Aux États-Unis

04 janvier 2019 07:51; Act: 04.01.2019 10:35 Print

La Chambre vote pour mettre fin au «shutdown»

Les représentants américains ont voté deux mesures pour sortir de l'impasse budgétaire, mais elles risquent de ne pas passer le Sénat.

storybild

Image d'illustration

Sur ce sujet
Une faute?

La nouvelle majorité démocrate à la Chambre des représentants a voté, jeudi, deux mesures pour sortir de l'impasse budgétaire qui paralyse une partie des administrations américaines. Sans le soutien de Donald Trump, elles risquent toutefois de ne pas passer le Sénat. La Chambre a approuvé deux textes de financement temporaire qui permettraient de rouvrir les administrations affectées, tout en s'accordant le temps de trouver un compromis sur le contrôle de l'immigration clandestine.

Mais la Maison-Blanche s'oppose pour l'instant fermement à ces mesures car elles ne financent par la construction du mur voulu par Donald Trump à la frontière avec le Mexique. Et le chef républicain du Sénat a d'ores et déjà indiqué qu'il ne programmerait de vote sur le «shutdown» que s'il avait le feu vert du président américain qui doit ensuite promulguer le texte.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Wallstreet le 04.01.2019 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    Les républicains et Trump, qui ont explosé le budget avec des réductions d'impôt massives pour les riches, bloquent maintenant tout budget, juste pour essayer de forcer encore plus de milliards pour construire un mur. Ce mur, tout comme les réductions d'impôts, n'aura qu'un effet mineur, sauf bien sûr pour les copains de Trump qui se rempliront encore une fois les poches au dépens du peuple. Ils feraient mieux de réparer les routes et les ponts plutôt que de construire cette absurdité de mur.

  • Bopa le 04.01.2019 11:50 Report dénoncer ce commentaire

    Les dépenses militaires sont titanesques aux USA. Il suffirait de faire un microscopique tranfert de budget et son mur serait financé. Mais Trump veut faire le buzz avec son mur car c'est son principal apport à sa politique/communication : l'effet réel sera marginal.

  • samuel le 04.01.2019 18:38 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ne votent pas pour mettre fin au shutdown. Tout cela n'est qu'un spectacle politique, ils savent très bien que ces mesures ne passeront pas et mettront peut-être de l'huile sur le feu. Dans cette histoire, aucun des deux camps n'est mieux que l'autre. Trump veut son mur coûte que coûte, et les démocrates refusent de négocier pour des raisons purement politiques. Présentement, les deux camps se battent pour avoir l'opinion publique de leur bord et c'est tout, au lieu de négocier pour trouver une vraie solution.

Les derniers commentaires

  • samuel le 04.01.2019 18:38 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ne votent pas pour mettre fin au shutdown. Tout cela n'est qu'un spectacle politique, ils savent très bien que ces mesures ne passeront pas et mettront peut-être de l'huile sur le feu. Dans cette histoire, aucun des deux camps n'est mieux que l'autre. Trump veut son mur coûte que coûte, et les démocrates refusent de négocier pour des raisons purement politiques. Présentement, les deux camps se battent pour avoir l'opinion publique de leur bord et c'est tout, au lieu de négocier pour trouver une vraie solution.

  • Bopa le 04.01.2019 11:50 Report dénoncer ce commentaire

    Les dépenses militaires sont titanesques aux USA. Il suffirait de faire un microscopique tranfert de budget et son mur serait financé. Mais Trump veut faire le buzz avec son mur car c'est son principal apport à sa politique/communication : l'effet réel sera marginal.

  • Wallstreet le 04.01.2019 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    Les républicains et Trump, qui ont explosé le budget avec des réductions d'impôt massives pour les riches, bloquent maintenant tout budget, juste pour essayer de forcer encore plus de milliards pour construire un mur. Ce mur, tout comme les réductions d'impôts, n'aura qu'un effet mineur, sauf bien sûr pour les copains de Trump qui se rempliront encore une fois les poches au dépens du peuple. Ils feraient mieux de réparer les routes et les ponts plutôt que de construire cette absurdité de mur.

    • Tchoupi le 04.01.2019 10:47 Report dénoncer ce commentaire

      Le "mur" de Trump n'est jamais qu'un prolongement d'un mur existant sous l'ère Obama et Bush fils. C'est en 2006 du temps de Bush père que le Fence Act a été signé et a permit de murer/cloturer une grande partie de la frontière pour d'abord lutter contre le trafic de drogues mais aussi l'immigration clandestine. Pourtant personne ne s'en est ému à l'époque. Sinon d'accord avec vous, les infrastructures routières sont dans un état calamiteux dès que l'on quitte les grandes agglomérations.