Stratégie financière

23 novembre 2021 14:15; Act: 23.11.2021 14:15 Print

Les États-​​Unis puisent dans leurs réserves de pétrole

Alors que les prix de l’essence prennent l’ascenseur, les États-Unis ont décidé de libérer des millions de barils de pétrole.

storybild

Pour tirer les prix du pétrole à la baisse, les États-Unis vont piocher dans leurs réserves. (photo: Getty Images, AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les États-Unis vont utiliser 50 millions de barils de pétrole prélevés sur leurs réserves stratégiques dans une tentative de faire baisser les prix de l’essence, en forte augmentation, a annoncé mardi la Maison-Blanche. La première puissance économique mondiale va pour sa part mettre sur le marché 50 millions de barils de pétrole, selon un communiqué. En augmentant l’offre, les États-Unis et les autres États espèrent faire mécaniquement baisser les cours.

Cette opération se fait en parallèle avec d’autres États gros consommateurs d’or noir, en particulier la Chine, l’Inde, le Japon, la Corée du Sud ou encore le Royaume-Uni, selon la Maison-Blanche. Un haut responsable de l’administration américaine a assuré qu’une telle coordination était une première.

La flambée des prix à la pompe aux États-Unis, très gros consommateurs d’essence, pose un problème politique majeur au président Joe Biden. Ses tentatives de faire pression sur les pays producteurs, notamment l’Arabie saoudite, pour qu’ils augmentent leur offre n’ont jusqu’ici pas réussi.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bouc émissaire le 23.11.2021 16:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une autre solution de l'oncle Sam serait le plan B: s'attaquer à un pays exportateur d'or noir et donner comme excuse qu'ils ont des armes biologiques cachées voir même assez d'uranium enrichi pour fabriquer des bombes atomiques. Cela a bien fonctionné,non?

  • arreter le 23.11.2021 15:59 Report dénoncer ce commentaire

    l'augmentation 'est uniquement pour remplir les caisse de l'UE les plus grand voleurs avec la taxe CO2

  • MrGoodSense le 24.11.2021 08:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a de l’argent à se faire, sinon Biden ne le ferait pas. En tout cas, certainement pas pour aider les gens dans le besoin, ce n’est pas dans leur ADN

Les derniers commentaires

  • pétrodollars le 24.11.2021 09:34 Report dénoncer ce commentaire

    Au pays de la bagnole on n'est pas près de baisser la consommation de pétrole... et de réduire les émissions de CO2 !

  • The new Brain le 24.11.2021 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    Et si on arrêtait de rouler et que l'on se chauffait au bois. Finie la dictature

  • André le 24.11.2021 09:16 Report dénoncer ce commentaire

    Et en Europe, où sont nos réserves?: La cigale ayant chanté tout l'été....

  • MrGoodSense le 24.11.2021 08:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a de l’argent à se faire, sinon Biden ne le ferait pas. En tout cas, certainement pas pour aider les gens dans le besoin, ce n’est pas dans leur ADN

  • veritis le 23.11.2021 18:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ptdr, ils sont toujours à moins d'un euro le gallon !!!! suffit de sortir de l'opep pour avoir la paix. et la taxe carbonne sur nos carburant en Europe est une fumisterie totale!