Crise du coronavirus

31 juillet 2020 08:39; Act: 31.07.2020 08:41 Print

La France subit une récession historique

La France a connu au printemps le plus fort recul de son activité depuis au moins 1949, avec un plongeon du produit intérieur brut de 13,8% au deuxième trimestre.

storybild

Le ministère français de l'Économie et des Finances, dans le quartier de Bercy, à Paris. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La France a connu au printemps le plus fort recul de son activité depuis au moins 1949, avec un plongeon du produit intérieur brut (PIB) de 13,8% au deuxième trimestre, a rapporté vendredi l'Insee. Depuis qu'il mesure l'activité économique française de façon trimestrielle, jamais l'Institut national des statistiques n'avait enregistré pareil effondrement. Il a aussi révisé sa mesure de l'activité au premier trimestre, qui a chuté de 5,9%, au lieu de 5,3% rapporté précédemment.

La chute du PIB au deuxième trimestre est toutefois moindre que ce qu'anticipaient la plupart des analystes et l'Insee lui-même, qui l'entrevoyait encore à 17% au mois de juin. Mais «cette première estimation reste fragile et elle est susceptible d'être révisée, davantage qu'à l'accoutumée, dans les prochaines publications des comptes trimestriels», avertit dans son communiqué l'institut, qui ne publie pas de nouvelle prévision pour l'ensemble de l'année après celle d'une récession de 9% faite début juillet.

Reprise graduelle

Dans le détail, la consommation des ménages, principale composante de la croissance, a reculé de 11%, la production de biens de biens et de services s'est affaissée de 14,2%, avec un plongeon encore de l'industrie manufacturière, de 16,8%. Les investissements dégringolent de 17,8%, les exportations de 25,5%, tandis que les importations diminuent de 17,3% sur le trimestre. Seul l'alimentaire résiste avec tout de même un léger recul de 0,5% et les services marchands limitent la casse avec une baisse de 6,2%.

Mais «s'agissant des services, les dépenses de services de transports (−45,8%) et d’hébergement-restauration (–56,9 %) s'effondrent, en lien avec les restrictions administratives mises en œuvre pour lutter contre la pandémie», rapporte encore l'Insee. D'une manière générale, «l'évolution négative du PIB au premier semestre 2020 est liée à l’arrêt des activités "non essentielles" dans le contexte du confinement mis en place entre mi-mars et début mai», explique l'institut. «La levée progressive des restrictions conduit à une reprise graduelle de l'activité économique aux mois de mai puis de juin, après le point bas atteint en avril», poursuit-il. La plus forte baisse trimestrielle du PIB avant la crise du coronavirus avait été enregistrée au deuxième trimestre 1968, affecté par la grève générale en mai, mais qui avait été suivi par un rebond de +8% à l'été.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Incompétents le 31.07.2020 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    On voit bien qu'il y a un gros problème général de gestion. Tout est tellement à flux tendus que quelques mois d'arrêts suffisent à massacrer l'économie mondiale pour des années. Et après on nous demande à nous de gérer "en bons pères de familles"...

  • Resident Lux-Evil le 31.07.2020 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait, c'est la pire crise que le GDL ait connu depuis 70 ans. Va y avoir un pic d'activité à l'ADEM dans les prochains mois, secteur financier, touristique et services en tête. Le télétravail a fini de savonner la planche qui était déjà bien inclinée...

  • luxembourg on en parle le 31.07.2020 09:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout comme le Luxembourg et tous les pays en fait !

Les derniers commentaires

  • plus le 02.08.2020 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce n est pas “que” le covid 19 , c est autre chose

  • plus le 02.08.2020 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les plus grands économistes l avaient prédit

  • Vindulux le 01.08.2020 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Face à un désastre pareil, tous nos gouvernements font ce qui est possible mais à l'impossible nul n'est tenu comme on dit en français. PS: Qu'ils envoient les factures au parti communiste de la RPC de Pékin !

  • Éric le 01.08.2020 01:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En 2 mois l'économie mondiale est par terre, vous vous posez pas de questions ?

  • Écolo le 31.07.2020 22:18 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi la chute du PIB serait mauvais ? Au contraire c'est la croissance sans fin qui pose un problème sur une planéte aux resources limitées. Au contraire, tous les pays riches devraient s'engager vers une décroissance progressive. Et comme elle doit être écologique et équitable, elles permettra de créer de nouveaux emplois, par contre seul les milliardaires verront leurs revenus diminuer .