Armement

16 septembre 2021 09:36; Act: 16.09.2021 10:02 Print

La France se fait «voler» un gigantesque contrat

L'Australie va rompre le contrat à 56 milliards d'euros avec la France pour la fourniture de sous-marins conventionnels, préférant la solution américaine et britannique.

storybild

Le Royaume-Uni a assuré ne pas vouloir «contrarier"» Paris en scellant avec les États-Unis et l'Australie un vaste pacte de sécurité dans la zone indo-pacifique.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Premier ministre australien Scott Morrison a confirmé jeudi, la rupture du gigantesque contrat conclu en 2016 avec la France pour la fourniture de sous-marins conventionnels, préférant construire des sous-marins à propulsion nucléaire à l'aide de technologies américaines et britanniques.

«La décision que nous avons prise de ne pas continuer avec les sous-marins de classe Attack et de prendre un autre chemin n'est pas un changement d'avis, c'est un changement de besoin», a déclaré M. Morrison, qui a également annoncé l'achat de missiles américains Tomahawk.

«C'est vraiment un coup dans le dos»

La rupture par l'Australie d'un gigantesque contrat passé auprès de la France pour la livraison de sous-marins conventionnels est «grave» et constitue «une très mauvaise nouvelle pour le respect de la parole donnée», a estimé jeudi, la ministre française des Armées, Florence Parly.

«En matière de géopolitique et de politique internationale, c'est grave», a dénoncé sur RFI Mme Parly, qui s'est également dite «lucide sur la façon dont les États-Unis traitent leurs alliés», après que Washington a annoncé avoir conclu un accord pour la livraison à Canberra de sous-marins à propulsion nucléaire, avec la Grande-Bretagne, mais sans la France.

«C'est vraiment un coup dans le dos», a regretté le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian sur France Info. «Cette décision unilatérale, brutale, imprévisible ressemble beaucoup à ce que faisait M. Trump», a-t-il ajouté.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Roulette le 16.09.2021 10:56 Report dénoncer ce commentaire

    on fait les veuves effarouchées alors que les australiens, comme les britaniques et les américains savent parfaitement qu'il n'y aura aucune conséquence. La France, tout comme l'Europe, peut se faire marcher sur le visage, s'offusquera dans le journal et se taiera. Regardez les britanniques pendant le brexit, les relations UE-Russie et j'en passe. Nos élus européen sont tellement corruptible qu'il ne se passera jamais rien, la France est tellement centré sur la politique intérieure parisienne qu'il suffira d'une promesse US d'ouvrir une usine General Electric pour tout oublier.

  • La mouette le 16.09.2021 11:01 Report dénoncer ce commentaire

    C est rigolo mais on parvient encore à incriminer Trump pour une décision qui ressemble fort à un coup de poignard du gentil Biden.

  • raadbe le 16.09.2021 09:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’UE a tellement prédit le cataclysme pour l’Angleterre suite au Brexit que ça donne juste envie de rire. L’UE et ses technocrates chèrement payés, pauvre de nous

Les derniers commentaires

  • Nestor D. le 17.09.2021 23:09 Report dénoncer ce commentaire

    Comparé à la France, L'Australie n'a que la moitié du nombre d'habitants. Alors à quoi servent ces dizaines de sous-marins pour protéger si peu de personnes quand la France elle même n'en a que deux pour le double du nombre d’habitants? D’accord, ils y ont «down under» plus de kilomètres de côtes à surveiller, surtout dans le nord-ouest du continent, mais quand même!!! Ça sert à quoi, tout çà? A part à réchauffer les océans avec leurs moteurs qui tournent 24h/24???

  • Aux Donneurs de leçon le 17.09.2021 18:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les américains ont toujours agit de la sorte, espionnage des dirigeants allemands ou français, coups dans le dos en permanence. Qu'est ce qu'on attend pour s'allier à la Russie pour contrer leur egemonie anglo saxonne. Nous sommes en effet plus apprécié par le peuple russe de par notre histoire commune que par les américains !

  • L'union fait la force le 17.09.2021 15:03 Report dénoncer ce commentaire

    L Europe à la base a été construite pour faire un bloc vis à vis des autres grandes nations mais bon si il y en a un qui fait cavalier seul c'est la France ... il faut apprendre de ses erreurs ... Bon maintenant on se secoue et on retravaille un nouveau sous marin EUROPEEN qui pourra faire concurrence aux sous marin anglo-americain et la prochaine fois ce sera l'Europe qui passera le contrat...et basta ...

    • @L'union fait la force le 17.09.2021 17:38 Report dénoncer ce commentaire

      Euh. Regardez la liste des pays acheteurs de F35: Pays-Bas, la Belgique, la Norvège, le Danemark, l'Italie et la Pologne. A savoir quand meme: le système de maintenance est relié à un système situé aux Etats-Unis. S'ils retirent la prise (en fait un click de souris), vous vous retrouvez avec un tas de feraille à 100 millions incapable de voler. C'est faire une croix totale sur son indépendance. Et la, vous pouvez toujours rêver si vous pensez que vous serez libre d'acheter vos sous marins européen avec un tel revolver sur la tempe.

  • ISP fait le ménage.... le 17.09.2021 13:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    frenchie Les sous marins commandés n'étaient pas nucléarisés. Maintenant, avec l'achat aux États-unis, OUI ! Le QUAD ( USA, Australie, Inde, Japon) qui fait de l'anti Chine, veut barrer des accès maritimes dans le bassin indo pacifique au chinois. La France à refuser de s'associer ( au QUAD) et de faire ceci. Après avoir trouvé la faille dans le contrat de Naval Group, Le couperet est tombé ! fin de contrat . On ne dit jamais NON aux États-Unis ! point final....

    • @ISP fait le ménage.... le 17.09.2021 17:43 Report dénoncer ce commentaire

      Les sous marins en questions sont une adaptation réalisée exprès pour l'Australie d'un sous marin nucléaire qui existe déjà. Le premier exemplaire (nucléaire) a été livré à la marine francaise en 2020.

  • Frenchie le 17.09.2021 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    Il me semble que jusqu'à présent aucun pays possédant la technologie suffisante pour construire des sous marins nucléaires n'avait accepté d'en vendre à un pays tiers. Ce précédent est dangereux, même les russes et les chinois ne l'avaient pas fait. Voilà pourquoi en prenant le risque de voir proliférer les armes nucléaires la moindre des choses aurait été de consulter l'OTAN te les pays alliés

    • Precisons que… le 17.09.2021 13:36 Report dénoncer ce commentaire

      On parle de propulsion nucleaire pas d’ogives nucleaires embarquees, donc on ne peut pas parler de voir proliferer les armes nucleaires..

    • Macadamia le 17.09.2021 13:40 Report dénoncer ce commentaire

      Tu confonds armes nucléaires avec PROPULSION nucléaire. Ce n'est vraiment pas la même chose. Et dans ce cas précis, personne ne parle d'armes nucléaires embarquées dans ces sous-marins

    • @Precisons que et Macadamia le 17.09.2021 17:21 Report dénoncer ce commentaire

      Même pour la propulsion nucléaire, ca n'etait jamais arrivé, il a raison.

    • Précision le 17.09.2021 18:30 Report dénoncer ce commentaire

      La France vends des centrifugeuses, sa technologie nucleaire civile a qui veut bien aligner le chéque… donc ca ou une propulsion… ca change pas grand chose!!

    • @Précision le 17.09.2021 19:02 Report dénoncer ce commentaire

      Un sous marin nucleaire et une centrifugeuse, c est franchement pas le meme niveau de technique. L iran a des centrifugeuses, mais pas de sous marins. Il doit y a voir une raison...