Arabie saoudite

04 novembre 2019 07:51; Act: 04.11.2019 08:10 Print

Le géant pétrolier Aramco entre en Bourse

Le géant pétrolier saoudien pourrait être valorisé entre 1 500 et 1 700 milliards de dollars, soit la plus grosse capitalisation mondiale.

storybild

Le calendrier prévoit une entrée en deux temps: d'abord à la Bourse locale saoudienne, le Tadawul, en décembre, puis, en 2020, sur une place financière internationale encore à définir.

Sur ce sujet
Une faute?

Le géant pétrolier saoudien Aramco a confirmé dimanche, sa prochaine entrée en Bourse, qui pourrait être la plus importante du monde, et qui souligne la volonté du prince héritier de transformer en profondeur l'économie de son pays, ultradépendante au pétrole. «Saudi Aramco confirme son intention d'entrer au Tadawul, la Bourse nationale saoudienne», a indiqué la compagnie sur Twitter, après le feu vert donné par le régulateur saoudien du marché financier à cette opération.

«C'est une étape significative dans l'histoire de la société et un progrès important pour la réalisation de "Vision 2030", le plan directeur du royaume pour une diversification et une croissance économiques durables», a déclaré le président du Conseil d'administration d'Aramco, Yasir al-Rumayyan, dans un communiqué de cette institution publié sur son site Internet.

Aramco devrait céder en tout 5% de son capital, dont 2% lors de son baptême boursier sur le Tadawul, avaient déclaré début octobre des sources proches du dossier à l'AFP. Le calendrier prévoit une entrée en deux temps: d'abord sur le Tadawul, en décembre, puis, en 2020, sur une place financière internationale, selon une source proche du dossier.

Mais Yasir al-Rumayyan a écarté dimanche ce scénario. «Pour la partie internationale, nous vous le ferons savoir en temps utile. Jusqu'ici, ce n'est que sur Tadawul», a indiqué le président du Conseil d'administration d'Aramco, sans préciser la date d'introduction sur la Bourse de Riyad. L'entreprise a indiqué que ses actions seraient proposées sur le marché saoudien aux investisseurs institutionnels, aux citoyens saoudiens et aux résidents étrangers en Arabie saoudite, et aux citoyens des pays du Golfe. L'introduction en Bourse devrait valoriser l'entreprise entre 1 500 et 1 700 milliards de dollars, soit la plus grosse capitalisation mondiale, selon une source proche du dossier. .

(L'essentiel/afp)