Conflits commerciaux

17 juin 2019 16:34; Act: 17.06.2019 16:59 Print

Le pétrole baisse, inquiet pour la demande

Les cours du pétrole baissaient lundi, en cours d'échanges européens, dans un marché partagé entre les conflits commerciaux et les tensions géopolitiques.

storybild

Ces tensions, dues aux explosions des deux pétroliers dans la région du Golfe, ont fait grimper les prix, en fin de semaine dernière. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Vers 14h GMT (16h à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 61,83 dollars à Londres, en baisse de 18 cents par rapport à la clôture de vendredi.

À New York, le baril de WTI pour le contrat de juillet cédait 32 cents à 52,19 dollars. «Le marché du pétrole doit digérer aujourd'hui des informations inquiétantes sur l'offre, cette fois venant d'Inde», ont souligné les analystes de JBC Energy.

Prix soutenus

L'Inde a décidé d'augmenter dès dimanche les taxes douanières sur 29 produits américains, a indiqué la presse indienne samedi. Si les produits pétroliers ne sont pas directement concernés, les tensions commerciales tendent à peser sur une croissance mondiale fragile, ce qui affecte les perspectives de la demande d'or noir.

L'Agence internationale de l'Energie (AIE) et l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ont tous deux revu à la baisse leurs prévisions de demande dans leurs rapports mensuels publiés la semaine dernière. Mais les prix du pétrole étaient cependant soutenus par les efforts de l'Opep et de ses partenaires, dont la Russie, ainsi que par les tensions géopolitiques.

Impact d'un conflit

Les deux pétroliers endommagés par des attaques dans la région du Golfe ont été mis en sécurité dimanche, l'Arabie saoudite incriminant à son tour l'Iran et prévenant qu'elle réagira à toute menace. Le président du Parlement iranien a pour sa part insinué dimanche que les États-Unis étaient derrière les attaques «suspectes».

Ces tensions ont fait grimper les prix en fin de semaine dernière, et «les courtiers vont surveiller la situation de près, vu l'importance du détroit d'Ormuz», a noté Craig Erlam, analyste chez Oanda. Le détroit, au large de l'Iran, voit passer l'essentiel des exportations de pétrole du Moyen-Orient, et un conflit ouvert dans cette zone pourrait faire plonger l'offre et s'envoler les cours.

La prochaine réunion de l'Opep est toujours officiellement annoncée pour le 25 juin, mais la Russie et l'Arabie saoudite ont demandé à décaler la réunion à début juillet, ce que l'Iran refuse. Le ministre russe de l’Énergie, Alexandre Novak, rencontre lundi après-midi, le ministre iranien du Pétrole, Bijan Zanganeh, en Iran.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Kli le 18.06.2019 09:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Badyeariste: planifie par qui ?

  • Jean II le 17.06.2019 21:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout du " blabla " entre eux pour faire paniquer le monde !

  • Badyeariste le 17.06.2019 17:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...c'est tout planifié d'avance.

Les derniers commentaires

  • Kli le 18.06.2019 09:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Badyeariste: planifie par qui ?

  • Jean II le 17.06.2019 21:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout du " blabla " entre eux pour faire paniquer le monde !

  • Badyeariste le 17.06.2019 17:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...c'est tout planifié d'avance.