Émeute au supermarché

30 janvier 2018 09:49; Act: 30.01.2018 10:46 Print

La promotion de Nutella était-​​elle légale?

Le gouvernement français va enquêter sur la promotion de 70% sur le Nutella qui a provoqué des heurts dans plusieurs supermarchés.

Sur ce sujet

Un organisme dépendant du ministère français de l’Économie va lancer une enquête sur la promotion de 70% sur la pâte à tartiner Nutella qui a provoqué bousculades et bagarres dans plusieurs supermarchés, a-t-on appris lundi.

L'enseigne de grande distribution Intermarché a proposé pendant trois jours la semaine dernière une promotion sur la célèbre pâte à tartiner à la noisette, au prix de 1,41 euro au lieu de 4,50 euros pour un pot de 950 grammes. L'offre a provoqué de spectaculaires scènes de bousculades et de bagarres, et des vidéos de clients se ruant sur les pots ont fait le tour des réseaux sociaux.

D'immenses files d'attente s'étaient formées devant les portes jeudi matin avant l'ouverture des magasins pour pouvoir s'emparer des pots de Nutella. «Les gens se sont rués dessus, ils ont tout bousculé, ils en ont cassé. C'était l'orgie!», a décrit sous le couvert de l'anonymat une employée d'un Intermarché à Forbach, dans le nord-est de la France. «On était à deux doigts d'appeler la police», a-t-elle soupiré.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) «va regarder de près cette promotion», a indiqué le ministère de l’Économie et des Finances, confirmant une information du quotidien Le Parisien.

L'italien Ferrero, propriétaire de la marque Nutella, s'est désolidarisé de l'opération. Il a souligné que la promotion avait été «décidée de manière unilatérale» par Intermarché. Ferrero a «déploré cette opération et ses conséquences qui créent confusion et déception dans l'esprit des consommateurs».

Mercredi, un projet de loi doit être présenté pour encadrer la grande distribution en France. Parmi les mesures phares de ce projet figurent un encadrement des promotions dans les grandes surfaces ainsi qu'un relèvement de 10% du seuil de revente à perte. Les supermarchés seraient ainsi obligés de revendre au minimum un produit alimentaire au prix où ils l'ont acheté majoré de 10%, pour couvrir les frais de logistique et de transport. Intermarché lance à partir de mardi «Les 4 semaines les moins chères de France».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • equal le 30.01.2018 10:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela montre à quel point les gens sont débiles!

  • Nutella? le 30.01.2018 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Je n'imagine même pas ce que ces mêmes gens feraient s'ils mourraient de faim....

  • Expat le 30.01.2018 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    C'est quand tu vois les gens se taper dessus pour 1économiser 10 euros que tu dis qu'il y a un vrai problème en France !

Les derniers commentaires

  • kracken le 31.01.2018 10:17 Report dénoncer ce commentaire

    ces videos sont d'une tristesse incroyable....car a cote des ptits lascards venu en mobilette pour prendre un max pour les revendre 10 ' apres sur le web plein pot (lol), la majorite de ces personnes en arrivent a ce spectacle deplorable et inhumain car il ne s'en sortent pas a la fin du mois.De pauvres pensionnes ,de pauvres mere de familles qui triment avec 800 euros par mois et qui a qui l ont fait croire que ces revenus sont acceptables...alors oui on arrive a cela;a des scenes dignes d'un bout de pain que l on jete a des affames dans un camps de prisonniers, quelle societe

  • LECCLESIASTE le 31.01.2018 09:46 Report dénoncer ce commentaire

    Que les lois disparaissent, que l'homme se retrouve dans un etat sans peur des lois et de la sanction, et on verrait alors la vraie nature humaine ! Rien n'a change. Si les gens sont pret a se battre comme des animaux pour un pot de Nutella, que feraient ils pour survivre dans un environnement sans loi ???

  • blackswan le 31.01.2018 09:04 Report dénoncer ce commentaire

    J'imagine bien la police aller perquisitionner chez les gens pour récupérer les pots ...

  • Fleps le 31.01.2018 08:59 Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont trop fort les gens du marketing de chez Nutella. C'est un super coup de pub juste avant la chandeleur, et largement moins chère qu'un spot publicitaire. Du coup, d'autres groupes emboitent le pas et on vient de voir un nouveau cas avec les couche culottes.

  • Grand est le 31.01.2018 07:53 Report dénoncer ce commentaire

    Dans quelle société vit-on ... Tout ça pour du nutella , je rêve.