Royaume-Uni/Irlande

23 octobre 2020 15:05; Act: 23.10.2020 15:13 Print

KFC va créer 5 400 postes avant la fin de l'année

Le géant américain du poulet frit a annoncé la création de nombreux emplois au Royaume-Uni et en Irlande, alors que le secteur de la restauration est laminé par la crise sanitaire.

storybild

KFC va recruter dans ses 965 restaurants au Royaume-Uni et en Irlande. (photo: AFP/ben Stansall)

Sur ce sujet
Une faute?

La chaîne de fast-food explique dans un communiqué vouloir profiter du programme d'aide à l'embauche pour les jeunes de 16 à 24 ans mis en place par le gouvernement britannique pendant la pandémie. KFC va recruter dans ses 965 restaurants au Royaume-Uni et en Irlande et devrait avoir embauché au total 10 000 personnes cette année.

«Il est évident que c'est une année difficile pour le secteur de la restauration et nous voyons déjà le fort impact dans les rues commerçantes et les centres-villes», souligne Paula MacKenzie, directrice générale de KFC pour le Royaume-Uni et l'Irlande. Elle explique que les nouvelles restrictions, voire même les reconfinements comme en Irlande et au pays de Galles, rendent les perspectives encore plus incertaines pour le secteur.

Plus d'un demi-million d'emplois perdus

Mais des chaînes de fast-food arrivent à tirer leur épingle du jeu à l'image de la chaîne Domino's Pizza qui avait annoncé en septembre 5 000 embauches en plus des 6 000 réalisées depuis le début de la pandémie. La plupart des enseignes sont toutefois touchées de plein fouet par les mesures de restrictions qui imposent une fermeture des pubs et restaurants à 22h, en Angleterre.

Plusieurs chaînes de pubs ont annoncé de nombreuses suppressions d'emplois et des chaînes de restaurants comme Pizza Express ou de sandwicheries comme Prêt A Manger, n'ont d'autres choix que de réduire la voilure. En raison des restrictions et d'une aide à l'emploi moins généreuse, les pubs et restaurants au Royaume-Uni devraient perdre plus d'un demi-million d'emplois d'ici la fin de l'année, selon UKHospitality, l'association des professionnels du secteur.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Très souvent censuré par L'Essentiel le 24.10.2020 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une enseigne de poulet qui prospère grâce à des pigeons.

  • Popo le 23.10.2020 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela prouve que la précarité avance

  • j-pierre le 24.10.2020 15:25 Report dénoncer ce commentaire

    Poulet au chlore, non merci.

Les derniers commentaires

  • zita le 25.10.2020 14:58 Report dénoncer ce commentaire

    Etant donné le salaire de leurs employés pas étonnant que KFC arrive mettre son argent ailleurs !!

  • A vous de décider le 25.10.2020 12:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce documentaire m'a frappé et m'a permis de changer mes habitudes. Je vous le recommande : https://

  • JFK le 24.10.2020 21:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très bon! ;-). +1

  • rené sance le 24.10.2020 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt vous serez tous obligés d’y aller, les restaurants traditionnels vont faire faillite

  • j-pierre le 24.10.2020 15:25 Report dénoncer ce commentaire

    Poulet au chlore, non merci.