Étude de Credit Suisse

14 novembre 2017 12:27; Act: 14.11.2017 12:40 Print

La richesse mondiale a bondi de 27% en 10 ans

La richesse des ménages au niveau mondial s'est accrue de 6,4% entre mi-2016 et mi-2017 et de 27% en 10 ans, selon une étude publiée mardi par Credit Suisse.

storybild

Les ménages américains ont été parmi les principaux bénéficiaires de cette reprise des marchés d'actions, les États-Unis représentant à eux seuls environ la moitié de la hausse des richesses observées sur douze mois. (photo: AFP/Philippe Huguen)

Sur ce sujet

Ces hausses sont attribuables principalement aux gains sur les marchés d'actions qui ont sensiblement augmenté depuis la crise de 2007, selon cette étude que mène chaque année Credit Suisse, le numéro deux du secteur bancaire helvétique, rappelant que les actifs financiers avaient alors été les plus touchés. Les actifs non financiers, tels que l'immobilier, ont eux pour la première fois dépassé leurs niveaux d'avant crise, se situant désormais 2% au-dessus de leurs niveaux en 2007.

Les ménages américains ont été parmi les principaux bénéficiaires de cette reprise des marchés d'actions, les États-Unis représentant à eux seuls environ la moitié de la hausse des richesses observées sur douze mois. Le patrimoine des ménages américains a progressé sans discontinuer depuis 9 ans, leur patrimoine étant évalué en moyenne à 388 585 dollars par adulte mi-2017, a chiffré la banque suisse dans le huitième édition de son rapport mondial sur la fortune. La fortune du pays est estimée à 93,6 milliards de dollars, soit 33% de la richesse mondiale, réunissant le plus grand nombre de très grosses fortunes détenant plus de 1% de la richesse mondiale. Le pays compte 43% des millionnaires de la planète.

Les Suisses les plus riches

En Chine, la richesse des ménages a augmenté de 6,3% entre m-2016 et mi-2018, et s'est accrue de 6,4% en Europe, l'Allemagne, la France, l'Italie et l'Espagne se classant parmi les dix pays affichant les principales progressions en termes absolus. Le Royaume-Uni a lui rebondi après avoir flanché l'an passé suite au référendum sur la sortie de l'Union Européenne qui avait fait dégringoler sa monnaie, mais «les perspectives demeurent incertaines», a pointé les économistes de Credit Suisse.

La Suisse reste cependant le pays où la fortune par habitant reste la plus élevée, avec un patrimoine évalué en moyenne à 537 599 dollars. Le pays compte pour 1,7% du groupe des 1% de personnes en tête de la richesse mondiale, alors que la Suisse ne représente que 0,1% de la population mondiale.

Les trentenaires en difficulté

L'étude a fait ressortir de fortes disparités, les deux segments supérieurs de la pyramide représentant 10% de la population qui détient collectivement 86% de la richesse mondiale. Pour cette huitième édition, l'étude de Credit Suisse a également consacré un volet à la génération dite des «millennials» pour lesquelles les perspectives apparaissent plus sombres. Arrivée à l'âge adulte en l'an 2000, cette génération a été affectée par les pertes en capital liées à la crise financière, au chômage qui en a découlé, à la hausse des inégalités de revenus, au durcissement des conditions hypothécaires mais aussi dans certains pays à une nette augmentation de l'endettement étudiant, ont détaillé les économistes de Credit Suisse.

Elle devrait, selon eux, éprouver plus de difficultés à se constituer une fortune, bien qu'une partie de cette génération prospère, en particulier en particulier en Chine et dans les pays émergents, ont nuancé les économistes de Credit Suisse, qui ont également relevé une montée en puissance du nombre de jeune milliardaires.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Umberto le 14.11.2017 13:10 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je suis de plus en plus pauvre.

  • aigorleo le 15.11.2017 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    Le travail ne rapporte plus de richesse, juste de quoi survivre plus ou moins bien. Le capital apporte la richesse, pour cela les riches sont de plus en plus riches et l'écart entre riche et pauvre s'agrandit, car il est difficile d'avoir du capital à investir quand on trime pour vivre

  • Auguste . le 14.11.2017 19:13 Report dénoncer ce commentaire

    Alors Là c'est le PONPON , de plus en plus de chômage les crises qui appauvrie de plus en plus de gents . Ah vous calculez sur les riches , d'accord là je comprend .

Les derniers commentaires

  • aigorleo le 15.11.2017 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    Le travail ne rapporte plus de richesse, juste de quoi survivre plus ou moins bien. Le capital apporte la richesse, pour cela les riches sont de plus en plus riches et l'écart entre riche et pauvre s'agrandit, car il est difficile d'avoir du capital à investir quand on trime pour vivre

  • mich le 15.11.2017 09:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'argent ne fait pas le bonheur mais la pauvreté non plus malheureusement !

  • C'est dit le 15.11.2017 09:18 Report dénoncer ce commentaire

    Dites cela à un âne il rigolera. Vous prenez la valeur de toutes les actions cotées et vous les comparez à la moyenne des 10 dernières années probablement.Cela ne veut pas dire que le ménage X est plus riche si il ne possède pas un panier de toutes ces actions...

  • dieux le 14.11.2017 23:06 Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez de faire les niais tout le monde le sait,que la pauvreté n'existe pas: en conclusion...!grâce a qui???

  • ladeux le 14.11.2017 20:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    idem. soyons heureux d'avoir un travail et un toit sur la tête