Union européenne

18 avril 2019 14:43; Act: 18.04.2019 14:53 Print

Les camions obligés de réduire leur CO2 de 30%

Le Parlement européen veut obliger les poids lourds neufs à réduire leurs émissions de 30% d'ici à 2030. Une mesure jugée insuffisante par une ONG.

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

Les poids lourds et les camions neufs dans l'Union européenne vont être obligés de réduire de 30% leurs émissions de CO2 d'ici 2030, a décidé jeudi le Parlement européen.

Avec 474 voix pour, 47 voix contre et 11 abstentions, les députés européens, réunis une dernière fois dans l'hémicycle de Strasbourg avant les élections européennes de fin mai, ont validé cette obligation négociée mi-février avec le Conseil (les États membres). En mars, le Parlement européen avait voté un nouvel objectif de réduction des émissions de CO2 pour les voitures neuves, fixé à 37,5% d'ici 2030.

Une première pour l'UE

Cette réglementation des émissions de CO2 pour les camions neufs est une première pour l'UE. Elle fixe également un objectif intermédiaire à horizon 2025 d'une réduction de 15% des émissions. Pour l'après-2030, la Commission européenne sera chargée de proposer de nouveaux objectifs en 2022. Selon les données du Parlement européen, les véhicules utilitaires lourds sont responsables de 27% des émissions de CO2 du transport routier et de près de 5% des émissions de gaz à effet de serre dans l'UE.

Parallèlement à la réduction des émissions de CO2, les constructeurs de camions devront investir dans des alternatives au diesel et veiller à ce que les véhicules à émissions nulles ou faibles représentent au moins 2% des ventes de véhicules neufs d'ici 2025.

«Loin d'être suffisant»

Ces nouvelles obligations entreront en vigueur dès que le Conseil de l'UE aura donné son aval formel. Mais elles «sont loin d'être suffisantes pour atteindre les objectifs de l'accord de Paris», a pointé l'ONG spécialisée dans la pollution automobile Transport&Environment. «Cette loi marque un tournant pour l'industrie des poids lourds en Europe. Mais ce n'est qu'un commencement et les règles devront être beaucoup plus ambitieuses lorsqu'elles seront révisées en 2022», ajoute l'ONG dans un communiqué.

Tout au long du parcours législatif de ces textes pour la réduction des émissions de CO2, que ce soit pour les voitures ou les camions, l'industrie automobile s'était fortement mobilisée, arguant notamment de risques pour l'emploi.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Else le 18.04.2019 16:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait parler un peu de la consommation des supercargos qui transportent nos achats pas toujours utiles, de l'impact de nos voyages en avion (alors que les gouvernements se félicitent de nouvelles ouvertures de lignes aériennes, de la hausse du trafic des passagers aériens) et enfin de la consommation liée aux bateaux de croisières (inutile par essence de faire naviguer une barre d'immeuble) Le plus important c'est de changer les mentalités et diminuer les transports les plus polluants à l'échelle mondiale. mais ce n'est politiquement pas correct...

  • ladeux le 18.04.2019 16:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le ferroutage, comme en suisse. le rendre obligatoire et vous allez le réduire drastiquement le CO2. c'est une.question de volonté politique..... ce qui, bien entendu, complique tout!

  • Redbull 57 le 18.04.2019 15:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faudrait commencer par contrôler et intercepter les PL équipés d’un boîtier anti-ADblue... Parce qu’avec ce genre de dispositif (pour faire quelques économies) un camion neuf pollue plus qu’un autre des années 90...

Les derniers commentaires

  • Paul le 19.04.2019 10:13 Report dénoncer ce commentaire

    Et pendant que les Europeens paye et subissent tout genre de tax le reste du monde continue la polution au maximum... Quel belle Europe! ( De plus en plus de gens la quitte et les prochaines Europeenes sont attendues avec impatience!!!)

  • red taz le 19.04.2019 09:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    effectivement insuffisant 2030 et de combien l'augmentation du trafic de camion par année..

  • dth le 19.04.2019 08:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’émission des particules fines d’un feu ouvert et supérieure à 6 poids lourds.

  • caroline le 19.04.2019 07:33 Report dénoncer ce commentaire

    Ras le bol des camions, on pourrait commencer à mettre une bonne partie des marchandises sur rails… moins de pollution et d'accident

    • Le nerf de la guerre le 19.04.2019 08:19 Report dénoncer ce commentaire

      Mais aussi moins de bouchons, moins de danger et moins de stress. Bref, que du plus ! Sauf pour les caisses de l'état.

  • rebecca le 18.04.2019 22:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A cuba on a la meme choses, les camions fumes noirs