Guerre commerciale

17 avril 2019 13:27; Act: 17.04.2019 17:43 Print

L'UE réfléchit à de lourdes taxes pour les États-​​Unis

En compensation des subventions à Boeing, l'Union européenne envisage de taxer des produits américains, à hauteur de 12 milliards de dollars.

storybild

Les subventions à Boeing ont déclenché une réaction européenne. (photo: AFP/Joe Raedle)

Sur ce sujet
Une faute?

L'UE a dévoilé mercredi une longue liste de biens manufacturés aux États-Unis, qui pourraient être taxés jusqu'à hauteur de 12 milliards de dollars, allant du ketchup aux pièces détachées de voiture, en guise de «contre-mesures» aux subventions américaines à Boeing. L'UE cible ainsi des taxes douanières «équivalant aux dommages estimés causés à Airbus par l'aide américaine à Boeing», explique la Commission européenne.

La liste de produits visés va faire l'objet d'une consultation publique au sein de l'UE, jusqu'au 31 mai, afin de recueillir le sentiment des acteurs directement affectés. La commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, a toutefois assuré qu'il ne s'agissait pas de s'engager dans des représailles: «Nous devons continuer à défendre des règles du jeu équitables pour notre industrie. Mais soyons clairs, nous ne voulons pas de surenchère. Je continue de croire que le dialogue devrait prévaloir entre des partenaires importants tels que l'UE et les États-Unis».

Un litige qui dure depuis 14 ans

Cette nouvelle étape côté européen intervient après de récentes déclarations du président américain Donald Trump, qui a menacé d'imposer des taxes à hauteur de 11 milliards de dollars sur des produits en compensation de subventions européennes en faveur d'Airbus. Les montants qui seront récupérés par les deux parties dans ces litiges sur les subventions seront déterminés par l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Et les sommes finales seront vraisemblablement très inférieures aux demandes formulées par l'UE et les États-Unis.

La querelle commerciale entre Boeing et Airbus dure depuis 14 ans, l'UE et les États-Unis s'accusant mutuellement à l'OMC de distribuer des aides d'État illégales à leurs champions aéronautiques respectifs depuis les années 1990. Ces griefs se sont trouvés pris dans l'offensive protectionniste lancée par Donald Trump contre l'Europe, alors que continue de peser la menace de Washington d'imposer des taxes sur les importations de voitures.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • davis le 18.04.2019 11:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et pourquoi? ces taxes vont développer notre marché intérieur et les emplois qui vont avec. si l'Europe n'est pas capable de se défendre et d'exister indépendamment des autres régions du monde alors elle n'a aucun intérêt.

  • ivan le 18.04.2019 10:18 Report dénoncer ce commentaire

    Pour une fois l'Europe se laisse pas faire par l'Amérique

  • Le Russe le 17.04.2019 13:56 Report dénoncer ce commentaire

    Ces taxes entre les USA et l'UE sont dommageables, car elles vont encore affaiblir les USA et l'UE et aussi l'OTAN, mauvaise nouvelle!

Les derniers commentaires

  • davis le 18.04.2019 11:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et pourquoi? ces taxes vont développer notre marché intérieur et les emplois qui vont avec. si l'Europe n'est pas capable de se défendre et d'exister indépendamment des autres régions du monde alors elle n'a aucun intérêt.

  • ivan le 18.04.2019 10:18 Report dénoncer ce commentaire

    Pour une fois l'Europe se laisse pas faire par l'Amérique

  • ikonoklast le 18.04.2019 09:29 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'on arrête de produire des avions, ce secteur est à moyen terme menacé par le manque de pétrole, soyons innovatifs comme l'ont souvent été les allemands et c'est cela qui fera la richesse de l'UE

  • TaxeMoiFree le 17.04.2019 15:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ces taxes .. ? : Où vont-elles ?. A quoi servent-elles si un jour, elles sont versées .. A payer les fonctionnaires ?. A engraisser qui .. Parce que on entend beaucoup parler d'amendes mais on ne voit jamais le résultat . A moins que ce soit pour juste mettre la pression sur les USA mais là l'UE a perdu d'avance.

  • Le Russe le 17.04.2019 13:56 Report dénoncer ce commentaire

    Ces taxes entre les USA et l'UE sont dommageables, car elles vont encore affaiblir les USA et l'UE et aussi l'OTAN, mauvaise nouvelle!