Monnaie virtuelle

15 avril 2018 11:25; Act: 15.04.2018 11:37 Print

Les fidèles du bitcoin veulent garder espoir

Alors que la monnaie virtuelle traverse une période difficile, après une période faste, ses plus fervents défenseurs veulent toujours croire à un avenir radieux.

storybild

Le cours du bitcoin s'est montré très volatil ces derniers mois. (photo: AFP/Nhac Nguyen)

Sur ce sujet
Une faute?

Au sud-est de Manhattan à New York, les plus fidèles adeptes du bitcoin veulent continuer de croire en l'avenir radieux de la cryptomonnaie, malgré une récente chute des prix et un essoufflement de l'engouement populaire. «Il y a deux mois on ne pouvait pas respirer ici. Il y avait tellement de monde qu'on était obligés de laisser les gens dehors», raconte Nick Spanos, fondateur en 2013 du Bitcoin Center, une arrière-salle d'un restaurant ukrainien dans le quartier de l'East Village, servant de camp de base aux adeptes de cette devise.

En ce jeudi du mois d'avril, une petite centaine de passionnés sont là pour échanger des bitcoins via des applications de courtage, profiter du buffet gratuit, ou écouter la bonne parole du gourou, Nick Spanos. Pour remotiver les troupes qu'a pu démoraliser le plongeon des cours, cet ancien consultant du sénateur américain libertarien Ron Paul s'en prend aux journalistes. Sa bête noire reste Jamie Dimon, le PDG de la banque JPMorgan Chase, qui avait qualifié de «stupides» les acheteurs de bitcoins, avant de faire marche arrière. Il s'agit de faire bloc au moment où la devise virtuelle traverse une période difficile. Après avoir tutoyé les 20 000 dollars mi-décembre, le bitcoin a perdu quasiment le tiers de sa valeur et évoluait vendredi à 7 889 dollars.

Les néophytes ont de quoi être déçus

«J'ai paniqué à la fin-décembre», confie Zalman, 24 ans. Il a effectué ses premiers achats quelques mois avant la flambée des prix. «Il est dur de se réveiller le matin et de s'apercevoir qu'on a perdu des milliers de dollars dans la nuit», reconnaît Daniel, un autre affidé. Ce jeune investisseur confie avoir vendu, au moment de la chute, «une petite partie» des bitcoins qu'il avait commencé à acheter il y a huit ans. Un bitcoin valait alors moins d'un dollar. «Mais ensuite il m'a suffi de me rappeler de la bulle de 2013 pour me convaincre de garder ma mise», ajoute-t-il en référence au plongeon du cours du bitcoin en sept jours: de 1 137 dollars le 29 novembre 2013 à 600 dollars, avant un rebond dans la foulée.

Ce sont ces récents investisseurs, alléchés par une forte progression des cours en fin d'année dernière, qui ont réellement souffert de la volatilité. «Les néophytes qui sont entrés sur le marché quand le bitcoin valait 19 000 dollars ont de quoi être déçus. Mais la communauté, y compris ceux qui ont investi pas plus tard qu'en mai dernier, n'a pas perdu d'argent», remarque Michael Casey, président du comité de surveillance de CoinDesk, une plate-forme d'information sur les cryptomonnaies et la technologie Blockchain. «Le bitcoin ce n'est pas une arnaque du genre "devenez riche rapidement". L'objectif c'est de garder sa mise et d'obtenir au bout du compte l'indépendance monétaire. Nous n'avons pas besoin de ces gens-là», lance, convaincu, Nick Spanos.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JDJCJDR le 16.04.2018 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    Le but du bitcoin est de s'affranchir de toute règle...Monnaie virtuelle sans contrôle, idéale pour magouiller, blanchir, faire transiter l'argent sans rendre compte, une monnaie utile à la pègre internationale

  • Citoyen 57 le 15.04.2018 12:18 Report dénoncer ce commentaire

    Du jour au lendemain le bitcoin peut etre interdit par une ou plusieurs autorités financieres et sa valeur sera de ZERO comme on note les états , leurs obligations leur dette.

  • Asimov1973 le 16.04.2018 06:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aucune autorité financière peut interdire le Bitcoin car serait comme interdire de vendre une t-shirt de michael jackson sur ebay pour 10000€. La t-shirt comme le bitcoin n’a presque pas de valeur réel. le fait d’appartenir a Michael Jackson fait que qui est intéressé paye beaucoup et qui n’est pas intéressé ne voit aucun valeur. Les personnes normales ne voient pas de valeur en Bitcoin: qui par contre veut acheter des armes sur le dark net, ou de la drogue ou des photos d’enfants est prêt à payer n’importe quelle somme ou presque.

Les derniers commentaires

  • JDJCJDR le 16.04.2018 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    Le but du bitcoin est de s'affranchir de toute règle...Monnaie virtuelle sans contrôle, idéale pour magouiller, blanchir, faire transiter l'argent sans rendre compte, une monnaie utile à la pègre internationale

  • Asimov1973 le 16.04.2018 06:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aucune autorité financière peut interdire le Bitcoin car serait comme interdire de vendre une t-shirt de michael jackson sur ebay pour 10000€. La t-shirt comme le bitcoin n’a presque pas de valeur réel. le fait d’appartenir a Michael Jackson fait que qui est intéressé paye beaucoup et qui n’est pas intéressé ne voit aucun valeur. Les personnes normales ne voient pas de valeur en Bitcoin: qui par contre veut acheter des armes sur le dark net, ou de la drogue ou des photos d’enfants est prêt à payer n’importe quelle somme ou presque.

    • Hofcat le 16.04.2018 11:02 Report dénoncer ce commentaire

      Les autorités de n'importe quel pays pourraient, par exemple, considérer que c'est une arnaque du genre pyramide de Ponzi et interdire cette activité.

  • RamBo le 15.04.2018 20:13 Report dénoncer ce commentaire

    Eh oui, monnaie virtuelle pour le monde virtuel. L'homme se réduit lui-même et accepte d'être remplacé par l'intelligence virtuelle. Bravo !

    • Flep le 16.04.2018 08:33 Report dénoncer ce commentaire

      En quoi un billet de banque qui n'est qu'un bout de papier est moins virtuel qu'un bitcoin ?

  • anal le 15.04.2018 17:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les cryptomonnaie sont le futur et c’est le moment d’investir

    • lolo le 16.04.2018 10:46 Report dénoncer ce commentaire

      mdr, faut arreter ...

  • nobody le 15.04.2018 16:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si les gens prennent des décisions d’investissement qui peuvent les affecter émotionnellement, c’est qu’ils sont dans l’erreur. Et personne ne les a prévenu.

    • RamBo le 15.04.2018 20:14 Report dénoncer ce commentaire

      Mais ils trouveront un responsable ..........