Bons chiffres

29 août 2019 13:00; Act: 29.08.2019 14:25 Print

Le chômage recule légèrement au Portugal

Les données statistiques publiées jeudi, font état d'un recul du taux de chômage au Portugal, en juillet. Le pays compte désormais 336 800 demandeurs d'emploi.

storybild

L'activité économique a repris au Portugal. (photo: AFP/Patricia de Melo Moreira)

Sur ce sujet
Une faute?

Le taux de chômage au Portugal a légèrement reculé en juillet, à 6,5% contre 6,6% le mois précédent, selon des données provisoires publiées jeudi, par l'Institut national des statistiques (Ine). Ce chiffre reste inférieur au taux de chômage enregistré en juillet 2018, qui s'était établi à 6,8%.

En juillet, le nombre total de chômeurs s'élevait à 336 800 personnes, ce qui représente une baisse de 0,6% par rapport à juin, et un recul de 4,5% en glissement annuel. Le taux de chômage a toutefois progressé chez les jeunes de 15 à 24 ans, pour s'établir à 19,3% contre 18,6% le mois précédent.

Pour le mois de juin, l'office des statistiques a revu en légère baisse sa première estimation, à 6,6% contre 6,7% précédemment. En juin, le taux de chômage est ainsi resté stable par rapport aux mois de mai et avril. Pour l'ensemble de l'année 2019, le gouvernement socialiste table sur un chômage à 6,6%, selon les projections inscrites en avril dans son programme de stabilité et croissance.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Capt Hook le 29.08.2019 16:12 Report dénoncer ce commentaire

    Pendant que le nombre de travailleurs sous-payés explose, un vrai exemple pour tous.

  • Crise le 29.08.2019 23:37 Report dénoncer ce commentaire

    Parmis les premiers en crise donc sans doute les premiers à avoir pris les dispositions pour s en sortir. On y entre tout doucement dans la crise

  • J'espère que ce n'est pas encore un fake le 29.08.2019 23:04 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut apprendre à lire les statistiques ... Il y a encore un peu plus de travailleurs portugais qui ont quitter leurs pays pour travailler dans un pays capable de leur donner du travail. La dernière fois que j'ai vu une baisse importante du chomage au Portugal, j'étais content pour nos amis portigais mais dans le meme temps il y en avait quasi autant qui avaient rejoins l'Allemagne et les pays UE sur la meme période.

Les derniers commentaires

  • georgette le 30.08.2019 08:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pensais qu’au Portugal c’était le plein emploi à en croire tous les articles concernant le boum économique.

  • Crise le 29.08.2019 23:37 Report dénoncer ce commentaire

    Parmis les premiers en crise donc sans doute les premiers à avoir pris les dispositions pour s en sortir. On y entre tout doucement dans la crise

  • J'espère que ce n'est pas encore un fake le 29.08.2019 23:04 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut apprendre à lire les statistiques ... Il y a encore un peu plus de travailleurs portugais qui ont quitter leurs pays pour travailler dans un pays capable de leur donner du travail. La dernière fois que j'ai vu une baisse importante du chomage au Portugal, j'étais content pour nos amis portigais mais dans le meme temps il y en avait quasi autant qui avaient rejoins l'Allemagne et les pays UE sur la meme période.

  • Tiago Da Silva le 29.08.2019 16:48 Report dénoncer ce commentaire

    Tant mieux! C'est bien agéable de constater que la situation de l'emploi s'améliore dans toutes les régions du Portugal et plus seulement dans les colonies luxembourgeoises.

    • Gaston Spaar le 29.08.2019 17:32 Report dénoncer ce commentaire

      Les autres régions sont néanmoins loin dérrière le Grand Duché.

  • Capt Hook le 29.08.2019 16:12 Report dénoncer ce commentaire

    Pendant que le nombre de travailleurs sous-payés explose, un vrai exemple pour tous.

    • Georges le 29.08.2019 18:38 Report dénoncer ce commentaire

      Un triste constat pour les salariés, du pain béni pour le patronat