Chiffres mondiaux

19 juin 2018 13:47; Act: 19.06.2018 15:17 Print

La production de plastique continue à augmenter

L'année dernière, quelque 348 millions de tonnes de plastiques ont été fabriquées à travers le monde. Mais l'industrie va devoir faire face aux défis environnementaux.

storybild

La production de plastique pose des problèmes environnementaux. (photo: AFP/Charly Triballeau)

Sur ce sujet
Une faute?

La production mondiale de matières plastiques a progressé de 3,9% en 2017, tirée par la «bonne santé des industries consommatrices», a annoncé mardi, la Fédération européenne PlasticsEurope. La production mondiale a atteint l'an dernier 348 millions de tonnes. La part européenne en a représenté 18,5%, à 64,4 millions de tonnes (+3,4% en un an).

La demande a notamment été soutenue par la croissance de deux secteurs clients: l'automobile (+6,2%) et les équipements électriques et électroniques (+6,4%). Mais l'emballage reste le principal débouché en Europe (près de 40% de la demande totale). Interrogé sur cette année, Hervé Millet, directeur des affaires techniques et réglementaires de PlasticsEurope, a noté que «les premières tendances du premier trimestre 2018 au niveau européen sont un peu en retrait par rapport à l'année dernière».

Restrictions à venir

Le responsable de PlasticsEurope s'est inquiété de récentes initiatives européennes. PlasticsEurope conteste en particulier la proposition de réglementation européenne visant à interdire la vente de certains produits à usage unique (coton-tiges, couverts et assiettes, pailles, touillettes). Cette mesure pourrait conduire à une baisse du chiffre d'affaires de 3,2 milliards d'euros pour l'industrie plastique mondiale, selon PlasticsEurope. Le chiffre d'affaires de la filière plastique européenne est de 340 milliards d'euros.

Les industriels critiquent aussi une proposition de taxe sur les emballages plastiques non recyclés, pour financer le budget européen. Selon la Fédération des plastiques, le problème environnemental vient d'abord du comportement des consommateurs et d'une gestion «pas suffisamment performante» de la collecte des déchets. Quant à l'objectif européen d'atteindre 10 millions de tonnes de plastiques recyclés utilisés en 2025 (contre 3,8 millions de tonnes en 2017), PlasticsEurope le juge «très ambitieux».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • torolkozo le 19.06.2018 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    Le monde entier et surtout le tiers monde est englouti sous les déchets avec le plastique comme pire déchet mais on ne fait rien contre, surtout au tiers monde, même si on doit comprendre que la pauvreté est là le problème clé !!!

  • la taupe le 19.06.2018 15:49 Report dénoncer ce commentaire

    M'en tape de leur chiffre d'affaires de ces industries, je tiens à mon océan !! Après moi le déluge j'ai bien fait de pas faire de gosses, vu la merde qu'on va leur laisser.... mais je plains mes neveux, désolé pour ma génération de salopards

  • Lobbies le 19.06.2018 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    Et oui, encore, lobbies et pognon avant le bien-être. Ca ne changera jamais, jusqu'au jour d'une grande catastrophe. Pourtant tout ce plastique est recyclable, mais non faut produire du neuf encore et encore sans fin pour sucrer qq riches industriels et décimer petit à petit la "pauvre populace"

Les derniers commentaires

  • Luxo le 20.06.2018 12:25 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut avoir le courage de taxer les supermarchés luxembourgeois qui abusent de la vente de produits sur- emballés. Pourquoi ne pas remplacer toutes les bouteilles d'eau et de soda en plastique par des bouteilles en verre consignés comme c'estait le cas il y a 50 ans. Les produits de nettoyage et les champoings par ex devraient être vendu au litre et chaque client ferait le plein dans les magasin dans des contenants réutilisables, comme pour l'essence.

  • Alméric le 20.06.2018 12:08 Report dénoncer ce commentaire

    Les multinationales prennent les consommateurs pour des fainéants sans éducation:ne leur donnons pas raison en consommant du "jetable".

  • Lobbies le 19.06.2018 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    Et oui, encore, lobbies et pognon avant le bien-être. Ca ne changera jamais, jusqu'au jour d'une grande catastrophe. Pourtant tout ce plastique est recyclable, mais non faut produire du neuf encore et encore sans fin pour sucrer qq riches industriels et décimer petit à petit la "pauvre populace"

  • la taupe le 19.06.2018 15:49 Report dénoncer ce commentaire

    M'en tape de leur chiffre d'affaires de ces industries, je tiens à mon océan !! Après moi le déluge j'ai bien fait de pas faire de gosses, vu la merde qu'on va leur laisser.... mais je plains mes neveux, désolé pour ma génération de salopards

  • torolkozo le 19.06.2018 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    Le monde entier et surtout le tiers monde est englouti sous les déchets avec le plastique comme pire déchet mais on ne fait rien contre, surtout au tiers monde, même si on doit comprendre que la pauvreté est là le problème clé !!!