Conjoncture

14 janvier 2021 10:28; Act: 14.01.2021 14:25 Print

Le PIB de l'Allemagne plonge de 5% en 2020

L'Allemagne enregistre sa pire contraction depuis la crise financière de 2009, après une année marquée par les effets de la pandémie de Covid-19.

storybild

Des tours à Francfort (Allemagne), le 29 décembre 2020. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le produit intérieur brut (PIB) allemand a plongé de 5% en 2020, sa pire contraction depuis la crise financière de 2009, après une année marquée par les effets pandémie de Covid-19, selon des données officielles provisoires publiées jeudi. «L'économie allemande est entrée dans une profonde récession, après une décennie de croissance», a commenté l'institut de statistique Destatis. L'indicateur fait toutefois mieux que les prévisions du gouvernement, qui tablait sur une baisse de 5,5%. Et il reste en dessous de sa pire chute historique, de -5,7% en 2009, en pleine crise financière.

Comme la plupart des économies, l'Allemagne a été frappée de plein fouet par la pandémie de Covid-19, et les restrictions qui l'ont accompagnée. La première vague au printemps, a provoqué une chute record du PIB à -9,8% au deuxième trimestre. Après une reprise de 8,5% au troisième trimestre, la première économie de la zone euro a de nouveau ralenti à partir de l'automne, en raison du regain de l'épidémie. L'Allemagne a pris des mesures strictes de «confinement partiel» en décembre, avec fermeture des commerces non essentiels, tandis que bars, restaurants, lieux de loisirs et de cultures, ont tiré le rideau depuis début novembre.

«Bonne surprise»

Mais ces restrictions ont moins d'impact sur l'économie que lors de la première vague, grâce aux bons scores de l'industrie exportatrice, portée par le dynamisme du marché chinois. «L'économie allemande a été moins durement touchée lors du deuxième confinement que lors du premier», confirme Georg Thiel, le président de l'institut Destatis. «Puisqu'il y a de nouveau des restrictions depuis novembre, on peut considérer ce résultat comme une bonne surprise», estime même Uwe Burkert, cheffe économiste chez la banque LBBW. Après huit années en excédent, les comptes des administrations publiques affichent un déficit de 4,8% du PIB.

L'avenir de l'économie allemande dépendra de l'évolution de la situation sanitaire, ont toutefois prévenu les «sages économiques», comité d'experts qui conseille le gouvernement. «Si en février ou mars nous allégeons un peu les restrictions, nous aurons au deuxième trimestre une forte croissance comme cet été», a estimé le président de l'organisme, Lars Feld, dans une interview au journal Handelsblatt. Or, la chancelière Angela Merkel a averti que les prochaines semaines verraient «la phase la plus dure de la pandémie». Et le ministre de la Santé Jens Spahn a exclu que toutes les restrictions puissent être levées début février.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jingsa le 14.01.2021 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ne doivent pas se plaindre! Chez nous en Russie, c'est encore pire, même notre bien aimé Président Vladimir Vladimirovitch n'a pu rien faire contre les chiffres du Corona et la dévastation du virus chinois!

  • bonsens le 15.01.2021 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut arrêter avec le PIB c’est pas un indicateur fiable

  • Taka le 14.01.2021 17:56 Report dénoncer ce commentaire

    Le calcul du PIB est fait à la louche et ça se comprend, l'Allemagne bloquée depuis des mois ne ferait que -5%... je veux bien qu'une partie de l'activité continue mais quand même. Tout ça me fait penser à l'inflation qui n'a jamais existé après l'introduction de l'EUR, sauf bien sûr pour les gens qui avaient les pieds sur terre et voyaient leur note s'envoler dans les supermarchés.

Les derniers commentaires

  • bonsens le 15.01.2021 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut arrêter avec le PIB c’est pas un indicateur fiable

  • Taka le 14.01.2021 17:56 Report dénoncer ce commentaire

    Le calcul du PIB est fait à la louche et ça se comprend, l'Allemagne bloquée depuis des mois ne ferait que -5%... je veux bien qu'une partie de l'activité continue mais quand même. Tout ça me fait penser à l'inflation qui n'a jamais existé après l'introduction de l'EUR, sauf bien sûr pour les gens qui avaient les pieds sur terre et voyaient leur note s'envoler dans les supermarchés.

  • allocataire le 14.01.2021 16:40 Report dénoncer ce commentaire

    on s'en fout on a la CAF en france

  • Luxo le 14.01.2021 14:52 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi la baisse du PIB dans les pays riches serait mauvaise? Au contraire les baisses du PIB produisent que du positif pour la planète et les habitants. C'est les pays pauvres qui doivent augmenter leurs PIB pour se rapprocher des nôtres et nous nous devons le baisser pour les rejoindre.

  • Jingsa le 14.01.2021 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ne doivent pas se plaindre! Chez nous en Russie, c'est encore pire, même notre bien aimé Président Vladimir Vladimirovitch n'a pu rien faire contre les chiffres du Corona et la dévastation du virus chinois!