Monnaie virtuelle

05 juillet 2019 11:45; Act: 05.07.2019 12:36 Print

La monnaie Libra aura besoin des banques

Le moyen de paiement imaginé par Facebook n'a pas grand-chose à voir avec les cryptomonnaies. La Libra serait même le contraire du Bitcoin.

Sur ce sujet
Une faute?

L'annonce par Facebook de la création de sa propre monnaie baptisée Libra a fait couler beaucoup d'encre. Toutefois, ce moyen de paiement n'a pas grand-chose à voir avec une cryptodevise. Les entreprises concernées y voient plutôt un modèle antagoniste du bitcoin et de ses succédanés.

En cas de succès, le consortium regroupé autour du projet de Facebook a de bonnes chances de changer le visage du trafic de paiement international. En s'entourant de prestataires financiers de renom comme Visa, Mastercard et PayPal, le géant de Palo Alto peut compter sur leur vaste connaissance des réseaux de paiement et de leur infrastructure.

Interrogations

Sans le soutien de ces entreprises, les chances de succès seraient nettement moindres. «Un projet porté uniquement porté par Facebook-Projekt n'aurait eu presque aucune chance», estime le professeur Fabian Schär, qui dirige également le Center for Innovative Finance de l'Université de Bâle.

Expert dans le domaine de la technologie blockchain, il s'interroge sur la manière comment la plateforme entend générer des recettes, vu que selon Facebook les frais de transfert seront quasiment nuls.

Cryptodevises

La nouvelle monnaie virtuelle, qui sera pilotée par une association basée à Genève, a toutefois peu de chose en commun avec des cryptodevises comme le bitcoin. «Le système n'est ni ouvert, ni résistant à la censure», explique le professeur Schär. La Libra est foncièrement étrangère aux principes d'ouverture et de décentralisation de la technologie des chaînes de blocs (blockchain) sur laquelle est basée le bitcoin. «Il s'agit bien plus d'une sorte de PayPal 2.0», image l'érudit.

Dans le cas du bitcoin, tout un chacun peut - du moins théoriquement - participer sans conditions et apporter sa pierre au mécanisme de consensus de la blockchain. En outre, la censure et l'interdiction de transactions sont ardues dans l'univers des cryptodevises. Certes, les cryptobourses peuvent être fermées et leurs opérateurs traînés en justice. Mais une interdiction complète, sans parler d'un «débranchement» de la blockchain est quasiment impossible.

Concurrence

Ainsi, les partisans du bitcoin sont convaincus que même en cas de succès, la Libra ne représente aucun danger pour les cryptodevises existantes. «La Libra est essentiellement une concurrente pour les banques», a estimé le président de Bitcoin Association Switzerland, Lucas Betschart, dans le cadre d'un congrès de la branche. À la limite, la monnaie virtuelle de Facebook pourrait préoccuper les banques centrales et les instituts de crédit, et mettre à l'épreuve des prestataires de services de transfert d'argent comme Western Union.

(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • spéculateur le 05.07.2019 20:13 Report dénoncer ce commentaire

    De toute facon, le bitcoin n'est pas une solution viable, juste un instrument de spéculation que seuls les investisseurs perdants souhaitent voir remonter. La blockchain c'est autre chose

  • Marc Z le 05.07.2019 17:28 Report dénoncer ce commentaire

    rien que l'annonce de sa monnaie, FB fait peur au systeme bancaire mondial. ca montre la puissance de FB qui a déjà le plus d'infos sur tout le monde..

  • bonsens le 05.07.2019 19:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Zuckerberg est un mégalo et sa monnaie c’est un peu le Monopoly façon Facebook et misère

Les derniers commentaires

  • spéculateur le 05.07.2019 20:13 Report dénoncer ce commentaire

    De toute facon, le bitcoin n'est pas une solution viable, juste un instrument de spéculation que seuls les investisseurs perdants souhaitent voir remonter. La blockchain c'est autre chose

  • bonsens le 05.07.2019 19:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Zuckerberg est un mégalo et sa monnaie c’est un peu le Monopoly façon Facebook et misère

  • Marc Z le 05.07.2019 17:28 Report dénoncer ce commentaire

    rien que l'annonce de sa monnaie, FB fait peur au systeme bancaire mondial. ca montre la puissance de FB qui a déjà le plus d'infos sur tout le monde..