Christine Lagarde

20 septembre 2019 07:52; Act: 20.09.2019 10:18 Print

La croissance mondiale «fragile» et «menacée»

La directrice sortante du FMI, Christine Lagarde, exhorte les dirigeants du monde à dialoguer pour ne pas fragiliser la croissance mondiale.

storybild

Christine Lagarde le 18 septembre 2019 à Washington.

Sur ce sujet
Une faute?

La croissance mondiale est «fragile» et «menacée» notamment en raison des tensions commerciales, a souligné jeudi la directrice générale sortante du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, lors d'un entretien exclusif avec l'AFP à Washington.

Qualifiant l'expansion de «plutôt médiocre», elle a aussi exhorté les dirigeants à dialoguer pour tenter de «résoudre les incertitudes qui entourent le monde», en référence à la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine qui pèse sur les échanges à travers le monde, ou encore au Brexit qui assombrit l'avenir en Europe. «Qu'il s'agisse des relations commerciales, du Brexit, des menaces technologiques, ce sont des problèmes créés par l'homme et qui peuvent être réglés par l'homme», a-t-elle ajouté, relevant qu'«un peu de féminité ne ferait pas de mal».

«Je continuerai certainement à être déterminée»

Le FMI avait abaissé fin juillet ses prévisions de croissance mondiale à 3,2%. Depuis, il a prévenu que les tensions commerciales pourraient ralentir encore l'activité. De son côté, l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) s'attend pour 2019 à la croissance mondiale «la plus faible depuis la crise financière», lorsqu'elle avait reculé à 2,9% en 2008 avant de plonger à -0,5% l'année suivante.

Interrogé sur la possibilité qu'elle puisse agir davantage pour convaincre les dirigeants lorsqu'elle prendra la tête de la Banque centrale européenne (BCE) en novembre, Christine Lagarde a répondu: «Je continuerai certainement à être déterminée à m'assurer que nous nous concentrons sur les créations d'emplois, la productivité, la stabilité».

«S'en tenir aux faits»

Pour autant, elle a aussi insisté sur le fait que les institutions monétaires se devaient d'être «prévisibles» et de «s'en tenir aux faits et aux données économiques». «Il y a suffisamment d'incertitude à travers le monde pour ne pas ajouter de l'incertitude sur ce qu'une banque centrale va faire», a-t-elle déclaré.

Alors que le président américain Donald Trump ne cesse de critiquer la banque centrale américaine et son président Jerome Powell, elle a rappelé avoir «constamment» défendu l'indépendance des banquiers centraux.

«Quand j'étais à la tête du FMI, dans les pays où j'ai vu un gouverneur d'une banque centrale lié à des aspirations ou à des impératifs politiques, cela n'a pas bien tourné», a-t-elle réagi, précisant qu'elle ne faisait pas référence aux États-Unis ou à l'Europe mais «à des pays plus petits pays où l'indépendance du gouverneur de la banque centrale est parfois menacée».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • L infini c est pas prévu pour tout de su le 21.09.2019 00:05 Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez avec votre croissance. Changeons d indicateur de santé. Pourquoi ne pas tenir compte du bien être, du taux de succide, de la qualité de vie, de la durée du travail, de la vrai competivite, de la qualité de l air, du stress,... Enfin de l humain plutôt que de l argent. On essaie de rendre une croissance infinie dans un monde fini.

  • Triste le 20.09.2019 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    La croissance ne peut être infinie... A quand une révision de notre système de pensée.

  • histoire de le 20.09.2019 22:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Autant de milliards inexistants pour le climat ? Ou va le monde !

Les derniers commentaires

  • Parenting le 21.09.2019 14:27 Report dénoncer ce commentaire

    C'est tout de même incroyable ! Un homme, à lui seul, casse la croissance mondiale par une guerre économique, et tout le monde "déplore" sans agir ni réagir. Ajoutez à ce type le mouvement "alt-right". N'est-ce pas les riches et les puissants qui sont sensés réagir afin de protéger leurs intérêts dans un cas pareil ? Pourquoi tout ces gens restent-ils sans réaction ?

  • patience le 21.09.2019 09:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La peur de tout perdre n est ce pas! Qui est croyant sait que le matériel est éphémère. Qui dit croissance dit matériel ...donc oui on arrive à la fin et cet article dit vrai si on reste factuel.

  • L infini c est pas prévu pour tout de su le 21.09.2019 00:05 Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez avec votre croissance. Changeons d indicateur de santé. Pourquoi ne pas tenir compte du bien être, du taux de succide, de la qualité de vie, de la durée du travail, de la vrai competivite, de la qualité de l air, du stress,... Enfin de l humain plutôt que de l argent. On essaie de rendre une croissance infinie dans un monde fini.

  • histoire de le 20.09.2019 22:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Autant de milliards inexistants pour le climat ? Ou va le monde !

  • georgette le 20.09.2019 18:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’adore la surconsommation, l’argent et tous le reste. On ne vit qu’une fois et la Terre si on est ou non elle s’en fout.