Union européenne

08 septembre 2018 11:10; Act: 08.09.2018 11:11 Print

La France à la manœuvre sur la «taxe Gafa»

Le ministre français des Finances a présenté une nouvelle proposition pour convaincre ses collègues européens de signer le texte sur la taxation des géants du numérique.

storybild

Bruno Le Maire, ministre français des Finances.

Sur ce sujet

Le ministre français des Finances Bruno Le Maire a présenté samedi une nouvelle proposition à ses homologues européens pour les convaincre d'endosser le texte de la Commission sur la taxation des géants du numérique, sur lequel l'Allemagne reste ambigüe. «Je vais proposer que nous introduisions une clause de caducité ("sunset clause", ndlr) dans la proposition de la Commission afin que, dès qu'il y aura une décision au niveau de l'OCDE, la solution des membres de l'OCDE remplace la solution européenne», a annoncé M. Le Maire.

Réunis à Vienne, les 28 ministres des Finances de l'UE doivent débattre dans la matinée d'une proposition de Bruxelles, ardemment soutenue par Paris, qui prévoit la mise en place rapide d'une taxe sur le chiffre d'affaires des géants du net, le temps qu'une solution soit négociée à l'échelle mondiale au sein de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Mais certains pays craignent que la solution «de court terme» de la Commission ne devienne définitive, ce qui porterait au final préjudice à l'Union européenne. M. Le Maire a insisté samedi sur le fait que les Européens devaient prendre une décision sur la taxation du numérique «d'ici la fin de l'année». A ses côtés, son homologue allemand Olaf Scholz a affirmé qu'il était «nécessaire de prendre du temps pour débattre», estimant que le sujet avait été pris en charge «vraiment très tôt, avant que le problème ne devienne trop important». «Mais nous sommes absolument disposés à trouver une solution très bientôt», a-t-il conclu.

Les intentions de l'Allemagne sont floues

Les intentions de l'Allemagne sur cette taxe sont floues. Le quotidien allemand Bild a publié mercredi un document du ministère des Finances qui estimerait que la «diabolisation» des grandes entreprises du numérique n'est «pas efficace». Interrogé le lendemain, M. Scholz avait démenti toute volte-face, tout en laissant planer le doute sur ses intentions. Le ministre autrichien des Finances, Hartwig Löger, dont le pays assure la présidence tournante de l'UE, a affirmé qu'il s'attendait samedi «une journée de bagarre» entre les ministres sur cette question. L'Irlande, accusée comme le Luxembourg de tirer profit de sa fiscalité avantageuse vis-à-vis des géants du numérique, reste ouvertement opposée au texte.

«Si l'Europe cherche à traiter seule cette question, je pense qu'elle court le risque de saper la coopération fiscale mondiale et de promouvoir une réponse des pays qui seront affectés par cette situation, et ce à un moment où le commerce mondial est sous pression», a affirmé vendredi soir le ministre irlandais des Finances Paschal Donohoe.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nico57 le 09.09.2018 11:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chacun sa stratégie et chaque pays vise ses intérêts meme le Luxembourg qui leur font grâce de payer des taxes parce que des travailleurs extérieurs au pays vont remplir les caisses à leurs place et oui chacun sa vision!

  • Voila pkoi j’aime pas l’EU le 08.09.2018 16:47 Report dénoncer ce commentaire

    “Je vais proposer que nous introduisions une clause de caducité ("sunset clause", ndlr) dans la proposition de la Commission afin que, dès qu'il y aura une décision au niveau de l'OCDE, la solution des membres de l'OCDE remplace la solution européenne», a annoncé M. Le Maire. “ Bravoooo et si l’ocde mets 10-15 ans a adopter un texte, l’europe serra hors jeu pour ces 10-15 prochaines annees!! Les pays non membres vont adorer Le Maire!! ;0) La france cavalier seul pour essayer d’imposer aux autres .. apres on se demande pkoi l’EU est de moins en moins aimée!

  • Marco le 09.09.2018 11:02 Report dénoncer ce commentaire

    Et voilà encore une taxe supplémentaire.....et qui est à la manœuvre...m la France...champion du monde de stades Au lieu de diminuer le nombre de taxes elle souhaite que tout le monde atteigne son niveau..bientôt pire que l'URSS d'avant

Les derniers commentaires

  • l'argonaute le 10.09.2018 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faut que l'impôt soit payé la où les entreprises ont leurs activités et non via des boîtes aux lettres domiciliées en Irlande ou au Luxembourg

  • Encore une raison de pas aimer l’EU le 09.09.2018 12:03 Report dénoncer ce commentaire

    Un bel exemple du mépris francais envers les autres pays membres.. lu dans la presse..(« Nous avançons avec Olaf Scholz avec la volonté, comme d’habitude, de trouver un accord entre la France et l’Allemagne », a promis samedi Bruno Le Maire. ) Voila ce qu’est l’EU aujourd’hui.. la france et l’allemagne veulent trouver “comme d’habitude” un accord, sans ce soucier des autres. Faut il rapeller a Le Maire que l’EU c pas france/allemagne?!

  • Nico57 le 09.09.2018 11:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chacun sa stratégie et chaque pays vise ses intérêts meme le Luxembourg qui leur font grâce de payer des taxes parce que des travailleurs extérieurs au pays vont remplir les caisses à leurs place et oui chacun sa vision!

  • Marco le 09.09.2018 11:02 Report dénoncer ce commentaire

    Et voilà encore une taxe supplémentaire.....et qui est à la manœuvre...m la France...champion du monde de stades Au lieu de diminuer le nombre de taxes elle souhaite que tout le monde atteigne son niveau..bientôt pire que l'URSS d'avant

  • Ben-J le 08.09.2018 23:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super décision n’en déplaise à certains

    • @Ben -j le 09.09.2018 11:51 Report dénoncer ce commentaire

      Tellement superbe que meme l’allemagne qui d’habitude soutiens les demarches francaises ( c donnant donnant entre eux la france accepte ce que l’allemagne veut et vice versa dans l’interet de ces 2 pays au detriment des autres mais soit...) trouve ce texte contre productif. Ce texte est ridicule tout comme ceux qui le proposent et le soutiennent tant que ce n’est pas applique au miveau mondial.. n’en deplaise a certains qui ne voient dans ce texte que leur interet ou qui n’ont qu’une vision tres limitée de l’économie mondiale.