À Chicago

11 décembre 2017 07:04; Act: 11.12.2017 17:48 Print

Le bitcoin démarre en fanfare à la Bourse

Lors de son introduction à la bourse de Chicago, la monnaie virtuelle a pris de la valeur, atteignant rapidement jusqu'à 18 000 dollars l'unité.

storybild

Les bitcoins ont pris énormément de valeur ces derniers mois. (photo: AFP/Anthony Wallace)

Sur ce sujet

Le bitcoin, mère controversée des monnaies virtuelles, a fait un démarrage en fanfare dimanche sur une bourse mondiale, dépassant sans encombre les 18 000 dollars l'unité dans sa quête de reconnaissance populaire. Il avait été proposé à 15 000 dollars un peu plus tôt sur le Chicago board options exchange (Cboe), une des deux plateformes boursières américaines de contrats à terme. S'est ensuivie une forte volatilité et un fort trafic ayant rendu inaccessible le site Internet du Cboe, dans les vingt premières minutes.

C'est «assez calme» et «stable», a toutefois déclaré Bob Fitzsimmons, le responsable des contrats à terme chez la maison de courtage Wedbush Securities. Environ 1 694 contrats avaient changé de mains à 4h20 (heure du Luxembourg), selon le Cboe, qui a indiqué que «les échanges se sont déroulés comme prévu». Les instruments financiers proposés sont la première opportunité officielle pour les investisseurs professionnels d'investir dans le bitcoin, lancé en 2009, dont ils se méfient à cause de son absence de régulation et de son manque de transparence.

Craintes de bulle

Le Cboe donne au bitcoin «de la légitimité car il reconnaît que le bitcoin est un actif comme un autre (NDLR: dollar, euro, pétrole, gaz, soja) qu'on peut échanger», ajoute Nick Colas, expert chez Data Trek Research. La reconnaissance par Wall Street est une première étape dans l'ambition affichée du bitcoin de devenir un actif aussi populaire que l'or auprès du grand public. Ses défenseurs envisagent de passer à la vitesse supérieure en demandant à la SEC, le gendarme de la Bourse américain, d'autoriser la création d'un ETF en bitcoin, une sorte de placement financier ou d'épargne financière dans lequel Madame et Monsieur Tout-Le-Monde pourront placer leurs économies. La SEC s'est refusée jusqu'ici à accéder à une telle demande, expliquant qu'il y a un manque de transparence dans la fixation du prix du bitcoin et que ce dernier peut être facilement manipulé.

Les premiers échanges sur un marché financier ayant pignon sur rue devraient apaiser les craintes de bulle et apporter à terme une certaine stabilité à la monnaie virtuelle, espèrent les traders professionnels. Le Cboe indique avoir mis des garde-fous pour éviter des fluctuations folles: il suspendra par exemple les échanges pendant deux minutes si les prix des produits augmentent ou chutent soudain de 10%. L'arrêt sera de cinq minutes si les mouvements à la hausse ou à la baisse atteignent 20%. Malgré ces assurances, nombreux sont les experts qui mettent en garde sur une possible manipulation des échanges.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Badboy le 11.12.2017 08:09 Report dénoncer ce commentaire

    Il y aura, tôt ou tard, des lendemains très très difficiles ...

  • Bizarre le 11.12.2017 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    Il y en a qui vont se prendre des dégelées pas croyables...

  • Veritas le 11.12.2017 09:47 Report dénoncer ce commentaire

    Avec tous ces moyens de faire de l'argent, je ne comprends pas comment en 2017, il peut encore y avoir des gens qui ne sont pas encore millionnaires.

Les derniers commentaires

  • Bizarre le 11.12.2017 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    Il y en a qui vont se prendre des dégelées pas croyables...

  • Veritas le 11.12.2017 09:47 Report dénoncer ce commentaire

    Avec tous ces moyens de faire de l'argent, je ne comprends pas comment en 2017, il peut encore y avoir des gens qui ne sont pas encore millionnaires.

    • manu le 11.12.2017 12:55 Report dénoncer ce commentaire

      c'est simple car les gens n'ont pas le courage de prendre des risques de un et de laisser un peu tomber leur luxe pendant un temps déterminé pour encaisser gros à la fin ! Prenons les 111 bis qui d'un point de vue rentabilité sont assez avantageux avec les gains au niveau impôts et les rendements en fin d'année. Mais pour pouvoir gagner de l'argent il faut en investir tous les mois ... Et là Monsieur tout le monde n'ose pas ! concret: 100EUR/mois pendant 30 ans cela fait 36000 EUR investi pour au pire à un rendement de 4% une somme remboursée de 68.000 EUR !! Hors rendement niveau impôt ...

  • Geoffrey le 11.12.2017 08:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour moi rien ne vaut la sécurité de la pierre.

  • Badboy le 11.12.2017 08:09 Report dénoncer ce commentaire

    Il y aura, tôt ou tard, des lendemains très très difficiles ...

  • Dominique le 11.12.2017 07:38 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis en train de vendre mon bien immobilier pour investir dans le Bitcoin! et vous?

    • Francky le 11.12.2017 09:04 Report dénoncer ce commentaire

      c'est trop tard, au prix ou il est, vous allez vous faire plumer, il faut acheter pour revendre dans les 5 mins, et à 15 ou 18 voir 20 k$ l'investissement est trop lourd pour faire de gros profit

    • Esprit obtu le 11.12.2017 18:17 Report dénoncer ce commentaire

      @Franky: Dominique blague...oh là làààà!