En France

14 avril 2016 13:51; Act: 14.04.2016 15:34 Print

La moitié des éoliennes ne sont pas raccordées

Selon le «Canard Enchaîné» de mercredi, la moitié des éoliennes françaises tournent dans le vide et ne sont pas raccordées au réseau.

Production d'énergies renouvelables en France, 1970-2011 (Source: base de données «Pégase» du Ministère de l'Écologie) - Copyright Wikimedia/Jpjanuel

Sur ce sujet

Mercredi, le journal satirique français a annoncé qu'une éolienne sur deux en France ne servait à rien. En effet, dans l'hexagone, et principalement dans le nord et l'est, les principaux producteurs de l'énergie éolienne du pays, de nombreuses turbines ne sont pas raccordées au réseau électrique. Selon le journal, en 2015, il y aura un potentiel non utilisé de 10 748 MW, soit plus que l'énergie des éoliennes reliées au réseau (10 312 MW).

En cause: les gestionnaires ERDF et RTE qui «peinent à couper le cordon avec EDF, leur maison mère monopolistique, laquelle n'a aucune envie d'accélérer l'arrivée des énergies renouvelables... puisque son obsession, c'est le nucléaire». Et toujours selon le journal, depuis 2011, la France raccorde chaque année de moins en moins de pylônes au réseau. La France favorise d'ailleurs une certaine lenteur dans la construction, autorisant un délai de dix ans pour un permis de construire d'éolienne, contre trois ans pour les autres chantiers.

La Commission européenne songerait désormais à sanctionner la France, notamment pour la contraindre à atteindre les 23% d'énergie renouvelables en 2020, un engagement pris il y a quelques années. À quatre ans de l'échéance, la France ne produit pour l'instant que 14,6% d’énergie verte (dont l'éolien ne représente qu'un cinquième). C'est moins que la moyenne des 28, et largement moins que la Suède (52%) ou la Lettonie (37%).

(JV/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • marie ange le 14.04.2016 14:06 Report dénoncer ce commentaire

    je ne suis pas étonné cela leur ressemble

  • Sourires le 14.04.2016 19:24 Report dénoncer ce commentaire

    La moitié des éoliennes tourne dans le vide, mais elles, au moins, elles tournent ! Ce n'est pas comme l'EPR d'EDF.

  • Matthieu le 15.04.2016 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    C'est faux, voir cet article du Monde. En fait les 5000 éoliennes en attente de raccordement sont les futurs éoliennes (à plus ou moins long terme)

Les derniers commentaires

  • Gilles le 17.08.2016 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    Si le délais pour le permis de construire est si long, c'est à cause des riverains qui trouvent ça gênant quand de l'argent ne vont pas dans leur poches, alors forcément, les dossiers sont rédigés bien à l'avance et les projets pullules, d'où les 10000 éoliennes non raccordées, puisqu'elle ne sont pas encore sortie de terre ......

  • Matthieu le 15.04.2016 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    C'est faux, voir cet article du Monde. En fait les 5000 éoliennes en attente de raccordement sont les futurs éoliennes (à plus ou moins long terme)

  • Pollution future le 15.04.2016 06:58 Report dénoncer ce commentaire

    Tant mieux cela fait des paysages sauvés. De plus le recyclage pose problème, comme aussi les panneaux solaires.

  • jack trazah le 14.04.2016 20:48 Report dénoncer ce commentaire

    peu de nos concitoyens imagine se gaspillage qui se retrouve dans toutes les mairies ,les communautés de communes, les départements , les régions , les grandes régions, l'assemblée nationale,le sénat, l'élysée , les syndicats, edf,sncf, ect......

  • Salinger le 14.04.2016 20:43 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas pour faire de l'électricité, c'est pour vendre des éoliennes! Pour ceux qui n'auraient encore rien compris.