Déclin des éléphants

21 août 2019 09:42; Act: 22.08.2019 11:20 Print

L'Europe incitée à fermer son marché de l'ivoire

Des ONG et la France plaident pour une fermeture du marché intérieur de l'ivoire de l'Union Européenne, pour sauver les éléphants.

storybild

Environ 60% des décès d'éléphants sur le continent africain sont dus au braconnage. (photo: AFP/Joe Klamar)

Sur ce sujet
Une faute?

La population d'éléphants est passée de plusieurs millions au début du XXe siècle à environ 400 000 en 2015 sur le continent africain, décimée par le braconnage. Sur ce continent, «60% des décès d’éléphants constatés sont dus au braconnage», selon l'ONG WWF. Pour protéger le plus grand mammifère terrestre, le commerce international de l'ivoire est interdit depuis 1989, à l'exception de très rares dérogations accordées à des pays pour vendre leurs stocks de défenses. Les États-Unis ont fermé en 2016 leur marché intérieur d'ivoire, à part quelques exceptions, suivis en 2017 par la Chine. Mais d'autres régions du monde autorisent toujours la vente d'ivoire, comme le Japon et l'Union européenne.

La question est à l'ordre du jour ce mercredi d'une conférence de l'ONU sur les espèces menacées qui se tient depuis samedi et jusqu'au 28 août à Genève, en Suisse. La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvage menacées d'extinction (CITES) fixe les règles du commerce international de plus de 35 000 espèces de faune et de flore sauvages. Neuf pays - le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, l’Éthiopie, le Gabon, le Kenya, le Libéria, le Niger, le Nigeria et la Syrie - demandent à la CITES «d'appeler en urgence à la fermeture de tous les marchés intérieurs de l'ivoire restants».

Fin du braconnage avec la fermeture des marchés

«À partir du moment où les principaux grands marchés vont se fermer, il n'y aura plus de débouchés. De fait l'éléphant d'Afrique sera protégé car on ne pourra plus commercer l'ivoire et le braconnage va cesser», espère Yann Wehrling, ambassadeur de France à l'Environnement. Depuis 2017, il est interdit de réexporter de l'ivoire brut à des fins commerciales depuis l'Union européenne.

En théorie, seuls les objets datant d'avant 1947 peuvent être commercialisés librement dans l'UE. Entre cette date et 1990, il faut un certificat pour les objets travaillés. Mais en 2018, une étude réalisée par l'ONG Avaaz et l'université d'Oxford sur des pièces en ivoire montrait qu'un cinquième était issu d'éléphants tués après l'interdiction mondiale du commerce d'ivoire en 1989.

Pour des mesures plus restrictives

La France, la Belgique, le Royaume-Uni et les Pays-Bas ont adopté ou prévoient d'adopter des législations plus strictes. Pour autant, il est facile de trouver en France sur internet des sculptures et autres ustensiles en ivoire, sans aucune assurance sur leur ancienneté et leur provenance. «Ça devrait suffire pour pousser l'UE à prendre des mesures plus restrictives et à fermer les marchés nationaux», estime Loïs Lelanchon d'Ifaw.

Pour autant, les ONG redoutent que l'Union européenne ne soutienne pas la proposition présentée lors de la CITES. Interrogés par l'AFP, les services de l'UE n'ont pas souhaité dévoiler la position européenne avant l'issue des négociations menées dans le cadre de la conférence.

(mme/L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • stooooooop le 21.08.2019 11:30 Report dénoncer ce commentaire

    il est plus que grand temps que l'europe et le monde arrete cette supercherie et surtout les chinois. la nature est tellement magnifique.

  • Bonze le 21.08.2019 14:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le plus grand mammifère du monde est la baleine bleue.

  • julie le 21.08.2019 14:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Surtout pour les cornes de rhinocéros c est de la même structure que les ongles si elles étaient tirebouchonnées elles n auraient aucun intérêt. Qu il existe aujourd hui des hommes qui croient encore à des vertus aphrodisiaques ils n ont qu à se ronger longles

Les derniers commentaires

  • julie le 21.08.2019 14:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Surtout pour les cornes de rhinocéros c est de la même structure que les ongles si elles étaient tirebouchonnées elles n auraient aucun intérêt. Qu il existe aujourd hui des hommes qui croient encore à des vertus aphrodisiaques ils n ont qu à se ronger longles

  • Bonze le 21.08.2019 14:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le plus grand mammifère du monde est la baleine bleue.

  • petitevoix le 21.08.2019 14:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un peu trop tard pour prendre la décision !!!

  • Linda le 21.08.2019 13:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ok...mais 1989 -2019 ! ça fait long quand même!

  • stooooooop le 21.08.2019 11:30 Report dénoncer ce commentaire

    il est plus que grand temps que l'europe et le monde arrete cette supercherie et surtout les chinois. la nature est tellement magnifique.