Secteur du jouet

26 juillet 2018 09:41; Act: 26.07.2018 11:52 Print

Le fabricant de Barbie supprime 2 200 emplois

Mattel, propriétaire de l'emblématique poupée Barbie, a annoncé mercredi la suppression de 2 200 emplois à travers le monde, après une lourde perte trimestrielle.

storybild

Le groupe cherche à économiser 650 millions de dollars dans les deux prochaines années.

Sur ce sujet
Une faute?

Le groupe n'a pas détaillé la répartition géographique, indiquant juste que 22% des personnels administratifs sont affectés. Environ 35 000 personnes, dont des intérimaires, travaillaient pour Mattel au 31 décembre, dont 21 400 sur des sites de production dont la majorité sont situés hors des États-Unis. Il va également vendre des sites de production au Mexique, dans le cadre d'une cure d'austérité visant à économiser 650 millions de dollars dans les deux prochaines années.

Déjà affecté par la crise des jouets classiques, Mattel pâtit depuis quelques mois de la banqueroute du distributeur Toys «R» US, qui écoulait ses produits dans ses magasins à travers le monde. En 2016, Toys «R» Us avait ainsi contribué pour 11% aux ventes totales de Mattel. Au moment de sa banqueroute, le distributeur a indiqué devoir 135,64 millions de dollars au fabricant de jouets.

Lors du deuxième trimestre, Mattel a creusé ses pertes, enregistrant un déficit de 240,9 millions de dollars contre 56,1 millions à la même période en 2017. Le chiffre d'affaires a diminué de 13,7% à 840,7 millions de dollars, inférieur aux 863,1 millions anticipés. À Wall Street, le titre chutait de près de 9% dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ken se venge le 26.07.2018 16:29 Report dénoncer ce commentaire

    Mais qui joue encore avec Barbie de nos jours??? Il y a maintenant des vrais Barbies en chair et en os partout dans les programmes de télé-réalité donc pourquoi s'amuser avec une poupée en plastique???

  • mimi le 27.07.2018 07:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aaa Ken! J allais écrire exactement la même chose. J ajoute les jeux virtuels sur tablette....

Les derniers commentaires

  • mimi le 27.07.2018 07:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aaa Ken! J allais écrire exactement la même chose. J ajoute les jeux virtuels sur tablette....

  • Ken se venge le 26.07.2018 16:29 Report dénoncer ce commentaire

    Mais qui joue encore avec Barbie de nos jours??? Il y a maintenant des vrais Barbies en chair et en os partout dans les programmes de télé-réalité donc pourquoi s'amuser avec une poupée en plastique???