Énergies

07 février 2019 08:19; Act: 07.02.2019 12:33 Print

Le bénéfice net de Total en hausse de 33% en 2018

Le groupe pétrolier et gazier a annoncé jeudi, de bons résultats, portés par la progression des cours et de sa production, ainsi que par le maintien de sa discipline financière.

storybild

Comme ses concurrents, le groupe a bénéficié de cours établis à 71 dollars le baril de Brent en moyenne en 2018, contre seulement 54 dollars un an plus tôt. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le bénéfice net a augmenté de 33% à 11,446 milliards de dollars, a indiqué Total, dans un communiqué. Le bénéfice net ajusté, qui exclut des éléments volatils et exceptionnels, a pour sa part progressé de 28% à 13,559 milliards. C'est toutefois un peu moins que les 13,699 milliards attendus par les analystes, selon un consensus établi par FactSet.

Comme ses concurrents, le groupe a bénéficié de cours établis à 71 dollars le baril de Brent en moyenne en 2018 contre seulement 54 dollars un an plus tôt. Total a en outre profité d'une croissance de 8% de sa production d'hydrocarbures, grâce au démarrage et à la montée en puissance de nouveaux projets mais aussi à l'intégration du danois Maersk Oil. Le groupe vise encore une croissance de «plus de 9%» de sa production cette année. Enfin, le groupe a maintenu la discipline financière initiée après la chute des cours de 2014.

Il vise encore des économies de 4,7 milliards de dollars cette année pour des investissements nets de 15 à 16 milliards de dollars. Il a par ailleurs annoncé jeudi avoir réalisé une découverte «importante» d'hydrocarbures au large de l'Afrique du Sud, sur le bloc 11B/12B dans le bassin de l'Outeniqua. Les autres géants du secteur - BP, Royal Dutch Shell, ExxonMobil et Chevron - ont également publié ces derniers jours des bénéfices 2018 en hausse dans le sillage des cours du brut et grâce à leur discipline financière.

(L'essentiel/afp)