Flambée des prix

06 octobre 2021 12:48; Act: 06.10.2021 13:02 Print

Le cours du gaz atteint de nouveaux records en Europe

Le cours du gaz naturel flambait atteignant de nouveaux records historiques mercredi sur les marchés européens en raison de la forte demande à l'approche de l'hiver.

storybild

Un analyste de Commerzbank voit dans cette accélération très forte des prix un «mouvement de panique et de peur» face à des stocks bas à l'approche de l'hiver dans l'hémisphère nord. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le cours du gaz naturel flambait atteignant de nouveaux records historiques mercredi sur les marchés européens en raison de la forte demande à l'approche de l'hiver, notamment en Asie, mais aussi de l'offre contrainte et des stocks mondiaux déprimés. Le cours européen de référence, le TTF (Title Transfer Facility) néerlandais, grimpait de 16,36% à 135 euros le mégawattheure (MWh) vers 12h10.

Le prix du gaz britannique pour livraison le mois prochain bondissait de son côté de 18,15% à 347,27 pence par thermie (une unité de quantité de chaleur).

Les deux marchés ont temporairement engrangé des gains supérieurs à 25% et atteint respectivement 162,12 euros et 407,82 pence peu avant 10h30, un record. «La flambée actuelle des prix de l'énergie en Europe est vraiment unique», ont réagi les analystes de Société Générale, «jamais auparavant les prix de l'énergie n'avaient augmenté aussi haut et aussi vite».

«Les prix resteront probablement élevés»

L'analyste de Commerzbank Carsten Fritsch voit dans cette accélération très forte des prix un «mouvement de panique et de peur» face à des stocks bas à l'approche de l'hiver dans l'hémisphère nord. La plupart des observateurs de marché mettent aussi en avant la demande asiatique, notamment chinoise.

Les contraintes environnementales limitant l'exploitation du charbon ont en effet entraîné de grave pénuries d'énergies, mettant certaines usines au ralenti, et un report soudain de la demande sur le gaz au pire moment pour l'Europe qui s'apprête à rentrer dans l'hiver. Les analystes d'ING y ajoutent un ensemble de facteurs composés «de prix élevés de l'électricité, d'une offre limitée en provenance de Russie et la possibilité d'un hiver plus froid».

Selon les experts de Capital economics, les prix «resteront probablement élevés par rapport aux normes passées» à moyen terme.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Veridis le 06.10.2021 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    Ils veulent encore nous pousser à acheter des voitures électriques.

  • peuple le 06.10.2021 13:59 Report dénoncer ce commentaire

    Vite un référendum de la population européenne : voulez-vous qu'on rouvre des centrales à charbon ou que l'on augmente le prix de l'électricité de 25% ? On va vite voir ce qui compte le plus pour la population...

  • charles le 06.10.2021 17:55 Report dénoncer ce commentaire

    La solution pour de l'énergie meilleure marché: la construction de centrales nucléaires et la dissolution de la secte verte.

Les derniers commentaires

  • Dark le 07.10.2021 01:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et voilà fallait pas changer les chaudières. Alors leçon apprise on passera pas à l'électrique sinon ils vont nous massacrer.

  • LesPâtes le 06.10.2021 19:49 Report dénoncer ce commentaire

    La Chine a trop de riz à faire chauffer ... c'est çà la cause...

  • NoComent le 06.10.2021 19:09 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle vision optimiste de notre avenir... Hivers plus froids, chauffage plus cher, de nombreux ménages qui étaient déjà au bord du gouffre vont basculer dans la misère avec le choix de manger ou se chauffer, les retraités, les étudiants, les familles monoparentales, etc...

  • cela se préparait le 06.10.2021 18:54 Report dénoncer ce commentaire

    c'est normal l'allemagne utilise tout le gaz pour produire de l'électricité pour remplacer ses centrales nucléaires.

  • Mullebutz le 06.10.2021 18:46 Report dénoncer ce commentaire

    A force d'imposer des sanctions idiotes à certains pays producteurs et de se mêler à leur cuisine interne qui ne regarde personne, l'Union européenne se verra punie à son tour. C'est nous les citoyens qui en feront les frais. Mais tant que les bureaux à Bruxelles resteront bien chauffés il s'en foutent