Droit européen

20 mars 2018 19:33; Act: 20.03.2018 19:43 Print

Le rachat de Monsanto devrait être validé

Le géant allemand de la chimie Bayer devrait obtenir cette semaine l'autorisation de la Commission européenne pour acquérir son concurrent Monsanto.

storybild

Le PDG de Bayer, Werner Baumann, espère boucler l'opération avant l'été. (photo: AFP/Patrik Stollarz)

Sur ce sujet
Une faute?

La Commission européenne va donner son feu vert, sous conditions, au rachat par l'allemand Bayer de l'américain Monsanto, spécialiste des pesticides et des OGM, ont indiqué mardi plusieurs sources européennes. La commissaire à la Concurrence, Margrethe Vestager, doit faire une annonce mercredi sur le rachat par Bayer de Monsanto. «Tout pointe dans la direction» d'un feu vert assorti de concessions de la part des entreprises, a précisé une autre source bruxelloise.

Ni la Commission européenne, gardienne de la concurrence dans l'UE, ni Bayer, n'ont voulu confirmer ces informations. L'exécutif européen avait annoncé en août dernier l'ouverture d'une enquête approfondie, craignant que le mariage Bayer-Monsanto ne réduise la concurrence sur un marché déjà très concentré. La Commission a théoriquement jusqu'au 5 avril pour rendre sa décision. Généralement, elle n'attend toutefois pas la date limite pour faire connaître son avis.

Les écologistes vent debout

Elle a obtenu plusieurs concessions de Bayer. Ainsi, en octobre dernier, le géant allemand avait annoncé céder pour près de six milliards d'euros d'activités agrochimiques à son compatriote BASF. Début mars, ce dernier avait en outre annoncé être en négociations exclusives pour racheter à Bayer l'ensemble de son activité de semences de légumes. Le patron de Bayer, Werner Baumann, a fait savoir le mois dernier que s'il recevait le feu vert de Bruxelles, il pourrait finaliser le rachat de Monsanto au second trimestre.

La Commission européenne est sous pression des écologistes qui s'alarment de voir donner trop de pouvoir à un groupe fabriquant des OGM et le désherbant controversé Glyphosate. Dans une lettre à la commissaire Margrethe Vestager, publiée mardi, l'ONG Friends of the Earth Europe a mis en garde contre les conséquences de cette fusion sur l'environnement.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Malade le 20.03.2018 20:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand ceux qui nous nourrissent sont aussi ceux qui nous soignent...

  • Encore! le 21.03.2018 10:00 Report dénoncer ce commentaire

    Merci l'Allemagne qui rentre encore une fois dans l'histoire... C'est ironique bien sur! Une société comme Mosanto ne devrait même plus exister à notre époque, ils ont fait tant de mal à la population, c'est inadmissible!

  • PUEBLO le 20.03.2018 20:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bayer...... le cheval de Troie de Monsanto. Tout est dit.

Les derniers commentaires

  • L'EU destructeur de nos gènes sans gêne le 22.03.2018 07:40 Report dénoncer ce commentaire

    L'EU veut nous nourrir avec des OGM au cocktail de pesticides de BAYER/MONSANTO pour nous rendre malades, pour nous tuer ensemble avec tous les autres êtres vivant,vers de terre,abeilles,insectes,oiseaux,nos enfants,notre future ... pour réduire la diversité évoluée naturellement à une génétique apauvrie patentée, ne pouvant plus se reproduire d'elle-même pour avoir les droits/fric sur toutes semences. Elle veut nous prendre notre pouvoir de reproduction,notre nourriture naturellement évoluée,notre santé,notre énergie,notre argent pour toute nourriture patentée pour être dévoré par le cancer!!

  • L'argonaute le 21.03.2018 13:44 Report dénoncer ce commentaire

    Vous nous le mettez avec ou sans OGM?

  • Qui croire ? le 21.03.2018 13:31 Report dénoncer ce commentaire

    Je croyais que L'Europe n'avait aucun pouvoir sur les Lois , qu'ils ne font que des suggestions . C'est la réponse que j'ai reçue un jour en écrivant a l'Europe sur un certain sujet , alors il faudrait savoir ???????

  • nanard le 21.03.2018 11:34 Report dénoncer ce commentaire

    Monsanto n'existant plus, les plaintes contre cette "tueuse de vies" vont s'éteindre. La mondialisation, c'est merveilleux!

    • pets implosifs le 22.03.2018 08:47 Report dénoncer ce commentaire

      c'est vraiment un bon coup pour MONSANTO pour se tirer de l'affaire ... dabord on rend malade tout le monde et on tue plantes, insectes, animaux, humains et on les laisse seul avec leurs enfants nés handicapés, empoisonnés par les poisons et manipulations patentées des multinationales en disant aux gens de ne pas en parler et de tout garder au secret et puis quand on est accusé et mis face aux faits des conséquences, on vend toute la merde à un autre pollueur et on fait encore un bon bénéfice, après avoir empoisonnés toute la terre avec sa bombe chimique!!! ... le fric, c'est pas chic

  • Monique le 21.03.2018 11:25 Report dénoncer ce commentaire

    Et notre santé????

    • GENTECH IS NO FOOD le 22.03.2018 09:47 Report dénoncer ce commentaire

      BAYER est spécialiste pour s'occuper du zest de santé qui nous restera encore après que la manipulation génétique patentée non-déclarée ait fait ses ravages secrètement en toute discrétion et le spécialiste va nous vider les poches par les augmentations de prix de sa pharma chimique préparée pour nous rendre encore plus malade, juste à la limite de la mort, pour sucer du reste de vie ... la diversité naturelle payera par sa disparition pour l'accroissement de la diversité des tumeurs de tous les êtres vivants ...