À Luxexpo

12 juin 2013 10:00; Act: 12.06.2013 12:45 Print

Les GR Business Days prennent de l'ampleur

LUXEMBOURG - Avec près de 180 exposants, la 2de édition des GR Business Days se déroule à partir d'aujourd'hui.

storybild

Les secteurs d'activités les plus représentés parmi les exposants sont les services aux entreprises et les nouvelles technologies. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Luxexpo fourmillera d'entreprises à la recherche de contacts professionnels, aujourd'hui et demain. Les Greater Region Business Days s'ouvrent ce matin, à 10 h, avec la présence de 178 exposants. C'est une vingtaine de plus que l'an dernier lors de la première édition de ce salon b2b transfrontalier principalement destiné aux PME et start-up innovantes dans la Grande Région.

«Avec une soixantaine d'exposants étrangers, un chiffre en augmentation, on trouve un bon équilibre. Le salon va prendre sa vitesse de croisière», remarque Sabrina Sagramola, responsable des affaires européennes à la Chambre de commerce du Grand-Duché de Luxembourg, qui organise l'événement. Sur place, outre les stands d'exposition traditionnels, les visiteurs pourront participer à des tables rondes ou des ateliers, mais aussi à des rencontres plus informelles destinées à faciliter les opportunités d'affaires.

Autre moyen d'approfondir les échanges commerciaux, les rendez-vous d'affaires individuels «b2fair». Quelque 2 000 ont déjà été programmés et l'organisation en attend plus de 3 000. Il est encore temps de s'inscrire et de préparer au mieux sa venue sur le site de la manifestation.

Mathieu Vacon

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).