En 2020

16 février 2020 14:13; Act: 19.02.2020 13:20 Print

La croissance mondiale freinée par le coronavirus?

L'épidémie du nouveau coronavirus pourrait avoir un effet négatif sur la croissance mondiale en 2020, a prévenu dimanche, la directrice du Fonds monétaire international.

storybild

Kristalina Georgieva, la directrice du FMI. (photo: AFP/Karim Sahib)

Sur ce sujet
Une faute?

L'épidémie du nouveau coronavirus pourrait avoir un effet négatif sur la croissance mondiale en 2020 en fonction de la capacité de la Chine à contenir sa propagation, a prévenu dimanche, la directrice du Fonds monétaire international (FMI). «Pour le moment, notre prévision est de 3,3% et il pourrait y avoir une réduction de 0,1 à 0,2% (...) c'est un cas particulier et j'incite tout le monde à ne pas tirer de conclusions hâtives», a déclaré Kristalina Georgieva, lors du Global Women's Forum, à Dubaï. «Il y a beaucoup d'incertitudes et nous parlons ici de scénarios, pas de projections, reposez-moi la question dans dix jours», a-t-elle ajouté.

Affirmant qu'il était encore «trop tôt» pour estimer précisément l'impact de l'épidémie, qui a fait près de 1 700 morts, elle a toutefois reconnu que les secteurs du tourisme et du transport, entre autres, avaient d'ores et déjà été touchés. «Nous ne connaissons pas la nature exacte de ce virus, nous ne savons pas à quelle vitesse la Chine sera capable de le contenir et s'il va se répandre (davantage) dans le monde, ce que nous savons c'est que cela affectera les chaînes de valeurs à échelle mondiale», a-t-elle ajouté.

Forte baisse des activités

Mercredi, Mme Georgieva avait indiqué sur la chaîne de télévision américaine CNBC que le scénario le plus probable était une forte baisse des activités en Chine suivie d'une reprise rapide et d'un impact mondial in fine relativement limité, soulignant que cela avait été le cas durant l'épidémie de Syndrome respiratoire aigu sévère (Sras), qui avait fait 299 morts en 2002/2003. Si la Chine réussit à contenir l'épidémie, «il pourrait y avoir une petite baisse et un rebond très rapide», a-t-elle réitéré dimanche, précisant cependant que le poids de la Chine dans l'économie mondiale était passé «de 8% lors du Sras à 19% aujourd'hui».

Quant à la croissance de la Chine, elle ralentissait déjà naturellement, a déclaré Mme Georgieva, soulignant toutefois que «la baisse des tensions commerciales» entre Washington et Pékin, avec la signature en janvier d'un accord commercial préliminaire avait permis aux FMI de prévoir une amélioration de sa projection pour 2020. Le FMI avait dévoilé le 20 janvier ses dernières prévisions pour l'économie mondiale, tablant alors sur une reprise (+3,3%, contre +2,9% en 2019) grâce notamment à une pause observée dans la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Mais il avait alors prévenu que cette reprise était fragile et qu'un regain d'incertitude pourrait contrarier le rebond. Le Global Women's Forum se tient avec la participation de nombreuses personnalités dont la fille et conseillère du président américain Donald Trump, Ivanka Trump, et l'ancien Premier ministre britannique Theresa May.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Thunes le 16.02.2020 15:41 Report dénoncer ce commentaire

    Tant mieux.. Greta est contente.

  • bonsens le 16.02.2020 17:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une épidémie virale dont 99% de cas sont dans une ville au fin fond de la Chine rurale où ils mangent encore des chauves-souris et dont on avait jamais entendu parler, et c’est la crise... on doit nous cacher quelque chose

  • Vous avez entendu la madame le 16.02.2020 15:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mesdames et messieurs m veuillez svp arrêter de tomber malades vous retardez l'enrichissement des milliardaires!!! merci quant à cette dame il est malheureusement trop tard il n'y a plus rien à faire pour elle

Les derniers commentaires

  • boson le 17.02.2020 08:19 Report dénoncer ce commentaire

    Des gens meurent et on se soucie plus des impact sur l'économie. Tout bonnement scandaleux

  • Luxo le 16.02.2020 17:44 Report dénoncer ce commentaire

    C'est encore insuffisant . Il serait souhaitable d'inverser la croissance des pays riches. Et particulièrement celle du Luxembourg car avec le Quatra nous sommes les pires destructeur de la planète

  • bonsens le 16.02.2020 17:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une épidémie virale dont 99% de cas sont dans une ville au fin fond de la Chine rurale où ils mangent encore des chauves-souris et dont on avait jamais entendu parler, et c’est la crise... on doit nous cacher quelque chose

  • achile le 16.02.2020 16:55 Report dénoncer ce commentaire

    assez de la croissance , la fin de l'humanité

  • Thunes le 16.02.2020 15:41 Report dénoncer ce commentaire

    Tant mieux.. Greta est contente.