Magasins d'ameublement

10 octobre 2018 14:21; Act: 10.10.2018 14:41 Print

Ikea annonce une hausse de son chiffre d'affaires

L'enseigne suédoise de magasins d'ameublement a réalisé un chiffre d'affaires de près de 35 milliards d'euros sur l'année 2018, a-t-elle annoncé mercredi.

storybild

Ikea a récemment lancé de nouveaux services. (photo: AFP/Jonathan Nackstrand)

Sur ce sujet

Le géant de l'ameublement suédois Ikea a annoncé mercredi un chiffre d'affaires de 34,8 milliards d'euros pour l'exercice 2018, en hausse de 2% par rapport à l'année précédente, qu'il attribue notamment à de meilleures ventes en ligne et à l'ouverture de nouveaux magasins. Ces chiffres correspondent aux ventes de septembre 2017 à fin août 2018 du groupe Ingka, plus grande franchise d'Ikea avec 367 magasins dans 30 pays et 158 500 employés.

Les franchises Ikea dans leur ensemble ont elles enregistré un chiffre d'affaires de 38,8 milliards d'euros, selon le groupe qui ne détaille pas le montant de ses bénéfices. Le groupe, qui communique très peu sur ses chiffres, n'est pas côté en Bourse et n'est donc pas obligé de détailler sa santé financière. «Cela a été une année incroyable», a lancé le Suédois Jesper Brodin, PDG d'Ingka, depuis septembre 2017. «Nous sommes en train d'explorer de nouveaux formats pour nos magasins dans les centres-villes».

Les magasins ont reçu 838 millions de visites dans les 30 pays, soit 3% de plus qu'en 2017 selon le groupe, et le site web a vu sa fréquentation augmenter de 10% avec 2,4 milliards de visites en ligne. Le groupe s'est félicité du développement de services comme le «Click&Collect» (qui permet de commander en ligne et de récupérer ses achats en magasin) ou encore le TaskRabbit (qui offre un service d'assemblage de meubles à domicile). L'enseigne a perdu en début d'année son fondateur Ingvar Kamprad, décédé à 91 ans, et dont le destin se confondait avec celui de l'empire fondé en 1943.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vinzz le 10.10.2018 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des meubles chimique non merci...

  • Jean II le 10.10.2018 20:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hausse du bénéfice de 2 % alors baisse des prix de 1 % ...

  • realite le 10.10.2018 15:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est bien comme cela vous s pourrez encore débarrasser votre plateau repas alors que IKEA pourrai crée un emploi de + en embauchant quelqu un pour le faire

Les derniers commentaires

  • vinzz le 10.10.2018 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des meubles chimique non merci...

  • Jean II le 10.10.2018 20:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hausse du bénéfice de 2 % alors baisse des prix de 1 % ...

  • rené sance le 10.10.2018 18:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est pas grâce à moi j’y mets pas les pieds

  • Mu le 10.10.2018 17:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je n aime plus ikea c est toujours pareil et la qualité n'est pas au trop

  • realite le 10.10.2018 15:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est bien comme cela vous s pourrez encore débarrasser votre plateau repas alors que IKEA pourrai crée un emploi de + en embauchant quelqu un pour le faire