Téléphonie

22 mai 2019 14:12; Act: 22.05.2019 14:20 Print

Huawei lâché de toutes parts par des opérateurs

Plusieurs grands opérateurs au Japon et en Grande-Bretagne ont annoncé qu'ils suspendaient les achats de téléphones Huawei.

storybild

Les nuages s'accumulent sur l'avenir de Huawei. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les déboires de Huawei s'étendent après la décision de Washington de placer le géant chinois des smartphones sur une liste noire: plusieurs grands opérateurs au Japon et en Grande-Bretagne ont annoncé devoir se passer, pour l'heure, de ses équipements.

La nouvelle est d'abord tombée à Tokyo, où KDDI et SoftBank Corp, dans les premiers groupes du secteur, ont choisi de reporter le lancement de nouveaux modèles pour évaluer l'impact des sanctions américaines. Le pionnier NTT Docomo a indiqué de son côté «stopper les commandes» d'un téléphone Huawei qu'il prévoyait de lancer cet été, sans pour autant déclarer qu'il différait la commercialisation.

Entreprises jugées «à risque»

Au Royaume-Uni, c'est l'opérateur britannique Vodafone qui a suspendu ses achats de téléphones 5G de Huawei avant le lancement de son réseau basé sur cette nouvelle technologie ultrarapide, alors que le géant chinois des télécoms est soumis à des sanctions américaines. Le président américain Donald Trump avait décidé la semaine dernière d'interdire les exportations de produits technologiques américains vers certaines entreprises jugées «à risque», avec Huawei dans le viseur.

Un délai de 90 jours a ensuite été accordé, mais les groupes nippons ont préféré prendre les devants, ces appareils pouvant perdre une grande partie de leur intérêt sans l'apport de technologies américaines.

Sécurité

SoftBank avait initialement prévu de mettre en vente un nouveau terminal Huawei vendredi mais il a décidé de suspendre ce lancement sine die. «Nous sommes en train de voir si nos clients pourront utiliser l'équipement en toute sécurité», a expliqué à l'AFP un porte-parole de la compagnie, Hiroyuki Mizukami.

KDDI a dit de son côté «étudier les répercussions de la décision américaine». Le géant américain de l'internet, dont le système Android équipe l'immense majorité des téléphones dans le monde, a fait savoir qu'il allait devoir couper les ponts avec Huawei. Sans Android, Huawei risque de peiner à convaincre ses clients d'acheter ses téléphones portables, dépourvus des applications Gmail (courriel), Maps (cartographie) ou YouTube (plateforme de vidéos).

La 5G sans Huawei

«Le pire serait à terme une coupure totale de l'accès à la technologie américaine», a prévenu le cabinet de consultants Eurasia Group. Huawei «n'y survivrait probablement pas dans sa forme actuelle».

Du côté des équipements de réseaux, le groupe fondé en 1987 a également subi une déconvenue mercredi: l'opérateur britannique EE a en effet exclu Huawei du lancement de son réseau 5G et de la précommande de smartphones compatibles.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Injuste le 22.05.2019 18:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que la chance soit avec vous huawei !

  • yacafocon le 22.05.2019 18:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela montre en tout cas à quelle point l’Europe est vulnérable car elle ne dispose ni du hardware ni du software. Si les Chinois et les Américains s’allient, il faudra penser à recharger nos Nokia 3310 ...

  • Mort de rire le 22.05.2019 20:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'oubliez pas 90%des ressources pour la fabrications des gsm sont en chine.

Les derniers commentaires

  • CR15 le 23.05.2019 05:25 Report dénoncer ce commentaire

    Cette fois-ci ils sont foutu ARM vient de suspendre son accord, plus de processeur pour les smartphones Huawei. Remplacer une architecture et un jeu d'instruction sera impossible....

  • Vindulux le 22.05.2019 21:39 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je préférerai que l'on lâche la 5G. Avant que des études indépendantes ont prouvé qu'elle est sans danger pour l'homme, les animaux et les insectes. Car elle ne va pas remplacer la 4G , mais se cumuler avec la 4 G et la 3G ...

  • Mort de rire le 22.05.2019 20:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'oubliez pas 90%des ressources pour la fabrications des gsm sont en chine.

  • yacafocon le 22.05.2019 18:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela montre en tout cas à quelle point l’Europe est vulnérable car elle ne dispose ni du hardware ni du software. Si les Chinois et les Américains s’allient, il faudra penser à recharger nos Nokia 3310 ...

    • Vindulux le 22.05.2019 21:41 Report dénoncer ce commentaire

      Et notre pays est encore plus vulnérable que l'Europe car nous dépendons des voisins pour recharger toutes nos batteries.

    • Bradakor le 23.05.2019 15:41 Report dénoncer ce commentaire

      Notre Pays est dans l'Europe, donc votre phrase n'a pas de sens.

  • Manu le 22.05.2019 18:52 Report dénoncer ce commentaire

    Au bout de toutes ces difficultés agressives il y aura des solutions, j'en suis persuadé .