En Meurthe-et-Moselle

21 juin 2018 10:10; Act: 21.06.2018 10:30 Print

La cristallerie Baccarat rachetée par des Chinois

La cristallerie de luxe Baccarat a annoncé jeudi la finalisation de son acquisition par la société chinoise de gestion d'investissement Fortune Fountain Capital (FFC) pour 164 millions d'euros.

storybild

La cristallerie de Baccarat est particulièrement réputée pour son savoir-faire. (photo: AFP/Patrick Kovarik)

Sur ce sujet
Une faute?

Le contrat d'acquisition porte sur 88,8% du capital de Baccarat. FFC avait signé en juin 2017 «une promesse irrévocable d'achat» avec les deux principaux actionnaires américains, Starwood Capital Group et L. Catterton pour acquérir leur participation dans Baccarat, à un prix de 222,70 euros par action.

La prestigieuse marque, valorisée à 185 millions d'euros en octobre 2017, est installée dans une commune de 4 500 habitants de la vallée de la Meurthe (Meurthe-et-Moselle), où elle emploie 500 salariés. La manufacture, créée par Louis XV il y a 250 ans, est réputée dans le monde entier pour ses articles de table, objets de décoration, luminaires et bijoux.

Conquête du marché américain

Contrôlé depuis 2005 par Starwood Capital, un fonds américain spécialisé dans l'immobilier, le cristallier lorrain avait vu ses investissements s'amenuiser ces dernières années.

Le projet du nouvel actionnaire chinois, qui prévoit 20 à 30 millions d'euros d'investissements à court terme, et peut-être 50 millions d'euros à moyen terme, porte sur la densification du réseau de distribution et la conquête des marchés émergents, en particulier aux États-Unis, principal marché du luxe, et en Asie.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • allo la terre ! le 21.06.2018 11:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quelle tristesse pour le savoir faire francais

  • maozedong le 21.06.2018 12:22 Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt 500 chômeurs et une ville morte...

  • torolkozo le 21.06.2018 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Les Chinois rachètent tout mais bon c'était ça ou la faillite alors ...

Les derniers commentaires

  • Knopchen le 22.06.2018 07:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    «...la conquête des marchés émergents, en particulier les États Unis... » Les États Unis, un pays émergent ? merci Trump.

  • FullmétalJF le 21.06.2018 17:01 Report dénoncer ce commentaire

    Quand l'Europe (UE) a été lancée, on espérait qu'elle serait là pour favoriser les regroupements d'entreprises entre pays européens. "On sera plus forts ensemble", disait-on. C'était un leurre: l'Europe n'a fait que faire respecter les lois mondiales de la concurrence et a traqué les monopoles au risque de favoriser les ambitions extra-européennes. C'est ainsi qu'elle a fait capoter le rapprochement Renault-Volvo autos, aujourd'hui entre les mains des Chinois. Le succès relatif de la monnaie commune ne nous fera pas oublier tous les domaines où l'UE est décevante ou irritante.

  • Odin le 21.06.2018 14:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le chômage à la française et la fin d’un savoir faire. Bravo aux politiciens pour tuer le travail

  • Diukdiuk le 21.06.2018 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Meme si cette vente est regrettable comme aux américains avant, c’est le site et le village qui fait la valeur de ce joyau . Et Baccarat n’aura de la valeur que si elle reste là !... je pense donc que la sauvegarde est réelle...qui vivra verra ????

  • ARN le 21.06.2018 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au revoir le savoir faire. ! Bonjour le chômage. Bravo la France !