En Thaïlande

20 août 2019 08:57; Act: 20.08.2019 10:45 Print

Le tourisme montre des signes d'essoufflement

Le secteur du tourisme, vital pour l'économie thaïlandaise, est pénalisé par une baisse des visiteurs chinois et l'appréciation de la monnaie locale.

storybild

Des voyageurs achètent des billets de bus pour Pattaya à Bangkok, le 28 avril dernier. (photo: AFP/Romeo Gacad)

Sur ce sujet
Une faute?

Après des années de progression, le secteur du tourisme, vital pour l'économie thaïlandaise, montre des signes d'essoufflement, pénalisé par une baisse des visiteurs chinois et l'appréciation de la monnaie locale qui rend les vacances plus chères dans le royaume. Le pays a accueilli 19,8 millions de touristes sur les six premiers mois de 2019, une quasi-stagnation (+1,48%) par rapport à la même période de 2018, d'après les données du ministère du Tourisme. À titre de comparaison, la fréquentation étrangère avait bondi de 9% de 2016 à 2017 et de plus de 7% de 2017 à 2018.

Les touristes chinois, première clientèle étrangère en Thaïlande, boudent le royaume (-5% sur un an au premier semestre) depuis le naufrage en juillet 2018 d'un bateau à Phuket dans lequel 47 ressortissants du pays ont trouvé la mort. Cette catastrophe avait mis en lumière des défaillances dans les conditions de sécurité de certains opérateurs en Thaïlande, soulevant des craintes en Chine. En cause aussi le baht thaïlandais, qui s'est apprécié de près de 5% depuis le début de l'année face au billet vert et de 8% face au yuan chinois.

Plan de relance

«Cela a bien sûr un effet». Les touristes «préfèrent aller au Vietnam, en Malaisie, à Singapour ou en Indonésie», relève Wichita Propergol, président de l'Association des agents de voyage thaïlandais, sollicité par l'AFP. Pour tenter d'enrayer l'essoufflement du secteur, contributeur vital pour l'économie du pays, les autorités ont annoncé la semaine dernière un plan de relance de 10 milliards de dollars, en partie destiné au tourisme. Elles envisagent aussi d'introduire un programme d'exemption de visa à destination des visiteurs chinois et indiens, leur permettant de séjourner librement dans le pays jusqu'à 15 jours.

«Cette mesure facilitera encore la venue des clients en provenance de ces deux principaux marchés», a déclaré Chattan Kunjara Na Ayudhya de l'autorité du tourisme. Bien que les sites les plus populaires ne soient pas aussi fréquentés que d'habitude, la Thaïlande reste une destination toujours appréciée pour ses plages, sa gastronomie et ses nombreux centres commerciaux. Et les ressortissants de certains pays affluent dans le royaume. Le contingent de touristes indiens a ainsi bondi depuis l'année dernière (+24% sur un an au premiers semestre 2019), atteignant près d'un million. Le ministère thaïlandais du Tourisme prévoit la venue de quelque 40 millions de visiteurs étrangers cette année.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Assguddesou le 20.08.2019 12:04 Report dénoncer ce commentaire

    ben c'est bien comme cela plus de tourisme = croissance économique= apréciation de la monnaie, si cela ne vous plaît pas alors il faut passer ses vacances dans un autre pays comme par example le cambodge ou le laos!Le tourisme de masse a aussi ses limites!!!

  • Essentiel le 20.08.2019 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    Le tourisme stagne pendant un an suite à un incident diplomatique entre la Chine et la Thailande. La sécurité des infrastructures thai n'est pas le sujet (L'opérateur en question était chinois). Cela tombait +/- au moment de l'incident des enfants thais coincés dans la grotte dont la couverture médiatique a été plus importante que le naufrage des chinois. Cela a été interprété par la Chine comme un déshonneur (quiconque connait l'Asie sait ce que cela signifie pour eux).

Les derniers commentaires

  • Essentiel le 20.08.2019 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    Le tourisme stagne pendant un an suite à un incident diplomatique entre la Chine et la Thailande. La sécurité des infrastructures thai n'est pas le sujet (L'opérateur en question était chinois). Cela tombait +/- au moment de l'incident des enfants thais coincés dans la grotte dont la couverture médiatique a été plus importante que le naufrage des chinois. Cela a été interprété par la Chine comme un déshonneur (quiconque connait l'Asie sait ce que cela signifie pour eux).

  • Assguddesou le 20.08.2019 12:04 Report dénoncer ce commentaire

    ben c'est bien comme cela plus de tourisme = croissance économique= apréciation de la monnaie, si cela ne vous plaît pas alors il faut passer ses vacances dans un autre pays comme par example le cambodge ou le laos!Le tourisme de masse a aussi ses limites!!!