chacun son destin hier tu te la joues arrêt demain tu la joue profil bas ...he oui retour le cul par terre pour beaucoup

    • Banque nourricière le 18.02.2020 20:48 Report dénoncer ce commentaire

      C'est pas le Luxembourg ou ceux qui vivent de son économie qui devraient se rejouir des problèmes des banques...cela nous affecte tôt ou tard tous, attention.

    • @trop top le 18.02.2020 21:23 Report dénoncer ce commentaire

      J aurais pas dit mieux. Un costume et une cravate et on se croit supérieur. On joue des fois on gagne des fois on perd. Mais la partie s arrête un jour. Les banksters s en mettre toujours plein les poches. On supprime des agences par économie mais tous les ans les frais montent. Et le service baissent.

  • Nippon le 18.02.2020 14:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Désastre....

    • Une paire de Nippons le 19.02.2020 08:01 Report dénoncer ce commentaire

      Comme vous dites, c'est court mais puissant.

  • Nippon le 18.02.2020 14:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A chaque fois les mauvaises nouvelles arrivent lors de la distribution des Bonus, à croire que c’est fait exprès pour donner moins ...

  • dubai le 18.02.2020 13:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah la fameuse variable d’ajustement ! Et les dirigeants vous diront la main sur le cœur que ça n’existe pas !

  • Michel Barnier le 18.02.2020 13:07 Report dénoncer ce commentaire

    Ça ira mieux l'année prochaine.