En Grande-Bretagne

14 novembre 2018 09:07; Act: 14.11.2018 10:16 Print

La compagnie aérienne Flybe se met en vente

La compagnie aérienne britannique à bas coût, présente au Findel, a annoncé être en discussion avec de potentiels acquéreurs, alors qu'elle accumule les difficultés financières.

storybild

La compagnie aérienne britannique est pessimiste sur son avenir. (photo: AFP/Pascal Pavani)

Sur ce sujet
Une faute?

Le groupe indique dans un communiqué examiner plusieurs options pour répondre aux défis actuels de l'industrie aérienne et satisfaire ses actionnaires, dont une vente potentielle de la compagnie. Flybe explique être déjà en discussions avec de possibles acquéreurs, sans fournir davantage de détails. Selon Sky News, le groupe britannique Stobart, spécialisé dans les infrastructures, pourrait être un prétendant après avoir déjà tenté de racheter Flybe, cette année, mais avec une fin de non recevoir de la compagnie.

Flybe n'a eu d'autres choix compte tenu des turbulences financières qu'elle traverse, avec notamment un avertissement sur résultat lancé le mois dernier, prévenant alors s'attendre à des pertes pour son exercice 2018/2019. Son cours de Bourse a en outre perdu les trois quarts de sa valeur depuis septembre, signe des doutes des investisseurs sur l'avenir du groupe.

Une flotte de 78 avions

Mercredi, Flybe a également publié ses résultats pour le premier semestre (achevé fin septembre), qui montrent un bénéfice après impôt divisé par plus de 2, à 7,4 millions de livres, pour un chiffre d'affaires en légère baisse à 409 millions de livres.

La compagnie évoque la hausse des coûts du carburant ou encore l'impact de la faiblesse de la livre, tout comme un ralentissement du marché européen du court-courrier. Créée en 1979 et basée à Exeter dans le sud-ouest de l'Angleterre, Flybe transporte 8 millions de passagers par an et possède une flotte de 78 avions qu'elle entend réduire à 70. La compagnie dessert 14 pays depuis le Royaume-Uni et d'autres pays européens.

Flybe est présente au Findel depuis le 1er septembre 2016. Depuis le 28 octobre 2017, la compagnie à bas coûts a cessé ses vols entre Luxembourg et Birmingham et renforcé ses liaisons avec Manchester.

(L'essentiel/afp)