Loi en Allemagne

19 janvier 2020 15:23; Act: 20.01.2020 10:46 Print

Les commerçants râlent contre les tickets de caisse

L'obligation depuis début janvier, au nom de la lutte contre la fraude fiscale, d'imprimer des tickets de caisse, exaspère les commerçants allemands.

storybild

Depuis cette année, les commerçants sont tenus d'imprimer un ticket de caisse pour chaque transaction. (photo: AFP/John Macdougall)

Sur ce sujet
Une faute?

Devenue obligatoire début janvier en Allemagne, l'impression systématique des tickets de caisse, pour déjouer la fraude fiscale, exaspère les petits commerçants. «Les caisses des petits commerces ont des puces électroniques qui peuvent être lues à tout moment par l'administration des impôts. Pourquoi revenir à l'ancien système?, s'étonne Christian Koch, propriétaire de la librairie berlinoise Hammett. C'est énervant, car sur 50 tickets que j'imprime par jour, je vais en jeter 49 à la poubelle».

La loi allemande vient pourtant d'imposer aux détaillants équipés d'une caisse enregistreuse de remettre un reçu pour chaque achat, même pour un pain de quelques dizaines de centimes, y compris quand le client n'en veut pas. Outre les libraires, les boulangers et patrons de snack sont outrés, car leurs nombreuses transactions modiques créent une montagne de bons à imprimer. Désignant vers midi une corbeille débordant de tickets jetés, une employée du snack francfortois «Best Worscht in Town» explique l'avoir «déjà vidée une fois», fustigeant «une vraie connerie pour l'environnement».

Fraude fiscale

Votée en 2016 sous l'ancien ministre des Finances, Wolfgang Schäuble, la loi sur les tickets de caisse a subitement ressurgi dans le débat en décembre, juste avant sa mise en application. Le ministre conservateur de l'Économie et proche d'Angela Merkel, Peter Altmaier, a supplié son collègue social-démocrate des Finances, Olaf Scholz, de renoncer à ce dispositif, d'autant que les tickets ne sont souvent pas recyclables. Et même une fois la loi en vigueur, la fédération HDE du commerce de détail a encore proposé mardi, dans une lettre à M. Scholz, de délivrer de cette obligation les commerçants émettant en moyenne plus de 500 reçus par jour.

Mais jusqu'à présent, le ministre social-démocrate a exclu tout aménagement au nom de la lutte contre la fraude fiscale, difficile par nature à évaluer, mais estimée par le syndicat des impôts à quelque 10 milliards d'euros. L'administration allemande a dans le collimateur la restauration et d'autres secteurs habitués aux règlements en espèces, où fleurissent les cas de fraude. Le ministère des Finances fait remarquer que l'Autriche, l'Italie ou encore le Portugal appliquent sans problème l'impression obligatoire des tickets de caisse. Au HDE, on rétorque que la France vient, en décembre, de voter sa fin progressive, à moins que le client n'exige de repartir avec un bon de caisse.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NoComent le 19.01.2020 16:17 Report dénoncer ce commentaire

    Alors que tout le monde passe au numérique, justement pour éviter la paperasse inutile, eux font le contraire ...c'est à n'y rien comprendre !

  • luxo le 19.01.2020 21:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aux USA, on reçoit son ticket par email et pas de soucis.

  • Paul le 20.01.2020 08:55 Report dénoncer ce commentaire

    Amusant quand on sait que la France est en train de faire l'inverse et d'enlever l'obligation des tickets pour les petites sommes.

Les derniers commentaires

  • Nico57 le 20.01.2020 11:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si il a raison il y a pas de diffamation après je dit sa je dit rien lol

  • Paul le 20.01.2020 08:55 Report dénoncer ce commentaire

    Amusant quand on sait que la France est en train de faire l'inverse et d'enlever l'obligation des tickets pour les petites sommes.

  • Gaë le 20.01.2020 07:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @client, en espérant que le coiffeur en question, identifiable de par votre commentaire, vous fera un procès pour diffamation.... Mais bon, vous devez être tellement irréprochable de votre côté, jamais un stationnement de quelques minutes sans avoir payé largement la somme, etc, etc. Le monde a besoin de justiciers comme vous, au moins en temps de paix, sinon...

  • bonsens le 20.01.2020 05:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les banquiers traînent les pieds car leur fonds de commerce c’est l’optimisation fiscale

  • leo le 19.01.2020 21:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L allemagne est un pays tellement retrograde dans tous les domaines, son avenir notamment économique est tres sombre