Récession

30 avril 2021 13:55; Act: 30.04.2021 14:11 Print

La croissance reste plombée dans la zone euro

Le PIB de la zone euro a reculé de 0,6% au premier trimestre 2021. Seules la Belgique, la France et la Lituanie affichent une croissance positive.

storybild

L'économie en zone euro a continué à souffrir de la pandémie, au premier trimestre 2021. (photo: AFP/Tiziana Fabi)

Sur ce sujet
Une faute?

Le produit intérieur brut (PIB) de la zone euro a reculé de 0,6% au premier trimestre, toujours marqué par les restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19, selon une première estimation publiée vendredi, par l'Office européen des statistiques. Cette nouvelle contraction de l'économie - quand les États-Unis et la Chine affichent une croissance positive - fait suite à une baisse du PIB de 0,7% au quatrième trimestre 2020, faisant techniquement entrer la zone euro en récession.

Mais ce repli de l'activité reste modéré par rapport à l'effondrement de 11,6%, chute record enregistrée au deuxième trimestre 2020 lors du premier confinement, qui avait été suivi par un fort rebond de 12,5% au trimestre suivant. Sur un an, le PIB de la zone euro au premier trimestre enregistre une baisse de 1,8%.

Léger recul du chômage

Parmi les États membres pour lesquels les données sont disponibles, le Portugal (-3,3%) a enregistré la baisse la plus importante sur la période, suivi de la Lettonie (-2,6%) et de l'Allemagne (-1,7%). La Lituanie (+1,8%), la Belgique (+0,6%) et la France (+0,4%) enregistrent pour leur part une croissance positive.

Dans ce contexte, le taux d'inflation annuel de la zone euro, dévoilé vendredi par Eurostat, a progressé en avril, à 1,6%, se rapprochant de l'objectif de 2% de la Banque centrale européenne (BCE). L'inflation continue sa remontée après cinq mois en terrain négatif fin 2020. Mais l'inflation sous-jacente (hors énergie, produits alimentaires, boissons alcoolisées et tabac, qui exclut par conséquent les produits particulièrement volatils) a, elle, reculé pour s'afficher à 0,8% en avril, contre 0,9% en mars. Quant au taux de chômage, également annoncé vendredi, il a légèrement reculé en mars par rapport à février, à 8,1%, mais il a augmenté d'un point sur un an sous l'effet de la pandémie.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • le canard enchaîné le 30.04.2021 15:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cest vrai en France tout va bien ....

  • PasBons le 30.04.2021 15:22 Report dénoncer ce commentaire

    Vu comme nous responsables politiques gèrent la crise ça ne m'étonne pas...

  • MMarcel le 01.05.2021 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    Si on fait le compte de tous les fonction aires qui travaillent pour l'UE , pour le peu de résultat au final , cela nous fait cher du fonctionnaire !!!

Les derniers commentaires

  • MMarcel le 01.05.2021 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    Si on fait le compte de tous les fonction aires qui travaillent pour l'UE , pour le peu de résultat au final , cela nous fait cher du fonctionnaire !!!

  • Non à cette Europe le 30.04.2021 16:41 Report dénoncer ce commentaire

    L Europe dans toute sa splendeur. Pendant que les autres bossent et font du business nous on fait des directives et on importe des richesses à tour de bras. L Europe va sombrer et nous l aurons bien mérité.

  • Taka le 30.04.2021 15:52 Report dénoncer ce commentaire

    Le PIB, donc la croissance, est un chiffre largement extrapolé de statistiques variées et censé être manipulé à souhait, alors qu'il y ait de la croissance en Belgique ou en France... mon œil. La seule croissance que l'on voit ce sont les files à la soupe populaire, un succès bœuf. Quant au calcul d'inflation c'est le chiffre statistique le plus vérolé. De toute façon, est-ce que les anciens se posent la question de savoir si les jeunes veulent encore la croissance destructrice de la pour la planète? Il faudrait une 2ème chambre parlementaire constituée de jeunes de mois de 30 ans.

  • le canard enchaîné le 30.04.2021 15:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cest vrai en France tout va bien ....

  • PasBons le 30.04.2021 15:22 Report dénoncer ce commentaire

    Vu comme nous responsables politiques gèrent la crise ça ne m'étonne pas...