Christine Lagarde

26 juin 2020 12:43; Act: 26.06.2020 12:50 Print

Le pire de la crise est «probablement passé»

Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne, s'est montrée optimiste sur la sortie de crise, tout en redoutant qu'il n'y ait pas d'accord européen en juillet.

storybild

Christine Lagarde pense que l'économie sera transformée par la crise. (photo: AFP/Daniel Roland)

Sur ce sujet
Une faute?

«Le pire de la crise économique» provoquéée par l'épidémie de coronavirus dans la zone euro est «probablement passé», a estimé vendredi Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne. C'est la première fois depuis des mois que l'institut monétaire fait preuve d'un optimisme, même prudent, sur la question. La Française, qui s'exprimait dans le cadre d'un forum virtuel, a toutefois insisté sur le fait que la reprise sera incomplète et inégale et qu'elle va transformer l'économie.

Son optimisme tranche avec le sombre tableau dressé jeudi par le Fonds monétaire international, qui voit en particulier les pays de la zone euro subir une sévère récession cette année (-10,2%), conséquence directe de la paralysie de l'économie. En Europe, un sommet extraordinaire réunissant physiquement les dirigeants des 27 pays de l'UE aura lieu à Bruxelles les 17 et 18 juillet pour tenter de trouver un accord sur le plan de relance massif de l'économie européenne, en prévoyant la création d'un fonds de relance de 750 milliards d'euros financé par des emprunts massifs. «Je ne pense pas qu'ils arriveront à un accord» dès la mi-juillet, a prévenu la dirigeante, voyant des «négociations intenses» s'engager.

Un gros obstacle à surmonter dans les discussions sur le plan de relance de l'UE concerne les réticences des quatre pays dits «frugaux» (Pays-Bas, Autriche, Suède, Danemark), très réservés à l'égard de ce plan qui bénéficiera avant tout aux pays du Sud, les plus touchés par la pandémie. Mais «pour une fois, les politiques monétaires et budgétaires ont travaillé de pair» pour freiner l'impact économique du virus, s'est félicitée l'ancienne patronne du FMI. Au sortir de la crise, l'économie aura changé, «les compagnies aériennes, les hôtels et le secteur des loisirs se développant dans un format différent», tandis que de «nouvelles industries» vont émerger, affirme Mme Lagarde.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Atchoum le 26.06.2020 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    Elle fait aussi bien avec le crédit lyonnais et Tapi qu'au FMI et maintenant à la BCE. Encore un salaire pour rien

  • Vakanz doheem le 26.06.2020 14:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne sais pas ce qu'elle fume pour penser une telle chose. La situation ne s'améliore pas (partout). Pire,après s'être améliorée/stabilisée elle dégringole à nouveau.

  • sandy le 26.06.2020 17:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Muselée 24/24h 7jrs/7 cette TAUPE !!!!

Les derniers commentaires

  • Mon Avis le 26.06.2020 22:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas politiciens où économiste, L' Europe veut une relance économique à tous prix, mais en France, on nous propose rien d'efficace qui permet d'acheter par exemple des véhicules propres à des prix raisonnables à moins d'avoir 35000€ minimum .Même avec les aides de l'état...les critères sont trop restrictifs. ex 18000 € de Revenu par an pour accéder aux aides...! Ce n'est pas comme cela que l'on pourra faire avancer l'économie, mais baisser les prix des véhicules... voilà la solution.

  • Merci Christine le 26.06.2020 20:23 Report dénoncer ce commentaire

    Elle est infectiologue la vioc? Je ne crois pas. Elle veux juste que le fric recommence à rentrer. Pour ça, le pire est toujours passé, pas de soucis.

  • marty le 26.06.2020 20:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu’est ce qu’elle en sait franchement...

  • Diagnostic le 26.06.2020 19:24 Report dénoncer ce commentaire

    Bon, si je comprends bien, elle en sait à peu près autant que moi sur la situation, sauf que moi je n'ai pas son gros salaire non imposable et je ne suis donc pas aussi optimiste qu'elle!

  • seewide le 26.06.2020 19:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lol.. le pire est passé pour qui? Elle et tous les gros requins qui vont se gaver et virer tous les plus petits.. bah c’est sûr qu’ils sont bien entraînés sur les restructurations et l’asservissement depuis 2008 et avant... les gens normaux eux vont galèrer encore 15 ans avant le prochain coup