Guerre commerciale

15 décembre 2019 16:46; Act: 16.12.2019 12:22 Print

La Chine ne taxera pas des produits américains

La Chine suspend l'entrée en vigueur de taxes supplémentaires sur des produits américains, après l'annonce par Pékin et Washington d'une trêve, dans leur guerre commerciale.

storybild

Le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping ont trouvé vendredi un accord préliminaire, après 19 mois de guerre commerciale.

Sur ce sujet
Une faute?

La Chine a suspendu les taxes douanières supplémentaires sur des produits américains qui devaient entrer en vigueur dimanche, après l'annonce vendredi par Pékin et Washington d'une trêve dans leur guerre commerciale. La Chine suspend l'entrée en vigueur de taxes de 10% et 5% sur certaines importations américaines, et «elle continue de suspendre des taxes supplémentaires sur les automobiles et les pièces détachées fabriquées aux États-Unis», a déclaré dimanche, le ministère chinois des Finances.

Cette mesure fait suite à l'annulation par le président américain Donald Trump de nouvelles taxes annoncées sur les produits chinois, dans le cadre de l'accord préliminaire entre les deux pays. Le ministère chinois du Commerce a annoncé vendredi, qu'il avait conclu avec les États-Unis un accord préliminaire qui prévoit un retrait progressif des droits de douane et la protection des droits relatifs à la propriété intellectuelle.

Les deux parties doivent encore signer cet accord, une percée majeure dans l'affrontement entre les deux plus grandes économies du monde qui dure depuis 21 mois. En plus des droits de douane déjà existants, M. Trump avait précédemment menacé d'imposer dimanche une taxe de 15% sur quelque 160 milliards d'exportations chinoises, parmi lesquelles l'électronique et les vêtements. La Chine avait annoncé qu'elle répliquerait par une taxe de 25% sur les automobiles américaines et une taxe de 5% sur les pièces détachées automobiles - des taxes qui avaient été suspendues plus tôt en 2019 dans un geste de bonne volonté.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • baboun le 16.12.2019 13:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les intérêts financiers mènent le monde .

  • Dimitri Lebeauf le 15.12.2019 17:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si la Chine et les USA vont bien se rapprocher, ensemble ils vont pouvoir diriger le monde. Mais aussi en bonne entente par ex. avec mon pays la Russie.

Les derniers commentaires

  • baboun le 16.12.2019 13:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les intérêts financiers mènent le monde .

  • Dimitri Lebeauf le 15.12.2019 17:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si la Chine et les USA vont bien se rapprocher, ensemble ils vont pouvoir diriger le monde. Mais aussi en bonne entente par ex. avec mon pays la Russie.

    • Lebof le 15.12.2019 23:32 Report dénoncer ce commentaire

      Toujours tout va dans le sens de la Russie. C est culturel de se voiler la face? Ce qui me fait bien rire, C est qu un gazoduc est bon pour le service bien aidé par la crise et la hop hop un accord est trouvé. On s arrange bien dans ce monde...