Livraison de repas

29 juillet 2019 10:24; Act: 29.07.2019 11:18 Print

Just Eat et Takeaway.com vont fusionner

La société britannique de livraison de repas Just Eat s'envolait de plus de 20% lundi, à la Bourse de Londres, portée par son projet de fusion avec le néerlandais Takeaway.com.

storybild

Le cours en bourse de Just Eat est porté par son projet de fusion. (photo: AFP/Ben Stansall)

Sur ce sujet
Une faute?

Le projet de fusion vise à créer un poids lourd mondial d'un secteur en plein essor et semble plaire aux marchés. Ce lundi matin, le titre de Just Eat prenait 23,29% à 783,60 pence à la Bourse. Dans un communiqué publié avant l'ouverture, le groupe a annoncé avoir trouvé un accord avec son concurrent néerlandais pour donner naissance à une société valorisée autour de 9 milliards de livres et capable de tenir la dragée haute au britannique Deliveroo et à l'américain Uber Eats.

Les mariés expliquent vouloir mettre sur pied l'une des plateformes de ventes en ligne de plats préparés les plus grandes au monde, avec 360 millions de commandes par an soit un chiffre d'affaires de 7,3 milliards d'euros cumulé, avec une présence dans des pays comme le Royaume-Uni, l'Allemagne, les Pays-Bas et le Canada. L'opération prévoit que les actionnaires de Just Eat détiennent 52,2% de la société fusionnée, contre 47,8% pour ceux de Takeaway.com. Le groupe aura son siège à Amsterdam et sera dirigé par l'actuel directeur général du groupe néerlandais.

Concurrencer Uber Eats et Deliveroo

La cotation en Bourse resta à Londres et «une part importante des opérations» sera maintenue au Royaume-Uni, est-il précisé. Dans les faits, cette fusion s'apparente néanmoins à un rachat de Just Eat par Takeaway.com puisque les conditions associées à la transaction donnent jusqu'au 24 août au néerlandais pour faire une offre ferme. Le parcours de Just Eat a été chaotique ces derniers mois, avec notamment le départ de son directeur général en début d'année et une stratégie contestée par des investisseurs.

Pour se faire une place au sein d'un secteur très concurrentiel, Just Eat, a engagé de lourds investissements afin de pouvoir élargir sa gamme de restauration proposée sur son site, ce qui a toutefois plombé sa rentabilité et ses perspectives financières. En s'alliant avec Takeaway.com, le groupe donne raison au fonds d'investissement Cat Rock Capital, qui possède autour de 2% du capital et appelait de ses vœux une fusion avec la société néerlandaise pour sortir Just Eat de l'ornière.

Pour les deux sociétés de livraisons de repas, il s'agit en outre d'être plus forts pour contrecarrer les ambitions de Uber Eats et de Deliveroo. Ce dernier avait annoncé mi-mai l'entrée à son capital du géant américain Amazon à l'occasion d'une levée de fonds. Cette opération pourrait toutefois faire l'objet d'une enquête du gendarme britannique de la concurrence.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gigi le 29.07.2019 12:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    a quand au Luxembourg?

Les derniers commentaires

  • gigi le 29.07.2019 12:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    a quand au Luxembourg?