Cryptomonnaie

30 mars 2018 07:33; Act: 30.03.2018 12:06 Print

La bulle du bitcoin est-​​elle sur le point d'éclater?

Entre un intérêt amenuisé des particuliers et des régulateurs plus sévères avec les cryptomonnaies, le marché du bitcoin traverse une période houleuse.

storybild

Après une fièvre d'achat fin 2017 et une chute spectaculaire au début de l'année, le cours du bitcoin a de nouveau reculé ces dernières semaines.

Sur ce sujet
Une faute?

Entre un intérêt amenuisé des particuliers et des régulateurs plus sévères avec les cryptomonnaies, le marché du bitcoin traverse une période houleuse, même si certains acteurs du secteur croient encore dans l'avenir de la première cryptomonnaie. Après une fièvre d'achat fin 2017 et une chute spectaculaire au début de l'année, le cours du bitcoin, toujours morose, a de nouveau reculé ces dernières semaines.

«La baisse des prix est une correction saine, après la folie de fin 2017», a affirmé à l'AFP Kyle Samani, créateur en octobre dernier d'un fonds dédié aux cryptomonnaies, Multicoin Capital, qui gère 50 millions de dollars (40,6 millions d'euros) pour des investisseurs privés. Mais s'il assure que la première cryptomonnaie devrait profiter de l'intérêt global pour le secteur, son fonds ne parie pas sur une hausse des prix du bitcoin, à l'instar d'autres acteurs qui privilégient d'autres cryptomonnaies aux performances plus impressionnantes ou aux technologies plus innovantes.

Le nombre de recherche sur Google a chuté

«Les performances quotidiennes spectaculaires de 2017 paraissent bien loin», a souligné Jordan Hiscott, responsable investissement de la plateforme de marché en ligne Ayondo Markets. Face au reste du marché des cryptomonnaie, le bitcoin a reculé et ne représente plus qu'un peu moins de 40% du volume des transactions, selon les données du site Coinmarketcap.com, contre 80% il y a encore quelques mois. Signe de l’essoufflement, le nombre hebdomadaire de recherches sur Google avec le terme bitcoin a été divisé par plus de cinq depuis l'apogée de l'intérêt pour la cryptomonnaie, atteint la semaine du 17 au 23 décembre.

Le bitcoin évolue fin mars autour de 8 000 dollars (6 500 euros) selon les prix compilés par Bloomberg, contre 19 511 dollars (15 850 euros) fin décembre. Les analystes de Morgan Stanley ont souligné dans une note publiée début mars que les aléas du bitcoin reproduisent fidèlement le cycle de la bulle financière sur les valeurs technologiques de 2000, «sauf qu'il se produit 15 fois plus rapidement», précisent-ils. Depuis son lancement en 2009, la cryptomonnaie a toutefois déjà perdu environ 90% de sa valeur à deux reprises, en 2011 et en 2015, avant de repartir de plus belle.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • xbox460 le 30.03.2018 08:04 Report dénoncer ce commentaire

    Si les médias commencent à parler de la fin du bitcoin ca veut dire qu'il va bientôt remonter

  • torolkozo le 30.03.2018 10:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une monnaie de nantis hors de tout contrôle démocratique, non merci !!!

  • Aïe aïe aïe! le 30.03.2018 23:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qui fait quoi, pour qui et comment, personne ne le sait vraiment, c'est le flou le plus total qui génère une méfiance qui n'est pas prête de se dissiper et qui va interminablement faire du bitcoin un genre de divertissement pour millionnaires en manque d'aventures.

Les derniers commentaires

  • optimiste le 01.04.2018 11:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis de cet avis

  • Aïe aïe aïe! le 30.03.2018 23:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qui fait quoi, pour qui et comment, personne ne le sait vraiment, c'est le flou le plus total qui génère une méfiance qui n'est pas prête de se dissiper et qui va interminablement faire du bitcoin un genre de divertissement pour millionnaires en manque d'aventures.

  • Matt le 30.03.2018 17:51 Report dénoncer ce commentaire

    Oui, oui, tout comme Tesla qui fait faillite ! Stop au sensationnel ! Le BitCoin comme Tesla sont des (relatives) nouvelles entités, il est tout à fait normal que leur cotation ne soit pas stable !

  • Rigoberta le 30.03.2018 16:49 Report dénoncer ce commentaire

    j'ai perdu 70.000 euros, qu'est-ce qu attend le gouverment pour mettre en place un fonds de compensation?

  • torolkozo le 30.03.2018 10:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une monnaie de nantis hors de tout contrôle démocratique, non merci !!!

    • teq3 le 30.03.2018 11:17 Report dénoncer ce commentaire

      Elle est base sur l'offre et la demande comme tout autre monnaie conventionnel a un detail pres... les conventionnels peuvent etre devalue sans vous demander votre avis... Le bitcoin lui a un nombre de devise fini et etabli. Donc pas possible de faire tourner la planche a billet comme on dit.

    • Cancoillotte le 30.03.2018 12:51 Report dénoncer ce commentaire

      Vous parlez de l'euro?

    • 20-100 le 30.03.2018 13:25 Report dénoncer ce commentaire

      Il ne faut pas exagérer, la valeur d'une monnaie s'adosse à- et représente - la valeur du pays ou de la zone qui l'émet. Même si après de nombreux quantitative easings de la BCE on peut avoir des doutes -justifiés à mon avis- sur la valeur effective de l'euro, cette monnaie représente un stock de bâtiments publics, de biens d'équipements et un potentiel de création de PNB... le Bitcoin ne représente strictement rien, sa seule valeur est celle d'échapper à tout contrôle. Un cas éclatant est celui de récents piratages informatiques où les victimes étaient priées de verser une rançon en Bitcoin.