Covid au Royaume-Uni

23 juillet 2021 19:52; Act: 24.07.2021 20:50 Print

Des rayons vides dans certains supermarchés

L'app britannique de traçage envoie des notifications, ou «ping», pour demander aux cas contacts de se mettre en quarantaine, ce qui a de lourdes conséquences pour les entreprises.

storybild

Certains rayons ne sont pas complètement approvisionnés, comme ici dans un supermarché au sud de Londres, jeudi 22 juillet. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

À une heure du début du service, Giuseppe Gullo s'affaire: dresser les tables, aligner les bouteilles sur les étagères, arroser les piments qui ornent la terrasse... Le propriétaire du Lume, petit restaurant italien de Primrose Hill, quartier huppé de Londres, est partout. «Depuis un mois, j’ai dû couvrir pour tous les absents», de la cuisine à la maintenance, raconte Giuseppe Gullo, restaurateur à Londres. Et dernièrement, «quelqu’un s’est fait «pinguer», réduisant encore sa petite équipe, ajoute-t-il. Car après le confinement, c’est le nouveau fléau des entreprises britanniques: l’application de traçage nationale envoie des notifications, ou «ping», poussant des centaines de milliers de travailleurs à s’isoler pour dix jours car elles sont cas contact.

Un phénomène baptisé «pingdemic» – la «pingdémie» – et qui menace de paralyser l’économie, en plein essor du variant Delta du Covid-19 à travers le Royaume-Uni. Les journaux titrent sur des rayons vides dans certains supermarchés en raison des quarantaines imposées aux employés, et le gouvernement a dû exempter d’isolement vendredi plus de 10 000 travailleurs du secteur alimentaire à condition de présenter quotidiennement un test négatif.

Com' «déroutante» du gouvernement

«C’est sans commune mesure, tout le monde se fait "pinguer"», commente M. Gullo, qui souligne également la communication «déroutante» du gouvernement. Le secrétaire d’État aux Entreprises Paul Scully a rappelé en début de semaine que les notifications n’étaient qu’un «conseil» et que les cas contacts devaient faire preuve de «jugement», avant que Downing Street ne le contredise en affirmant qu’observer une quarantaine à la réception d’un message était «crucial».

Sur l’ensemble du pays, le centre de réflexion économique CEBR évalue à 4,6 milliards de livres sterling (5,4 milliards d'euros) le coût pour l’économie britannique de l’isolement de centaines de milliers d’employés, sur les quelques semaines entre la levée lundi des dernières restrictions sanitaires et le 16 août. À partir de cette date, l’obligation de s’isoler sera levée pour les personnes totalement vaccinées.

Certains patrons interrogés par l’AFP ont reconnu déjà inciter leurs employés à venir malgré des alertes positives. M. Gullo affirme pour sa part ne pas vouloir «mettre des gens en danger pour un simple bénéfice économique. On veut que notre équipe vienne travailler et se sente en sécurité, dans un environnement sain», précise-t-il avant de rappeler: «Nous faisons face au public, je veux qu’il sache que nous suivons toutes les règles.» Cette décision a des conséquences: face au manque de main-d’œuvre, il envisage de réduire l’activité de son restaurant, en fermant un jour de plus par semaine ou en limitant les services.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • xcalet le 24.07.2021 08:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le monde est complètement zinzin!!!

  • Le modèle chinois a fait des émules le 24.07.2021 14:20 Report dénoncer ce commentaire

    Le remaniement de la société suit sont cours : restrictions dites sanitaires, "vaccination" de masse.....suppression de la classe moyenne.....

  • quel rapport le 24.07.2021 10:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quel rapport avec Macron, là c est le covid19, les dirigeants du monde ce sont ceux qui sont milliardaires, et qui nous dirigent, nous on est les marionnettes

Les derniers commentaires

  • Le modèle chinois a fait des émules le 24.07.2021 14:20 Report dénoncer ce commentaire

    Le remaniement de la société suit sont cours : restrictions dites sanitaires, "vaccination" de masse.....suppression de la classe moyenne.....

    • Nouveau le 24.07.2021 15:28 Report dénoncer ce commentaire

      suppression de la classe moyenne… Ça fait longtemps que les classes moyennes sont maintenant dans la classe pauvre. Et les pauvres vont doucement vers la classe super dèche.

    • Évident le 24.07.2021 18:04 Report dénoncer ce commentaire

      Mais qui donc gagne de l argent avec ce virus ?

  • Tome le 24.07.2021 11:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chacun pour sois et tant pis pour les antivax.

    • @tome le 24.07.2021 15:29 Report dénoncer ce commentaire

      Ou l inverse. Déjà qu il n existe pas que deux camps. Ne croyez pas que vous avez choisi le bon.ne serais ce PA nsun peu présomptueux de croire que vous avez tout compris et que vous êtes le seul à tout comprendre. Pythagore pensait que la terre était plate mais il était intelligent. Et pourtant il se trompait, l histoire est un éternel recommencement. Ne vendez pas la peau de l ours trop vite.

  • quel rapport le 24.07.2021 10:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quel rapport avec Macron, là c est le covid19, les dirigeants du monde ce sont ceux qui sont milliardaires, et qui nous dirigent, nous on est les marionnettes

  • veritis le 24.07.2021 10:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dommage pour eux. on a du stock en Europe....

    • Faites des réserves le 24.07.2021 19:48 Report dénoncer ce commentaire

      Les effets du blocage du canal de Suez se feront sentir bientôt en Europe et on risque aussi de manquer de certains produits pour la rentrée. Les hypermarchés en train de stocker de la viande et du poisson et autres produits depuis des mois parce-que ils savent que la chaîne logistique risque d'être brisée pendant quelques semaines voir des mois.

  • xcalet le 24.07.2021 08:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le monde est complètement zinzin!!!