Immobilier

30 mai 2021 16:08; Act: 30.05.2021 16:39 Print

Les achats de villas de luxe à Dubaï en plein boom

Le marché immobilier de Dubaï en pleine croissance, grâce à la ruée de riches étrangers vers cet émirat du Golfe devenu une échappatoire aux confinements.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Après six ans de déclin, le marché immobilier de Dubaï reprend du poil de la bête à la faveur d'une ruée de riches étrangers vers cet émirat du Golfe devenu une échappatoire aux confinements et autres restrictions sanitaires, revitalisant ainsi une économie convalescente. Les villas de luxe, si possible avec parcours de golfe, caracolent en tête des achats et de nombreux Européens jettent leur dévolu sur Palm Jumeirah, île artificielle en forme de palmier. Malgré l'apparition régulière de maisons démesurées et de tours gigantesques dans la «skyline» de Dubaï, un des plus grands marchés immobiliers de la région, de nombreuses propriétés ne trouvaient jusqu'alors pas preneurs, la morosité régnant sur le secteur depuis 2014.

La fermeture des frontières en raison de la pandémie de Covid-19 a porté un coup d'arrêt aux ventes, «mais juste après le confinement, nous avons vu le volume de transactions augmenter. Cela ne s'est pas arrêté depuis», affirme Zhann Zochinke, directeur exécutif du cabinet d'analyse Property Monitor, spécialiste de Dubaï. Contrairement à d'autres dans le Golfe, l'économie de Dubaï, un des sept membres de la fédération des Emirats arabes unis, ne repose pas sur l'or noir mais sur le tourisme, le commerce, la finance et l'immobilier, qui représentait un peu plus de 7% de son Produit intérieur brut (PIB) en 2019.

«Resquilleurs du confinement»

Sur les six premiers mois de 2020, l'économie de l'émirat a chuté d'environ 10%, selon les chiffres officiels. Le secteur immobilier (environ 8% du PIB) a enregistré une baisse de 3,7%. Les autorités ont parié sur une réouverture aux visiteurs dès juillet 2020, promue à grand renfort d'influenceurs sur les réseaux sociaux et couplée avec de strictes mesures sanitaires suivies d'une des plus intenses campagnes de vaccination au monde. Malgré une explosion des cas après les vacances de Noël, la vie a continué sans trop de restrictions dans l'émirat, restaurants et hôtels ouverts.

«Les resquilleurs du confinement venus d'autres pays, nous en voyons beaucoup ici», confirme M. Zochinke, précisant que l'obtention facilitée du statut de résident et la possibilité pour les étrangers de détenir désormais 100% d'une entreprise à Dubaï ont aussi joué. Le flot d'arrivées a surtout requinqué le tourisme et aidé les affaires à retrouver un niveau pré-Covid en avril, selon le cabinet IHS Markit. Le même mois, le nombre de transactions immobilières pour des propriétés valant plus de 10 millions de dirhams (environ 2,23 millions d'euros) a bondi à 90, selon Property Monitor, qui enregistre habituellement de 350 à 400 transactions similaires par an. En avril, 81 propriétés ont trouvé acheteurs rien qu'à Palm Jumeirah, contre 54 au total sur 2020. Un hôtel particulier a été vendu pour près de 25 millions d'euros, un record de ces dernières années sur l'île artificielle.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • SKF le 30.05.2021 16:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Même gratuit j’irai pas vivre la bas

  • Monique le 30.05.2021 19:55 Report dénoncer ce commentaire

    Oh, combien de gens critiquent l'Europe à cause de quelques restrictions, mais désirent aller vivra à Dubaï. Probablement la raison en est que les droits de l'homme sont tellement respectés dans cette région du monde.

  • Claudine le 31.05.2021 06:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    même pas en rêve j yrais vivre la bas déjà 1 j aime pas les 50 degré 2 j aime pas le lux je vis dans un petit village a la campagne avec mes chiens et chat et avec un coucher de soleil magnifique avec une très belle nature

Les derniers commentaires

  • Non merci le 31.05.2021 23:08 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un endroit parfait pour les Ch'tis, les Marseillais et consorts. Rien à ajouter.

  • Googelez "Dubai 2040" le 31.05.2021 16:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors pour info, il y fait très chaud en ce moment, de juin à septembre soit 4 mois où on remercie l'inventeur de la clim. Mais à partir de Novembre je me marre, car il y fait 25-30 degrés comparativement aux deprimantes journées pluvieuses et venteuses du GDL.

  • Objectivement le 31.05.2021 16:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D'accord avec vous, sauf que l'eau n'est pas puisée dans des nappes freatique mais c'est l'eau de mer désalée... donc loin d'être un désastre écologique. Par ailleurs il y a une vrai politique de prix par la société nationale DEWA qui surtaxe les abus.

  • Objectivement le 31.05.2021 16:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faudrait déjà balayer devant votre porte ! Toutes les semaines il y a des femmes pas voilées mais VIOLEES dans nos chers contrées bien catho, quand s'est pas de feminicide dont on parle. donc avant de venir donner des leçon de pervenche offusquée...

  • @lux le 31.05.2021 16:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a tellement à ajouter, que vous perdriez le nord. Jaloux de vivre en dictature machiste? Faudrait vraiment ne rien piger du tout.