Automobile

25 octobre 2018 14:14; Act: 25.10.2018 14:44 Print

Le «dieselgate» plombe le bénéfice de Daimler

Le numéro un mondial de la voiture haut de gamme annonce un bénéfice en recul de 21%. Une perte due notamment aux charges liées au scandale des moteurs truqués.

storybild

Daimler est empêtré dans le scandale des moteurs diesel, qui a éclaté chez Volkswagen en 2015. (photo: archive/photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Le numéro un mondial de la voiture haut de gamme et des camions, l'allemand Daimler, a publié jeudi un bénéfice net de 1,76 milliard d'euros au troisième trimestre, en baisse de 21% sur un an et inférieur aux attentes des analystes. Le fabricant des Mercedes-Benz a confirmé son objectif d'un bénéfice opérationnel Ebit en 2018 «bien en dessous» de celui de 2017 (14,3 milliards d'euros), alors qu'il a abaissé ses prévisions de résultats deux fois cette année en raison du conflit commercial sino-américain et de charges liées au «dieselgate».

Sur la période de juillet à septembre l'Ebit du groupe a reculé de 27%, à 2,49 milliards d'euros. Les analystes sondées par le fournisseur de services financiers Factset s'attendaient à un bénéfice net de 1,94 milliard d'euros, et un Ebit de 2,72 milliards. «L'industrie automobile et donc aussi Daimler se trouvent toujours dans un environnement très difficile», a commenté Dieter Zetche, patron de Daimler, qui quittera son poste en mai 2019 pour accéder au conseil de surveillance du groupe.

La branche Mercedes-Benz à -7%

Le chiffre d'affaires du constructeur a légèrement baissé (-1%, à 40,21 milliards d'euros), mais reste stable hors effets de change. Le chiffre d'affaires de sa branche auto Mercedes-Benz a reculé de 7% sur un an, à 21,7 milliards d'euros, tandis que son Ebit a reculé de 35%, à 1,37 milliard d'euros. La branche était plombée au troisième trimestre notamment par «une disponibilité limitée des voitures en raison de retards dans la certification» selon les nouveaux standards WLTP, indique le groupe dans un communiqué.

Le trimestre était également marqué par des charges liées à des «procédures administratives et autres mesures» concernant des voitures diesel. À l'image de la branche automobile allemande, Daimler est empêtré dans le scandale des moteurs diesel, qui a éclaté chez Volkswagen en 2015. L'année dernière déjà, des rappels et mises à jour de logiciels sur des voitures diesel ont coûté 453 millions d'euros, précise Daimler. Avant un premier avertissement sur les résultats en juin, Daimler s'attendait encore à un Ebit en légère hausse sur un an.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Goering le 25.10.2018 18:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien mérité. Leurs voitures sentent mauvais et font du bruit. Il n'y a pas des Ferraris diesel. Le diesel est mort.

  • Grand Maître le vrai le 26.10.2018 09:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Goering a bien raison il me semble.

  • Lénine Staline Poutine le 25.10.2018 16:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les ventes de gaz et de pétrole risquent de diminuer dans l'UE mais l'UE ne pense pas à tous les pays qui ne vivent que du gaz et du pétrole !

Les derniers commentaires

  • Grand Maître le vrai le 26.10.2018 09:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Goering a bien raison il me semble.

  • Goering le 25.10.2018 18:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien mérité. Leurs voitures sentent mauvais et font du bruit. Il n'y a pas des Ferraris diesel. Le diesel est mort.

  • Lénine Staline Poutine le 25.10.2018 16:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les ventes de gaz et de pétrole risquent de diminuer dans l'UE mais l'UE ne pense pas à tous les pays qui ne vivent que du gaz et du pétrole !