Économie

21 janvier 2019 08:47; Act: 21.01.2019 12:37 Print

La croissance chinoise la plus faible en 28 ans

La croissance de la Chine a ralenti tout au long de 2018, pour atteindre son plus faible niveau en 28 ans sur l'ensemble de l'année.

storybild

Le gouvernement chinois a assoupli ses politiques dans la deuxième partie de 2018, optant également pour des mesures fiscales comme des baisses d'impôts, dans l'espoir de doper la consommation. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La croissance de la Chine a ralenti tout au long de 2018, pour atteindre son plus faible niveau en 28 ans sur l'ensemble de l'année marquée des efforts de désendettement, des conflits commerciaux et une demande intérieure en baisse. La hausse du Produit intérieur brut (PIB) a été de +6,6% l'année dernière, a annoncé lundi le Bureau national des statistiques (BNS). Cette progression est au-dessus de l'objectif de +6,5% que s'était fixé le gouvernement et conforme à la prévision médiane d'analystes interrogés par l'AFP.

Bien que sujet à caution, le chiffre de la croissance est toujours scruté, vu le poids de la Chine dans l'économie mondiale. Si sa croissance reste à un niveau que les économies occidentales peuvent lui envier, elle est aussi la plus faible depuis la très mauvaise année 1990 (+3,9%) à laquelle avaient ensuite succédé des années de croissance à deux chiffres ou quasiment. Et surtout, la décélération a été continue au fil des trimestres de 2018 jusqu'à atteindre 6,4% au quatrième, son rythme le plus lent depuis 2009, année marquée par la crise financière internationale.

Confiance affaiblie

Pour Pékin «le plus grand changement vient de l'extérieur». «Tout le monde s'inquiète beaucoup de la direction de la situation internationale. Les variables sont nombreuses comme les facteurs d'incertitude», a déclaré le directeur du BNS, Ning Jizhe. Tout cela «a un impact pour la deuxième économie de la planète, dont le commerce compte pour un tiers du PIB», a-t-il souligné. Mais pour les analystes, le ralentissement de l'économie est fortement lié aux mesures prises par Pékin notamment pour réduire son colossal endettement, freinant crédit et dépenses d'infrastructures.

«Les principaux moteurs du ralentissement en cours en Chine sont intérieurs. Cela devrait rester le cas à court terme, alors que la confiance des consommateurs s'est affaiblie et que les entreprises ont réduit leurs dépenses en capital», estiment les analystes de Capital Economics. Face au ralentissement, le gouvernement chinois a d'ailleurs assoupli ses politiques dans la deuxième partie de 2018, optant également pour des mesures fiscales comme des baisses d'impôts, dans l'espoir de doper la consommation.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Quidam le 21.01.2019 11:24 Report dénoncer ce commentaire

    ouf... tant mieux !

Les derniers commentaires

  • Quidam le 21.01.2019 11:24 Report dénoncer ce commentaire

    ouf... tant mieux !