Volkswagen

24 avril 2018 15:32; Act: 24.04.2018 16:43 Print

La Chine, marché du futur pour Volkswagen

Le géant de l'automobile a annoncé des investissements en Chine de 15 milliards d'euros, d'ici 2022, pour développer les voitures électriques et autonomes dans ce pays.

storybild

L'électrique, la route du futur pour Volkswagen et l'industrie automobile. (photo: AFP/Harold Cunningham)

Sur ce sujet
Une faute?

«La Chine est notre deuxième maison», a déclaré le PDG du groupe, Herbert Diess, lors d'une conférence de presse à Pékin, où s'ouvre mercredi le salon de l'automobile. «Le marché chinois sera le plus grand du monde pour la mobilité électrique (...) et nous devons accélérer les choses». VW veut fabriquer des voitures purement électriques dans «au moins six usines» en Chine d'ici 2022.

M. Diess, qui effectue à Pékin son premier voyage à l'étranger après sa prise de poste il y a deux semaines, a aussi annoncé le lancement de la marque SOL, en partenariat avec le constructeur chinois Anhui Jianghuai Automobile, et présenté son premier modèle, un SUV électrique avec «plus de 300 km» d'autonomie. «Le futur sera déterminé par l'électrification des voitures, la technologie informatique, notamment l'intelligence artificielle, la mobilité intelligente et la conduite autonome, et nous voulons être à la tête de ces domaines», a commenté Jochem Heizmann, PDG de la branche chinoise de Volkswagen.

Un avenir prometteur

Avec 28,9 millions de véhicules vendus l'an dernier, et une croissance toujours soutenue, le marché chinois de l'automobile devrait bientôt peser autant que ceux des États-Unis et de l'Union européenne réunis. VW compte ainsi introduire sur ce marché 40 modèles électriques dans les "sept à huit prochaines années". L'entreprise aux 12 marques a récemment annoncé la création d'une entité entièrement dédiée à la Chine, dans le cadre d'une réorganisation de son activité autour de six branches.

Le groupe avait admis en 2015 avoir trafiqué 11 millions de ses voitures diesel pour masquer le niveau réel de leurs émissions les plus toxiques. M. Diess, qui a pris la succession de Matthias Müller, doit permettre à VW de définitivement tourner la page de ce scandale, même si les enquêtes et plaintes dans le dossier se multiplient.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pastor le 24.04.2018 17:52 Report dénoncer ce commentaire

    Forcement, ils sont moins regardant sur la pollution dans ces coins là !

  • taz red le 24.04.2018 17:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tu m'etonne pas de norme comme en europe..

  • Zeljko le 26.04.2018 20:29 Report dénoncer ce commentaire

    La voiture électrique n'est pas l'avenir de l'automobile mais une belle supercherie du même acabit que les éoliennes que nos petits enfants se chargeront de démonter.

Les derniers commentaires

  • Zeljko le 26.04.2018 20:29 Report dénoncer ce commentaire

    La voiture électrique n'est pas l'avenir de l'automobile mais une belle supercherie du même acabit que les éoliennes que nos petits enfants se chargeront de démonter.

  • Pastor le 24.04.2018 17:52 Report dénoncer ce commentaire

    Forcement, ils sont moins regardant sur la pollution dans ces coins là !

  • taz red le 24.04.2018 17:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tu m'etonne pas de norme comme en europe..