Escroquerie/Aux États-Unis

18 avril 2019 15:47; Act: 18.04.2019 16:52 Print

L'escroc tchèque avait des intérêts au Luxembourg

NEW YORK/LUXEMBOURG - Un oligarque tchèque aurait escroqué un ancien partenaire américain pour plus d'1 milliard de dollars. Il a des intérêts au Grand-Duché.

storybild

Radovan Vitek se serait livré à des activités d'escroquerie, dont la fraude électronique, la fraude postale, le blanchiment de capitaux et autres crimes, et a amassé sa fortune aux dépens des plaignants. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Kingstown Capital Management L.P., fonds de couverture new-yorkais, et d'autres plaignants, ont engagé une action en justice auprès d'un tribunal de New York contre Radovan Vitek, magnat tchèque de l'immobilier dont les intérêts financiers sont disséminés dans toute l'Europe et dont la fortune s'élève, selon Forbes magazine, à 3,5 milliards de dollars. Vitek exploitait une entreprise criminelle élaborée qui aurait escroqué les plaignants pour plus d'1 milliard de dollars.

Selon la plainte, le plus grand propriétaire de biens immobiliers commerciaux de Berlin s'est livré à des activités d'escroquerie, dont la fraude électronique, la fraude postale, le blanchiment de capitaux et autres crimes, et a amassé sa fortune aux dépens des plaignants. Ses intérêts commerciaux s'étendent dans plusieurs pays, notamment en République tchèque, en Suisse, au Luxembourg, en Allemagne, en Croatie et au Royaume-Uni.

Une banque privée au Luxembourg

La plainte prétend que Vitek a été aidé et encouragé par la banque privée tchèque J&T Banka, ainsi que la société de promotion immobilière basée au Luxembourg ORCO Property Group, S.A., et ORCO Germany, maintenant portant le nom de CPI Property Group, qui détient un portefeuille immobilier européen de 8 milliards USD et compte un personnel de près de 4 000 employés.

Après que Kingstown Capital ait réalisé une prise de participation importante dans ORCO Property Group, Vitek «a secrètement pris le contrôle d'ORCO par le biais d'une série de sociétés fictives et de propriétaires prête-noms», selon la plainte. La plainte indique que «Vitek a dépouillé ORCO de ses actifs immobiliers les plus précieux, en utilisant son contrôle efficace de la société pour pousser ORCO à vendre des biens immobiliers, à des prix dérisoires, à d'autres entités que Vitek contrôlait secrètement. Le stratagème s'est déroulé pendant près de dix ans.

La plainte fait savoir qu'en 2017, la Commission de surveillance du secteur financier, régulateur des marchés financiers du Luxembourg, a enquêté à propos de Vitek et du CPI Property Group, et a trouvé que «Vitek et Ott avaient "clandestinement agi de concert", contrôlaient secrètement ORCO et, par conséquent, avaient violé les législations luxembourgeoise et européenne».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Juju G le 19.04.2019 07:21 Report dénoncer ce commentaire

    L'escroc tchèque avait des intérêts au Luxembourg. Il y avait également des complicités.

  • C P I le 19.04.2019 19:55 Report dénoncer ce commentaire

    Escroc?? basé sur quel jugement / condamnation??

  • Zen le 18.04.2019 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et tout ça sans un coup de feu, chapeau bas! Un requin comme je les aime...

Les derniers commentaires

  • C P I le 19.04.2019 19:55 Report dénoncer ce commentaire

    Escroc?? basé sur quel jugement / condamnation??

  • Unicorn le 19.04.2019 10:31 Report dénoncer ce commentaire

    En s'apercevant de cette stratégie internationale, on ne me dira pas que c'est un cas isolé. Notons qu'il n'est pas si facile de vendre un immeuble à un prix dérisoire, cela passe par des notaires, des avocats, des administrations chargés de taxes et cela pose des questions sur leur intégrité et leurs contrôles.

    • Naïf le 19.04.2019 19:58 Report dénoncer ce commentaire

      Lorsqu’un immeuble est détenu par une société, le vente des actions de cette société, même à prix dérisoire, ne nécessite pas un acte notarié.

  • Juju G le 19.04.2019 07:21 Report dénoncer ce commentaire

    L'escroc tchèque avait des intérêts au Luxembourg. Il y avait également des complicités.

  • Fantastique le 19.04.2019 05:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est absolument fantastique, in tas de gens ont dû se retrouver ruinés, la plupart des victimes dans ces cas-là étant par exemple des retraités, pas forcément les méchants pleins aux as que l'on aime bien se figurer, et il faut quand-même qu'un escroc aussi pourri fasse figure de "Arsène Lupin" de classe internationale. Question humanité on n'est vraiment pas rendu, y a encore pas mal de boulot.

  • nimp le 18.04.2019 21:35 Report dénoncer ce commentaire

    L'honnêteté en personne...